Samedi, 21 Septembre 2019
UNRIC logo - français

l'ONU dans
votre langue

Programme pour l’après-2015 : le rôle crucial de la protection sociale

G. Ryder, A. De Croo, H. Clark

30 avril 2015 - « Sans protection sociale, le développement ne pourra pas être garanti », a déclaré Helen Clark, responsable du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), à l’occasion d’une conférence de haut niveau sur le "pourquoi", le "comment" et les défis de la protection sociale dans le contexte des Objectifs pour le développement durable (ODD).

La conférence était organisée ce 27 avril à Bruxelles par le Service public fédéral (SPF) belge Sécurité sociale, le SPF belge Affaires étrangères, Commerce extérieur et Coopération au Développement, et l’Organisation internationale du Travail (OIT).

Ouvrir la voie vers une protection sociale pour l’après-2015

L’événement s’inscrit dans un contexte difficile : actuellement, 70% de la population mondiale n’a toujours pas accès à la protection sociale. Pourtant, un des objectifs parmi les ODD – le 1.3 en l’occurrence – est de « parvenir à taux de couverture substantiel des populations pauvres et vulnérables, d’ici 2030. »

Pour quelles raisons l’intégration de la protection sociale dans le Programme de développement est-elle si importante ?

 « Il est temps d’être ambitieux », a affirmé Mme Isabel Ortiz, Directrice de la Protection Sociale à l’OIT, en soulignant que la protection sociale fait partie des droits humains.

Elle en a expliqué de façon poignante le « pourquoi », insistant sur les incidences considérables que la protection sociale peut avoir sur le développement humain, telles que la réduction des inégalités et de la faim, l’augmentation de la productivité et la construction d’une stabilité politique.

Après l’allocution de Mme Ortiz, le débat s’est orienté sur diverses interrogations : une protection sociale universelle serait-elle possible ? Comment passer de la théorie à la pratique en matière de droits de l’Homme ? Qu’entendons-nous par « universalisme » ? Comment placer la protection sociale dans le Programme de développement face aux mesures d’austérité de l’Union européenne ? Qui doit-on encore convaincre du rôle crucial de la protection sociale ?

Ces questions critiques ont été entendues tout au long de la journée consacrée à la thématique. Cependant, les discussions se sont davantage intéressées aux défis que représente la mise en œuvre de la protection sociale.

Quels sont les défis à venir ?

En s’appuyant sur les questions soulevées par Mme Ortiz, Helen Clark, du PNUD, et Guy Ryder, Directeur général de l’OIT, ont souligné les difficultés auxquelles nous faisons face.

Mme Clark a souligné que la protection sociale devait être vue telle « la base du processus de développement », et non comme un objectif parallèle. Elle a également abordé le besoin d’intégrer les personnes dans l’économie officielle et de surmonter la fragmentation dans le service de protection sociale.

Elle a résumé sa position en concluant : « Sans protection sociale, le développement ne pourra pas être garanti ».

M. Ryder a lui aussi souligné qu’il était important de répondre aux besoins en matière de communication, la protection sociale étant perçue comme « un phénomène qui concerne seulement les pays riches ».

Le Directeur de l’OIT a expliqué que les pays qui jouissent d’un bon système de protection sociale n’ont pas attendu d’être riches avant de prendre des mesures dans ce sens. C’est pourquoi les politiques de protection sociale doivent faire partie du processus actuel de développement.

Aller de l’avant

Devant les perspectives d'avenir, de nombreux intervenants à la conférence ont réitéré le besoin d’un mécanisme financier.

Les ODD étant le fruit d’un consensus des États membres, Guy Ryder a insisté sur le fait qu’il est maintenant de leur ressort d’aller de l’avant et de mettre en pratique ces objectifs.

Au-delà des stratégies à adopter, la clé, selon lui, est aussi la participation du public et de la société civile.

Pour Mme Clark, la priorité vitale est de soutenir l’échange d’expériences entre les différents pays, en envisageant les leçons à tirer de celles-ci.

Pour plus d’information :

Le travail de l’OIT relatif à la protection sociale

Le dernier rapport sur la protection sociale dans le mondeLe dernier rapport sur la protection sociale dans le monde

Les photos de la conférence

Réseaux Sociaux

facebook64x64 Dblue twitter64x64 Dblue
France et Monaco

facebook64x64 Dblue
Belgique et Luxembourg

Journée internationale de la paix
21 septembre 2019

L’ONU, l’UE et les Schtroumpfs nettoient
la plage d’Ostende

74ème session de l'Assemblée générale

united to reform web brand fr 960x540 cropped

news32x32 DblueNominations