Samedi, 21 Septembre 2019
UNRIC logo - français

l'ONU dans
votre langue

Réduction des gaz à effet de serre, les objectifs de Kyoto dépassés

Xenja Santarelli FlickrCC BY 2.0

18 février 2015 – Avec moins 20% d’émission de gaz à effet de serre, les pays signataires du protocole de Kyoto ont dépassé les engagements pris il y a tout juste 10 ans.

En effet, les Etats qui ont ratifié ce texte s’étaient fixé un objectif de 5% largement dépassé. C’est un résultat dont les Nations Unies peuvent se féliciter aujourd’hui à quelques mois de l’organisation de la prochaine conférence sur le changement climatique (COP 21) qui aura lieu à Paris fin 2015.

«Je suis convaincue que sans le Protocole de Kyoto et ses divers mécanismes, nous ne serions pas où nous sommes aujourd'hui en ce qui concerne par exemple la croissance de la part des énergies renouvelables », a indiqué Christiana Figueres, secrétaire exécutive de la Convention-Cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC).

« Le Protocole de Kyoto a été la première étape fondamentale. Nous devons aujourd'hui poursuivre et prendre des mesures de portée plus large pour un avenir véritablement durable pour sept milliards de personnes. Malgré tous nos efforts, globalement les émissions de gaz à effet de serre ne cessent d'augmenter et menacent le développement durable en mettant des millions voire des milliards de personnes en danger sur les décennies à venir», a ajouté Mme Christiana Figueres.

Cette information a été diffusée au moment où les parties prenantes à la COP se sont réunies à Genève (entre le 8 et le 13 février 2015.) pour travailler sur le texte de l’accord qui devra être signé à Paris en décembre prochain. Le principal objectif de cet accord est de contenir le réchauffement de la planète à moins de 2 degrés Celsius.

Un changement à long terme

« Paris ne résoudra pas le changement climatique d’un coup de baguette magique. Ce doit être un accord à long terme, un changement de modèle économique qui prenne en compte la réalité scientifique actuelle : un modèle qui répond à l'urgence du pic des émissions mondiales de gaz à effet de serre, qui déclenche une profonde dé-carbonisation de l'économie mondiale et qui atteint la neutralité climatique dans la seconde moitié du siècle », a poursuivi Mme Figueres.

La neutralité climatique sera atteinte quand les émissions de gaz à effet de serre seront inférieures ou égales à la quantité de gaz que la terre peut naturellement absorber.

Réseaux Sociaux

facebook64x64 Dblue twitter64x64 Dblue
France et Monaco

facebook64x64 Dblue
Belgique et Luxembourg

Journée internationale de la paix
21 septembre 2019

L’ONU, l’UE et les Schtroumpfs nettoient
la plage d’Ostende

74ème session de l'Assemblée générale

united to reform web brand fr 960x540 cropped

news32x32 DblueNominations