Vendredi, 22 Novembre 2019
UNRIC logo - français

l'ONU dans
votre langue

Droits des femmes, 20 ans après Pékin, encore des efforts à faire !

World Conference on Women Beijing 1995

6 mars 2015 - « Les droits de la femme font partie intégrante des droits de l’homme » a rappelé le Secrétaire Général de l’ONU dans son discours pour la journée internationale de la femme. Cette journée du 8 mars est l’occasion de rappeler que 20 ans après la conférence de Pékin, malgré de grands progrès, il y a encore un long chemin à parcourir pour atteindre l’égalité des sexes.

En cette journée consacrée à la moitié de la population mondiale, le message est clair : il y a encore des efforts à faire ! « Nous exhortons les pays à ‘accélérer la cadence’ dans l’instauration de l’égalité des sexes », a insisté Phumzile Mlambo-Ngcuka, Directrice exécutive d’ONU Femmes.

Des progrès, importants, ont été réalisés. De plus en plus de femmes accèdent à des postes à haute responsabilité, et les écarts de salaires, à niveau égal, existent toujours mais se réduisent. En termes de santé, depuis 1990, les décès maternels ont reculé de 45% à l’échelle mondiale. En outre, l’éducation des filles a progressé partout dans le monde.

Le mouvement international pour l’égalité a connu un point d’orgue en 1995 à Pékin, lors de la quatrième Conférence mondiale sur les femmes, quand cette journée internationale a été instaurée par l’ONU, donnant un signal positif et clair.

Plus tôt dans la semaine s’est tenu le Forum de la Journée internationale de la femme à New York, au siège de l’ONU. Intitulé « La voie vers l'autonomisation : construire une vie d'opportunités pour les femmes et les filles », le forum a accueilli plus de 500 organisations dont l’objectif principal était d’identifier des opportunités d'entrepreneuriat pour les femmes et les filles.

Autant d’hommes que de femmes sont impliqués dans le processus. « Il nous faut modifier les mentalités, tout particulièrement des hommes, et les engager à promouvoir activement le changement », a souligné Ban Ki-moon. « Le monde ne pourra jamais atteindre pleinement ses objectifs si la moitié des habitants de la planète ne sont pas en mesure de réaliser leur potentiel. »

Les femmes sont encore victimes de violence : battues, soumises à des mutilations génitales, humiliées, violées et même tuées. Les femmes sont celles qui souffrent le plus de la faim et ont le moins accès aux systèmes d’éducation et de santé. « Le monde doit parvenir à la pleine égalité afin que l’humanité puisse prospérer » a ajouté Phumzile Mlambo-Ngcuka.

La journée internationale de la femme se passe aussi en Europe, et dans une approche plutôt culturelle. The Supreme Price, un film-documentaire traitant des droits et de la particaption politique des femmes, sera projeté en mars et en avril dans plusieurs pays européens. Pour les plus créatifs qui veulent exercer leur talent de dessinateurs sur le thème de l’égalité des genres, ONU Femmes organise un concours de dessins et de BD. Soyez inspirés et faites de cette journée internationale de la femme l’occasion de promouvoir vous aussi les droits de la femme et l’égalité des genres !

Pour plus d’information :

Le message du Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon.

La page d’ONU Femmes consacrée à l’événement.

HeForShe – un mouvement de solidarité pour l’égalité des sexes. 

HeForShe Emma Watson Resized

Le Programme alimentaire mondial et la journée internationale de la femme

Le Fonds des Nations Unies pour la population et l’égalité des sexes

Réseaux Sociaux

facebook64x64 Dblue twitter64x64 Dblue
France et Monaco

facebook64x64 Dblue
Belgique et Luxembourg

75ème anniversaire de l’ONU

UN75 UN emblem blue tagline F cropped

Journée des Nations Unies à Paris

#Back2School avec le
Ministre Alexander De Croo

news32x32 DblueNominations