Lundi, 19 Août 2019
UNRIC logo - français

l'ONU dans
votre langue

Droits de l'enfant : des experts de l'ONU saluent l'entrée en vigueur d'un nouveau traité

03-13-2014-Children-sex-trafficking

14 avril 2014 – Un groupe d'experts indépendants des Nations Unies ont salué lundi un nouveau traité qui permet aux enfants de porter plainte directement auprès du Comité des droits de l'enfant de l'ONU en cas de violation de leurs droits.

Le traité, connu sous le nom de Protocole facultatif à la Convention relative aux droits de l'enfant établissant une procédure de présentation de communications, est entré en vigueur suite à sa ratification par dix pays, dont l'Albanie, l'Allemagne, la Bolivie, le Costa Rica, l'Espagne, le Gabon, le Monténégro, le Portugal, la Slovaquie et la Thaïlande.

« Aujourd'hui nous marquons le début d'une nouvelle ère pour les droits de l'enfant. Les enfants sont dorénavant mieux protégés puisque ce Protocole facultatif reconnait leur capacité à faire valoir leurs propres droits », ont indiqué les experts du Comité de l'ONU sur les droits de l'enfant dans un communiqué de presse.

« La triste réalité c'est que 25 ans après l'adoption de la Convention relative aux droits de l'enfant, les droits des enfants continuent d'être violés au quotidien par la violence, l'exploitation et les abus. Nous espérons que ce nouveau traité donnera une voix aux témoignages des enfants et les aidera à obtenir des réparations. Nous saluons les États qui, en ratifiant ce protocole, ont confirmé leur détermination à améliorer l'accès des enfants à la justice », ont-ils ajouté.

Le Comité est composé de la Présidente Kirsten Sandberg, la Représentante spéciale du Secrétaire général chargée de la question de la violence à l'encontre des enfants, Marta Santos Pais, la Représentante spéciale du Secrétaire général sur les enfants et les conflits armés, Leila Zerrougui et la Rapporteuse spéciale sur la vente d'enfants, la prostitution des enfants et la pornographie impliquant des enfants, Najat Maalla M'jid.

Le nouveau Protocole permet aux enfants et à leurs représentants de déposer des plaintes au Comité des droits de l'enfant sur des violations spécifiques de leurs droits stipulés dans la Convention relative aux droits de l'enfant et dans les deux autres Protocoles facultatifs. Cependant, les enfants pourront uniquement porter plainte si leur pays a ratifié le Protocole et que toutes les possibilités juridiques dans leur pays ont été épuisées.

« La Convention relative aux droits de l'enfant est le traité relatif aux droits de l'homme le plus ratifié. Nous espérons que ce nouveau protocole facultatif atteindra bientôt une ratification universelle. La ratification signifie que les États prennent leurs obligations au sérieux et sont prêt à se soumettre au contrôle concernant des accusations individuelles de violations des droits de l'enfant », ont déclarés les expertes

Centre d'actualités ONU

Plus d'information :

 

Réseaux Sociaux

facebook64x64 Dblue twitter64x64 Dblue
France et Monaco

facebook64x64 Dblue
Belgique et Luxembourg

Des petits gestes pour faire progresser
le développement durable

La semaine passée à l'ONU
27 juillet au 2 août 2019

Screenshot 2019 07 11 The Sustainable Development Goals Report 2019 French pdf

united to reform web brand fr 960x540 cropped

news32x32 DblueNominations

  • ​​​​​​​​​Jan Beagle, de la Nouvelle-Zélande, nommée Conseillère spéciale à la mise en œuvre des décisions du Conseil des chefs de secrétariat (5 août 2019)

  • Le Secrétaire général nomme Melissa Fleming, des Etats-Unis, Secrétaire générale adjointe à la communication globale (1 août 2019)

  • Christian Saunders, du Royaume-Uni, nommé Commissaire général adjoint par intérim de l’UNRWA (1 août 2019)


    Liste complète...