Mercredi, 20 Novembre 2019
UNRIC logo - français

l'ONU dans
votre langue

ODD 15 : Préserver et restaurer les écosystèmes terrestres, en veillant à les exploiter de façon durable, gérer durablement les forêts, lutter contre la désertification, enrayer et inverser le processus de dégradation des sols et mettre fin à l’appauvriss

SDG BLANK 15

« Quand tous les arbres seront coupés, quand tous les animaux seront morts, quand toute l'eau sera empoisonnée, quand l'air sera dangereux à respirer, alors seulement vous découvrirez que vous ne pouvez pas manger l'argent. » proverbe cri.

La vie humaine dépend considérablement de la terre pour subvenir à ses besoins. Environ 80 % de notre alimentation est issue de la flore, et l’agriculture est une ressource économique importante, en plus d’être un moyen de développement. Pourtant, nous nous trouvons confrontés à une détérioration des sols sans précédent, qui a jusque ici conduit à une réduction des terres arables plus rapide que jamais. En 2008, 1,5 milliard de personnes avaient déjà été affectées par la détérioration des sols. Afin de préserver la vie terrestre, l’ONU a adopté le 15ème Objectif de développement durable, qui cible diverses menaces visant notre planète, telles que la déforestation, la désertification, la dégradation des sols et la perte de biodiversité.

Les forêts
Approximativement 30 % de la surface de la terre est composée de forêts. Celles-ci ne concourent pas seulement à la sécurité alimentaire et à l’habitation mais jouent un rôle vital dans la lutte contre le changement climatique, la préservation de la biodiversité et la vie des peuples indigènes. Chaque année, 13 millions d’hectares de forêt disparaissent. Il en résulte que les moyens de subsistance de près de 1,6 milliard de personnes sont en danger, tout comme l’habitat naturel de plus de 80 % de la faune, des plantes et insectes.

La désertification
Chaque année, 12 millions d’hectares (soit 23 par minute !) disparaissent à cause de la sécheresse et de la désertification. Cela correspond à une perte d’un potentiel de production de 20 millions de tonnes de grain. La désertification a des conséquences pour la population la plus vulnérable : on estime que 74 % de la population la plus pauvre est directement affectée par la dégradation des sols.

La biodiversité
La manière dont nous traitons notre planète a une influence considérable sur la biodiversité globale. De toutes les espèces animales connues, 8 % sont déjà éteintes et près de 22 % risquent de l’être dans un avenir proche. Mais la biodiversité n’inclut pas que les animaux. Le monde abrite plus de 80.000 espèces d’arbres et de nombreux microsystèmes. Toutes ces espèces ont un rôle à jouer dans le maintien de l’équilibre naturel sensiblement précaire, et si une seul d’entre elles disparait, cela pourrait avoir des conséquences désastreuses pour le reste de la planète.

Afin de restaurer nos écosystèmes, l’ONU encourage toute la population à prendre mieux soin de notre planète. C’est une condition indispensable à la réussite du développement durable.

Réseaux Sociaux

facebook64x64 Dblue twitter64x64 Dblue
France et Monaco

facebook64x64 Dblue
Belgique et Luxembourg

75ème anniversaire de l’ONU

UN75 UN emblem blue tagline F cropped

Journée des Nations Unies à Paris

#Back2School avec le
Ministre Alexander De Croo

news32x32 DblueNominations