Jeudi, 18 Juillet 2019
UNRIC logo - français

l'ONU dans
votre langue

Les visages de l'ONU : Frederick Swinnen

Frederick Swinnen UNRWA

Depuis 2013, le Belge Frederick Swinnen vit à Jérusalem avec sa femme et ses deux filles, où il travaille en tant qu’Assistant spécial de Pierre Krähenbühl, le Commissaire général de l’UNRWA. En toutes lettres, l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient. Frederick a débuté sa carrière en tant que juriste international auprès des Nations Unies à Gaza en 2000. Par la suite, il a été Conseiller politique du Procureur du Tribunal pour l’ex-Yougoslavie à La Haye et a également exercé cette fonction à Beyrouth pour l’enquête des Nations Unies sur la mort de l’ancien Premier Ministre Rafic Hariri. Durant ses missions, il a collaboré étroitement avec Carla del Ponte et notre compatriote Serge Brammertz. Ainsi, il est actuellement de retour dans une région qu’il connaît bien.

Après le conflit israélo-arabe en 1948, l’UNRWA a été créé par l’Assemblée générale de l’ONU afin de fournir des services de base tels que l’éducation, la santé, une assistance sociale et humanitaire aux réfugiés palestiniens de Gaza, Cisjordanie, Jordanie, Liban et de Syrie. On estime qu’ils sont plus de 5 millions dans la région.

UNRWA : installation "temporaire" depuis 65 ans déjà

Tandis que l’UNRWA devait être une institution temporaire pour répondre aux besoins les plus urgents des réfugiés palestiniens, la nécessité de répondre aux besoins humanitaires et de développement demeure impérative. « Après 65 ans, l’UNRWA reste temporairement présent », remarque Frederick. « Les services que nous fournissons sont essentiels pour les réfugiés palestiniens, et ne peuvent en aucun cas être retirés. » En outre, ils contribuent à la stabilité de cette région tumultueuse. Cependant, les ressources financières font cruellement défaut. Il leur manque actuellement plus de 80 millions de dollars. « C’est pour cette raison que nous devons continuer à convaincre la communauté internationale à investir dans le travail de l’UNRWA. »

UNRWA fr

La situation actuelle pour les Palestiniens dans la région est extrêmement difficile. Par exemple, la Syrie fait face depuis quatre ans à une guerre civile sanglante ; la Cisjordanie est toujours sous l’occupation israélienne; et la population de Gaza est toujours affectée par le blocus israélien imposé depuis 2007, et bien entendu par la guerre qui a éclaté l’été dernier. L’économie de Gaza est presque détruite. Plus de 100.000 foyers de réfugiés palestiniens ont été détruits ou endommagés pendant la guerre. Tant la population de Gaza que l’UNRWA ressent une frustration quant à la lenteur de la reconstruction et au manque de financement des donateurs.

Conseiller du Commissaire général

Frederick agit en tant que conseiller auprès du Commissaire général Pierre Krähenbühl. Cela nécessite beaucoup de communication et de consultations au sein de l’agence qui compte 30.000 membres (dont la plupart sont palestiniens) mais également avec des personnes extérieures. Par exemple, lorsque l’été dernier une école de l’ONU a été attaquée à Gaza, toutes les informations disponibles ont dû être rassemblées pour pouvoir transmettre les informations correctes au Secrétariat des Nations Unies à New York, aux diplomates et aux médias. Frederick veille à ce que les agences et services correspondants soient bien impliqués dans la prise de décision. Par ailleurs, il prépare les dossiers et les points importants qui seront discutés lors des briefings du Commissaire général (par exemple à l’Assemblée générale des Nations Unies), lors des entretiens avec les autorités, diplomates ou ONG, et il suit également de près la situation politique régionale. « Dans ce travail, on se doit d’être au courant de tout ce qu’il se passe à l’intérieur de l’agence même, sur le terrain, mais aussi à New York, Washington, Paris et Riyad. Il faut également être attentif à l’Union européenne. Pour ce faire, il est nécessaire de maintenir un vaste réseau de contacts, et d’être toujours accessible et disponible. » En résumé, Frederick soutient le Commissaire général dans ses activités quotidiennes et dans son travail d’analyse.

En contact direct avec le terrain

« Ce qui rend ce travail vraiment intéressant, ce sont les innombrables visites à nos propres agences sur le terrain » ajoute Frederick. « Nous y rencontrons des réfugiés, des docteurs et des enseignants qui nous racontent leur histoire. Ce contact direct est essentiel afin de fournir un bon travail, ainsi nous pouvons mieux adapter nos politiques aux besoins. »

L’UNRWA s’efforce de donner une voix aux réfugiés palestiniens dans un contexte qui les expose effroyablement à la vulnérabilité. Il est important de garder espoir et ne pas se morfondre dans l’idée que le conflit n’en finira jamais. « Bien que les pourparlers entre les deux parties ont à nouveau été suspendus, nous avons besoin de l’implication de toutes les parties, y compris la communauté internationale, afin de persister à trouver une solution politique » soutient Frederick. « L’UNRWA espère une solution politique rapide pour les réfugiés palestiniens, ce qui leur permettra enfin d’obtenir un statut définitif. Bien que la réalité demeure fort pénible, nous ne pouvons pas décourager tant de Palestiniens, animés par le même espoir » conclut-il.

Gaza UNRWA

Réseaux Sociaux

facebook64x64 Dblue twitter64x64 Dblue
France et Monaco

facebook64x64 Dblue
Belgique et Luxembourg

La semaine passée à l'ONU
8 au 12 juillet 2019

Screenshot 2019 07 11 The Sustainable Development Goals Report 2019 French pdf

united to reform web brand fr 960x540 cropped

news32x32 DblueNominations

  • L​​​​​​​​​​e nouveau Représentant permanent de la France auprès des Nations Unies, Nicolas de Rivière, a présenté ses lettres de créance (8 juillet 2019)

  • Le Secrétaire général nomme Mirko Manzoni, de la Suisse, Envoyé personnel pour le Mozambique (8 juillet 2019)

    Liste complète...