Lundi, 18 Novembre 2019
UNRIC logo - français

l'ONU dans
votre langue

Presse libre : c’est votre droit !

3 mai 2016 – La célébration de la Journée mondiale de la liberté de la Presse par l’UNESCO a lieu cette année à Helsinki, en Finlande, du 2 au 4 mai. Cet événement souligne le lien entre la liberté d’information et le développement durable.

wpfd2016 web 938x488 fr 002

Le rôle de la Journée mondiale de la liberté de la presse est aujourd’hui plus important que jamais, compte tenu de l’intensité des attaques à l’encontre des libertés des journalistes et de leur indépendance par les gouvernements, les idéologies et les intérêts du secteur privé durant ces dernières années. Cette journée se place dans un contexte tendu, où les droits humains, les sociétés démocratiques et le développement durable sont compromis par la répression du flux d’information gratuit.

Plus de 100 célébrations nationales ont lieu chaque année pour commémorer cette journée, avec un seul objectif : un environnement médiatique libre, indépendant et sauf. Le thème de cette année est : « l’accès à l’information et aux droits fondamentaux », avec une attention particulière portée à :

 

  •         La liberté de l’information et le développement durable;
  •         La protection de la liberté de la presse contre la censure et la surveillance;
  •         Assurer la sécurité des journalistes en ligne et hors-ligne.

L’année 2016 est également l’année de commémoration de plusieurs événements clés :

  •          Le 250ème anniversaire de la première loi sur la liberté d’information, en Finlande et en Suède.
  •         Le 25ème anniversaire de l’adoption de la déclaration Windhoek sur la liberté de la presse – repère d’action sur le pluralisme des médias et leur indépendance.
  •          Enfin, 2016 est l’année à laquelle le lien entre liberté de la presse et développement durable a officiellement été reconnu, à travers l’objectif 16.  

PRESS 1light


Chaque année, le Prix mondial de la liberté de la presse UNESCO/Guillermo Cano est remis en honneur à Guillermo Cano Isaza, un journaliste Colombien qui a été assassiné devant sa rédaction, El Espectador, à Bogotá, en décembre 1986.

Cette année, c’est Khadija Ismayilova, une journaliste d’investigation indépendante et collaboratrice au service azerbaïdjanais de Radio Free Europe, qui est lauréate du prix. Elle recevra 25 000$ en gage de reconnaissance de sa contribution à la liberté de la presse dans des conditions difficiles.

article 3 press

La lauréate du Prix, Khadija Ismayilova, qui vient d’Azerbaïdjan

Détenue en décembre 2014 et en septembre 2015, Khadija a été condamnée à sept ans et demi de prison pour abus de pouvoir et évasion fiscale. Son combat pour la liberté n’est malheureusement qu’un cas parmi tant d’autres, qui illustre la dégradation de l’environnement pour les médias et les journalistes dans le monde.

Article 4 press

Reporters Sans Frontières publie un classement annuel sur la liberté de la presse

Les résultats du classement 2016 sur la liberté de la presse dépeignent un climat de peur et de tension qui entravent les journalistes aujourd’hui. Les données collectées classent 180 pays en évaluant le journalisme, l’indépendance des médias, la qualité du cadre législatif et de la sécurité des journalistes, sur une échelle de 0 à 100 (0 étant le plus respectueux des libertés). Cette année, les chiffres vont de huit (Finlande, Pays-Bas, Norvège et Danemark) à 80 (Chine, Syrie, Turkménistan, Corée du Nord et Erythrée).

Les journalistes sont toujours menacés, harcelés, entravés ou même tués dans leur chasse aux informations. Beaucoup sont retenus en captivité, dans des conditions terribles, pour avoir révélé des échecs de gouvernance, dénoncé des entreprises douteuses ou mis en avant des problèmes sociaux. La Journée mondiale de la liberté de la presse demande la protection de l’indépendance des médias et appelle à la reconnaissance des travailleurs dans le secteur des médias qui risquent ou ont perdu leur vie au travail.

A cette occasion, Ban Ki-moon a appelé les gouvernements, les politiciens, les entreprises et les citoyens à s’engager à encourager et protéger les médias indépendants et libres : “Les obstructions à la liberté d’expression se placent comme des entraves au progrès en lui-même. Sans ce droit fondamental, les individus sont moins libres et moins autonomes. Avec ce droit, nous pouvons travailler ensemble à construire un monde de dignité et d’opportunités pour chacun ».

 ____________________________________

Liens

·     Journée mondiale de la liberté de la presse

·     Objectifs de développement durable

·     Prix mondial de la liberté de la presse UNESCO/Guillermo Cano 2016

·     Reporters sans Frontières

 Photos:

1. Logo 2016 de la journée de la liberté de la presse

2. Infographie UNRIC

3. & 4 (OCCRP

Réseaux Sociaux

facebook64x64 Dblue twitter64x64 Dblue
France et Monaco

facebook64x64 Dblue
Belgique et Luxembourg

75ème anniversaire de l’ONU

UN75 UN emblem blue tagline F cropped

Journée des Nations Unies à Paris

#Back2School avec le
Ministre Alexander De Croo

news32x32 DblueNominations