Mardi, 12 Novembre 2019
UNRIC logo - français

l'ONU dans
votre langue

Enfants de la République démocratique du Congo

Children in Congo CC BY-NC-ND 2 Laudes Martial Mbon  IRIN  201003181216560743

23 juillet 2014 - Avec 70 % de sa population vivant en dessous du seuil de pauvreté et ravagée par les conflits armés, la RDC est un État où il n’est pas bon d’être un enfant. En effet, la situation des enfants y est dramatique : mutilation, violences sexuelles, malnutrition, enlèvement… Depuis deux décennies, la République démocratique du Congo (RDC) est confrontée à une situation de conflit qui s’éternise surtout dans l'Est du pays.

C’est à la suite du meurtre de leurs parents que les enfants sont souvent capturés par les groupes armés puis envoyés dans des camps où ils sont drogués et formés au maniement des armes. Ils deviennent ainsi des enfants soldats devant commettre des crimes contre la population et parfois même contre leur famille.

Leila Zerrougui Crédit: UN Photo Rick Bajornas SMALL

Entre 2010 et 2013, les Nations Unies ont recensé environ 4200 cas de recrutement et utilisation d’enfants (garçons et filles) par des groupes et forces armées gouvernementales. Pour ces enfants, la seule éducation qu’ils reçoivent est issue de la guerre, milieu violent, dangereux et sanglant. Leurs perspectives d’avenir en sont alors gravement affectées.

Par ailleurs, l’un des effets alarmants de ces conflits armés est la pratique du viol devenu aujourd’hui banal et d’une cruauté sans précédent envers les enfants, que ce soit au sein de leur famille ou par les groupes armés.

Au cours de la même période plus de 900 cas de violences sexuelles contre des enfants commis par toutes les parties impliquées dans le conflit ont été enregistrés, selon le 5ème rapport du Secrétaire général sur la situation des enfants touchés par les conflits en République démocratique du Congo.

Toutefois, des progrès ont été réalisés puisque les Nations Unies et le gouvernement de la RDC ont signé un plan d’action le 4 octobre 2012 pour mettre fin au recrutement et l’utilisation d’enfants dans les forces armées ainsi qu’aux violences sexuelles.

De plus, la Représentante spéciale de l’ONU Madame Leila Zerrougui a insisté pour que les auteurs de violations graves contre les enfants soient traduits en justice.

Plus d’information :

 

Réseaux Sociaux

facebook64x64 Dblue twitter64x64 Dblue
France et Monaco

facebook64x64 Dblue
Belgique et Luxembourg

75ème anniversaire de l’ONU

UN75 UN emblem blue tagline F cropped

Journée des Nations Unies à Paris

#Back2School avec le
Ministre Alexander De Croo

news32x32 DblueNominations