Samedi, 23 Novembre 2019
UNRIC logo - français

l'ONU dans
votre langue

Décès de l'ancien diplomate Stéphane Hessel

27feb-hesselSStéphane Hessel nous a quittés ce 27 février 2013 à l’âge de 95 ans.

Ce fervent défenseur et grand ami des Nations Unies aimait à dire qu’il avait deux bibles : la Charte des Nations Unies et la Déclaration universelle des droits de l'homme. Il était le dernier des participants encore en vie qui avait contribué à la rédaction de la Déclaration universelle des droits de l'homme. Il en gardait toujours un exemplaire dans sa poche droite et disait qu’il n’avait pas besoin de l'ouvrir, car il en connaissait chacun de ses 30 articles par cœur.

Stéphane Hessel n'a jamais manqué une occasion de prendre la parole à travers le monde pour s’élever contre les injustices. Il n'y a guère de causes universelles qu'il n’ait défendues. Son seul regret, nous a-t-il confié récemment, serait de ne pas vivre assez longtemps pour assister à la création de l'Etat palestinien.

En 2011, Stéphane Hessel, âgé de 93 ans, rédige le pamphlet « Indignez-vous ! » qui deviendra un best-seller et se vendra à plus de 4,5 millions d’exemplaires dans 35 pays. Ce manifeste a inspiré le mouvement de contestation pacifique « Occupons Wall Street » qui a débuté dans le quartier de la finance à New York et qui s’est ensuite étendu dans le monde, ainsi que le mouvement des Indignés en Espagne. 
 
Son manifeste soutient que les Français ont besoin d’être à nouveau indignés, comme ceux qui ont participé à la Résistance du Général Charles de Gaulle durant la Seconde Guerre mondiale. Les raisons de son indignation personnelle incluent le fossé grandissant entre les riches et les pauvres, la façon dont les immigrés clandestins sont traités en France et la dégradation de l’environnement. 
 
Lorsqu’on lui a demandé quel était son prochain projet, Stéphane Hessel a répondu : « Mourir. La mort est pour moi une amie en qui j’ai beaucoup de respect, et je n’ai pas du tout peur de mourir. En fait, quand la mort frappera à ma porte, je l’accueillerai à bras ouverts ». Il a ajouté avec son fameux sourire « mais rassurez-vous, je continuerai d’aider les Nations Unies, peu importe l’endroit où je serai ». 
 
Aujourd’hui, nous rendons hommage à la vie et au travail de ce Grand Homme qu’a été Stéphane Hessel. 
 
 
Stéphane Hessel
 
Né à Berlin en 1917, il est arrêté par la Gestapo durant la Seconde Guerre mondiale et emprisonné dans les camps de concentration de Buchenwald et de Dora. Il a débuté sa carrière aux Nations Unies en travaillant auprès de son compatriote Henri Laugier, premier Sous-Secrétaire général aux affaires sociales (1946-1950). Plus tard, il devient Administrateur adjoint du PNUD en matière de politique et d’évaluation (1970-1972). Entre ces missions, il travaille pour le Ministère français des Affaires étrangères et a été en charge des droits de l’homme et des affaires sociales. De 1976 à 1981, il est Représentant permanent de la France auprès de l'Office des Nations Unies à Genève, capitale économique et sociale de l’ONU. Il a également été membre du Groupe de travail indépendant sur l’avenir des Nations Unies (1994-1995) et Représentant français à la Conférence mondiale de 1993 sur les droits de l’homme à Vienne; il a présidé la Délégation française à la Commission des droits de l’homme à d’autres occasions. 
 
 
Stéphane Hessel avait été interviewé par la Directrice de UNRIC à l’occasion de la Journée des Droits de l’homme en 2012.
 
 
Lire aussi :
 
 
 
 

Réseaux Sociaux

facebook64x64 Dblue twitter64x64 Dblue
France et Monaco

facebook64x64 Dblue
Belgique et Luxembourg

75ème anniversaire de l’ONU

UN75 UN emblem blue tagline F cropped

Journée des Nations Unies à Paris

#Back2School avec le
Ministre Alexander De Croo

news32x32 DblueNominations