Dimanche, 17 Novembre 2019
UNRIC logo - français

l'ONU dans
votre langue

L’esclavage est encore d’actualité

 

Traite etres humains 2014

30 juillet 2014 - Chaque année 2,5 millions d’hommes, de femmes et d’enfants sont victimes de l’esclavage dans sa forme ancienne ou moderne : mendicité forcée, esclavage domestique

L’Organisation internationale du travail montre que plus de la moitié de ces victimes sont soumises au travail forcé et au moins 22 % d’entre elles sont sexuellement exploitées. La traite des êtres humains générerait environ 32 milliards d’euros de chiffre d’affaires annuel et constituerait la troisième forme de trafic la plus répandue au monde, après le trafic de drogues et le trafic d’armes.

Le nombre de victimes dans l’UE a augmenté de 18% entre 2008 et 2010, selon les indications de la Commission européenne. Paradoxalement, le nombre de condamnations pour trafic d’êtres humains a baissé de 13% durant cette  période. Toutefois, ces chiffres sont probablement sous-estimés dans la mesure où la traite est par nature un phénomène clandestin. 

 

Aujourd’hui, la célébration de la première Journée mondiale de la dignité des victimes de la traite d’êtres humains « est un appel à l’action pour faire cesser ce crime et donner de l’espoir aux victimes », selon le Secrétaire général des Nations Unies.

Lisez le message dans son intégralité

Cette journée sera donc l’occasion de sensibiliser l’opinion publique à cette problématique. Pour Ban Ki-moon, « la répression, la coopération transfrontières et les échanges d’informations ont beau être efficaces dans la lutte contre la traite d’êtres humains mais il faut s’attaquer au mal à la racine. La pauvreté extrême, l’inégalité solidement implantée et l’absence d’éducation et de perspectives dans la vie créent des vulnérabilités que les trafiquants ne manquent pas d’exploiter. Au bout du compte, la meilleure protection est d’accélérer le développement pour tous ».

Il rappelle notamment que les victimes de la traite qui ont la chance d’être libérées ont besoin d’assistance pour « recouvrer leurs droits et se réinsérer dans la société ». Il demande donc à chacun d’appuyer la campagne de l’ONU intitulée « Cœur bleu » dont l’objectif est de sensibiliser le public à ce problème et d’influencer les dirigeants à changer les choses.

Plus d’information :

Journée mondiale de la dignité des victimes de la traite d’êtres humains

 

 

Réseaux Sociaux

facebook64x64 Dblue twitter64x64 Dblue
France et Monaco

facebook64x64 Dblue
Belgique et Luxembourg

75ème anniversaire de l’ONU

UN75 UN emblem blue tagline F cropped

Journée des Nations Unies à Paris

#Back2School avec le
Ministre Alexander De Croo

news32x32 DblueNominations