Lundi, 22 Juillet 2019
UNRIC logo - français

l'ONU dans
votre langue

Un sang sécurisé pour sauver des mères

 4353440641 8fe444703e z-2

14 juin 2014 - Cette année la Journée mondiale du donneur de sang met l’accent sur la nécessité d’avoir accès à un "sang sécurisé pour sauver des mères". La perte de sang pendant l'accouchement est un phénomène normal étant donné que toutes les femmes perdent un peu de sang lorsque le placenta se sépare de l'utérus. Malheureusement, certaines femmes perdent trop de sang après avoir accouché et nécessitent un traitement spécial. Cette perte de sang excessive est appelée une hémorragie du post-partum (HPP) et est la principale cause de mortalité maternelle dans le monde.

4911170960 20af9176ba m

 Tous les jours près de 800 femmes meurent de complications liées à la grossesse ou à l'accouchement. L’Organisation mondiale de la santé encourage tous les pays ainsi que ses partenaires à élaborer un plan d’action permettant un accès rapide à du sang et à des produits sanguins sécurisés pour prévenir les décès maternels. La transfusion sanguine a été identifiée comme l'une des neuf principales interventions de sauvetage pour la gestion des complications liées à la grossesse.

Environ 107 millions de dons de sang sont collectés dans le monde chaque année. Près de 50% de ces dons sont effectués dans les pays à revenu élevé où vit seulement 15% de la population mondiale.

Un approvisionnement suffisant et fiable en sang non contaminé ne peut être assuré que par une base stable de donneurs de sang réguliers et volontaires non rémunérés. En 2012, seulement 60 pays garantissaient que tous les produits sanguins utilisés dans leurs systèmes hospitaliers provenaient à 100% de donneurs volontaires non rémunérés. Au contraire dans 72 pays, moins de 50% des réserves de sang proviennent de donneurs volontaires non rémunérés, le reste de l’approvisionnement dépendant encore des dons familiaux ou du sang issus de donneurs rémunérés.

« Si tous les services d'obstétriques fournissaient des produits sanguins sécurisés permettant des transfusions rapides, beaucoup de mères qui actuellement décèdent pourraient être sauvées » a déclaré le Dr Margaret Chan, Directrice générale de l’Organisation mondiale de la santé. 

 

Photo dans l'article :  Canadian Blood Services 2.0 Generic (CC BY-NC 2.0)

Photo de couverture : biologycorner 2.0 Generic (CC BY-NC 2.0) 

Réseaux Sociaux

facebook64x64 Dblue twitter64x64 Dblue
France et Monaco

facebook64x64 Dblue
Belgique et Luxembourg

La semaine passée à l'ONU
8 au 12 juillet 2019

Screenshot 2019 07 11 The Sustainable Development Goals Report 2019 French pdf

united to reform web brand fr 960x540 cropped

news32x32 DblueNominations

  • L​​​​​​​​​​e nouveau Représentant permanent de la France auprès des Nations Unies, Nicolas de Rivière, a présenté ses lettres de créance (8 juillet 2019)

  • Le Secrétaire général nomme Mirko Manzoni, de la Suisse, Envoyé personnel pour le Mozambique (8 juillet 2019)

    Liste complète...