Mercredi, 17 Juillet 2019
UNRIC logo - français

l'ONU dans
votre langue

Journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de l'Holocauste : exposition au musée Caserne Dossin (Belgique)

stories.2014.Auschwitz Flickr Anna Michalnsp 49

27 janvier 2015 - « Avant la guerre, nous étions une famille avec un papa, une maman, trois frères et trois sœurs. Je suis le seul survivant ».

Avec cette phrase, Schie Gilbert nous parle du temps qu’il a passé à Auschwitz (Pologne). Le camp d’Auschwitz était divisé en trois parties : Auschwitz I, Auschwitz II-Birkenau et Auschwitz III-Monowitz. Lorsque ce camp a été libéré par les soldats soviétiques le 27 janvier 1945, 7600 personnes étaient détenues dont des juifs, des Roms et des prisonniers politiques.

Quelques jours avant ce 27 janvier 1945 les soldats Nazis ont forcé 58 000 détenus à part les enfants, les personnes âgées et malades à quitter le camp et à marcher dans le froid. Cette « marche de la mort » a tué entre 9000 et 15 000 personnes. Le camp d’Auschwitz laissera à jamais un impact sur les gens. Environ 1,1 millions de personnes y ont laissé leur vie. Pendant la période de l’Holocauste, environ six millions de personnes ont péri. 

Le 27 janvier 2015, le monde célébrera le 70ème anniversaire de la libération d’Auschwitz. Cette journée a été instituée par les Nations Unies comme la Journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de l'Holocauste. Partout dans le monde, des musées organiseront des événements autour du thème « Liberté, vie et héritage des survivants de l'Holocauste ». 

A l’occasion de cette journée, le Secrétaire général Ban Ki-moon souligne qu’il convient de « redoubler d’efforts afin d’éradiquer les causes profondes de la haine et de l’intolérance ». Il appelle également les populations à s’unir pour créer un monde de compréhension dans lequel régnera un « respect mutuel ».

Dans le cadre du Programme de communication sur l’Holocauste et les Nations Unies, l’Organisation a mis sur pied des supports éducatifs efficaces et noué de solides partenariats pour transmettre ces enseignements aux étudiants dans le monde entier. 

Une nocture, ce mardi 27 janvier

La Caserne Dossin, dans la ville de Malines en Belgique, est un musée consacré à conserver et mettre en valeur l’histoire de l’Holocauste. Ce 27 janvier à partir de 17h, vous pourrez assister gratuitement à une exposition. Cette caserne se veut comme un lieu de recueil pour les juifs et les tziganes qui ont été déportés entre 1942 et 1945. Quand ils sont arrivés à Auschwitz-Birkenau, deux tiers de ces personnes ont été tués dans les chambres à gaz.   

Les visiteurs pourront assister aux témoignages des survivants à travers le film « La libération d’Auschwitz-Birkenau »  réalisé par les Nations Unies et la Shoah Fondation. Il y aura également une exposition d’art réalisée par le dessinateur Osias Hofstätter, un survivant d’un camp nazi en France. Cette exposition gratuite pour les visiteurs du musée, sera ensuite intégrée à la visite du musée quelques semaines durant.

Plus d'information: 

Caserne Dossin 

Journée internationale de la mémoire des victimes de l'Holocauste

Réseaux Sociaux

facebook64x64 Dblue twitter64x64 Dblue
France et Monaco

facebook64x64 Dblue
Belgique et Luxembourg

La semaine passée à l'ONU
8 au 12 juillet 2019

Screenshot 2019 07 11 The Sustainable Development Goals Report 2019 French pdf

united to reform web brand fr 960x540 cropped

news32x32 DblueNominations

  • L​​​​​​​​​​e nouveau Représentant permanent de la France auprès des Nations Unies, Nicolas de Rivière, a présenté ses lettres de créance (8 juillet 2019)

  • Le Secrétaire général nomme Mirko Manzoni, de la Suisse, Envoyé personnel pour le Mozambique (8 juillet 2019)

    Liste complète...