Mercredi, 17 Juillet 2019
UNRIC logo - français

l'ONU dans
votre langue

Ban Ki-moon de retour à Bruxelles

Ban Ki-moon28 mars 2014 – Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon sera à Bruxelles la semaine prochaine, du 1er au 3 avril.

Lors de sa visite dans la capitale européenne, le Secrétaire général prononcera un discours à la conférence internationale sur la prévention des génocides.

 Malgré les crimes de l’holocauste, le monde a été témoin d’atrocités de masse à plusieurs reprises. Cette année marque le vingtième anniversaire du génocide au Rwanda et la prochaine commémoration du génocide de Srebrenica de 1995. La conférence est organisée par l’Institut Royal des Relations Internationales en coopération avec l’Union européenne, l’Union africaine et les Nations Unies. L’évènement aura lieu au Palais d’Egmont et rassemblera des représentants politiques, des spécialistes internationaux et des universitaires qui aborderont et présenteront leurs conclusions et discuteront des réponses institutionnelles et parlementaires faites aux récents génocides.

La conférence se tiendra du 31 mars au 1er avril et elle traitera de quatre sujets : le statut des recherches universitaires sur le génocide, du droit international relatif aux droits de l’homme vu sous l’angle du droit pénal international, le rôle de la société civile ainsi que les parlements et les réponses institutionnelles. Le programme de la première journée couvrira les recherches universitaires, le cadre juridique international et la société civile. M. Didier Reynders, Vice-Premier Ministre et Ministre des affaires étrangères de Belgique, prononcera un discours de bienvenue.

La deuxième journée de la conférence se concentrera sur les aspects politiques relatifs aux récents génocides. Lord de la dernière journée, les conférenciers présenteront les thèmes des actions politiques ainsi que les réactions et initiatives suivis d’un débat avec un panel d’experts politiques internationaux. Le temps fort de la conférence sera la session politique de haut niveau. Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, le Secrétaire Général du Conseil de l’Europe, M. Thorbjørn Jagland, et Mme Nkosazana Dlamini-Zuma, Présidente de la Commission de l’Union africaine, apporteront des réponses institutionnelles suite aux interventions ministérielles individuelles.  

Afin de renforcer les réponses et les informations présentées lors de l’événement, une session d’« appel à l’action », initiée par le modérateur, clôturera les deux journées de conférence. Les résultats de cet appel devraient concerner la politique des Nations Unies sur la responsabilité de protéger (R2P). Le concept R2P affirme qu’il est du devoir d’un État de protéger sa population face aux atrocités de masse. De plus, la communauté internationale doit encourager les États à toujours respecter cette responsabilité mais aussi prendre des mesures appropriées pour protéger les citoyens contre ces crimes et, si nécessaire, mener des actions collectives dans le cas où l’État n’assumerait pas ses obligations. Parmi les autres résultats escomptés, un appel à la création de points focaux pour la prévention dans les États Membres de l’ONU est attendu afin de mettre au point des systèmes de prévention et de responsabilité pour les atrocités de masse.

Réseaux Sociaux

facebook64x64 Dblue twitter64x64 Dblue
France et Monaco

facebook64x64 Dblue
Belgique et Luxembourg

La semaine passée à l'ONU
8 au 12 juillet 2019

Screenshot 2019 07 11 The Sustainable Development Goals Report 2019 French pdf

united to reform web brand fr 960x540 cropped

news32x32 DblueNominations

  • L​​​​​​​​​​e nouveau Représentant permanent de la France auprès des Nations Unies, Nicolas de Rivière, a présenté ses lettres de créance (8 juillet 2019)

  • Le Secrétaire général nomme Mirko Manzoni, de la Suisse, Envoyé personnel pour le Mozambique (8 juillet 2019)

    Liste complète...