Jeudi, 14 Décembre 2017
UNRIC logo - français

l'ONU dans
votre langue

Malgré des progrès, les peuples autochtones restent confrontés à d’importantes difficultés

Une participante de la Conférence mondiale sur les peuples autochtones qui s’est tenue au Siège de l’ONU à New York les 22 et 23 septembre 2014 UN Photo/Yubi Hoffmann

9 août 2017 – Les peuples autochtones sont en proie à davantage de luttes et de violations de leurs droits qu’il y a dix ans. Racisme, discriminations et accès inégal aux services de base tels que les soins de santé et l’éducation sont encore courants. Lorsque des données statistiques sont disponibles, celles-ci mettent clairement en évidence que les peuples autochtones sont laissés pour compte sur tous les fronts : ils connaissent des niveaux de pauvreté disproportionnés, une espérance devie plus faible et de très faibles taux de réussite scolaire.

Le thème 2017 de la Journée internationale des peuples autochtones célébrée aujourd’hui est « Dixième anniversaire de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones ». La Déclaration est l’instrument international le plus compréhensif sur les droits des peuples autochtones. Des progrès notables ont été enregistrés aux niveaux national, régional ou international dans la mise en œuvre de la Déclaration au cours de la décennie. Selon une déclaration conjointe d’experts des Nations Unies, il reste cependant encore beaucoup à faire avant que les peuples autochtones ne puissent exercer pleinement leurs droits comme cela est écrit dans la Déclaration.

Les peuples autochtones représentent environ 370 millions de personnes et vivent dans 90 pays. Ils parlent la vaste majorité des quelque 7 000 langues de la planète et représentent 5 000 cultures différentes.

Les peuples autochtones et le Programme 2030

Si les peuples autochtones étaient largement oubliés des objectifs du Millénaire pour le développement, les Objectifs de développement durable (ODD) les prennent pleinement en considération en leur faisant référence à six reprises dans le Programme 2030. L’Objectif 2 entend ainsi doubler d’ici à 2030 la productivité agricole et les revenus des petits producteurs alimentaires parmi lesquels les autochtones tandis que l’Objectif 4 entend assurer l’égalité d’accès des autochtones à tous les niveaux d’enseignement et de formation professionnelle. Parmi les peuples autochtones d’Europe, nous pouvons citer le peuple Sami vivant dans le nord de la Norvège, de la Suède, de la Finlande ainsi que dans la péninsule de Kola et le peuple Basque du nord de l’Espagne et du sud de la France.

Depuis 2007, les Basques sont en effet officiellement considérés comme un des peuples autochtones de l’Europe. En 2008, une délégation du Pays basque Nord s’est rendue à New York dans le cadre de l’Instance permanente des peuples autochtones dans le monde. L’objectif de cette séance était d’entendre les abus des droits des peuples autochtones à travers le monde. La Délégation citoyenne du Pays basque Nord souhaitait l’officialisation de la langue basque et la reconnaissance institutionnelle du Pays basque Nord.

Le peuple Sami est impliqué dans la réalisation du Programme 2030 à travers ses parlements qui participent à la mise en œuvre et au suivi des ODD. Ces derniers ont également étés consultés lors de l’élaboration des examens nationaux volontaires au cours du Forum Politique de haut niveau pour le développement durable 2017 qui se tenait au siège de l’ONU à New York.

VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=Swy0boCxEgY

« La terre est notre seule maison »
Avec Thomas Pesquet, astronaute français

news32x32 DblueNominations

  • Le Secrétaire général nomme Gunilla Carlsson, de la Suède, Directrice exécutive adjointe à la gestion et à la gouvernance de l’ONUSIDA (12 décembre 2017)

    Liste complète...