Mercredi, 17 Juillet 2019
UNRIC logo - français

l'ONU dans
votre langue

Sécurité et dignité

A view of refugee housing near Tripoli

10 mai 2016 – Près de 250 millions de personnes se déplacent dans le monde dont presque 15 millions sont des réfugiés. 75% de ces réfugiés viennent de seulement onze pays différents and plus de la moitié d’entre eux sont installés dans sept pays uniquement.

Ces chiffres font partie du rapport du Secrétaire général de l’ONU sur les déplacements massifs de réfugiés et de migrants qui a été rendu public ce lundi 9 mai au siège des Nations Unies à New York par Karen AbuZayd, Conseillère spéciale pour le futur Sommet de l'ONU sur les déplacements de réfugiés, et Jan Eliasson, Vice-Secrétaire général de l’ONU.

Le rapport intitulé « Sécurité et dignité : gérer les déplacements massifs » se concentre sur trois piliers interdépendants :

  • Encourager une nouvelle structure plus compréhensive et faire des recommandations pour gérer des problèmes communs, y compris les causes de tels mouvements de populations ;
  • Protéger ceux qui sont forcés d’entreprendre de tels voyages ;
  • Prévenir la discrimination et la xénophobie.

 

Juste avant la publication du rapport, la Conseillère spéciale Karen AbuZayd a confié dans une interview avec le Centre d’actualités de l’ONU, « ce que l’on recommande, ce que nous espérons [que les États membres acceptent] sont deux accords globaux. Un premier serait de réaliser les engagements envers les réfugiés par rapport aux instruments légaux déjà en place, c’est vraiment ce sur quoi ils doivent travailler, tenir leurs promesses. Ensuite, que les nations qui n’ont pas encore signé la Convention des réfugiés de 1951 le fassent, et que tous ceux qui ont encore des doutes concernant cette Convention s’en libèrent et s’engagent à la respecter dans son intégralité. »

 

 

La publication du rapport devance la rencontre du 19 septembre 2016 au siège newyorkais pour adresser le problème des déplacements massifs de migrants et de réfugiés. C’est la première fois que l’Assemblée générale convoque un meeting de chefs d’État et de gouvernement et ce sera une opportunité historique de dessiner un plan pour une meilleure réaction internationale. Ce sera un moment décisif pour renforcer la gouvernance des mouvements migratoires internationaux dans le but de rassembler les États derrière une approche plus humaine et coordonnée.

_______________________________________________________________

 

Réfugiés et migrants : l'ONU appelle à adopter des mesures concrètes au niveau mondial

UNHCR

 

Photo : ONU. Logements de réfugiés près de Tripoli.

Réseaux Sociaux

facebook64x64 Dblue twitter64x64 Dblue
France et Monaco

facebook64x64 Dblue
Belgique et Luxembourg

La semaine passée à l'ONU
8 au 12 juillet 2019

Screenshot 2019 07 11 The Sustainable Development Goals Report 2019 French pdf

united to reform web brand fr 960x540 cropped

news32x32 DblueNominations

  • L​​​​​​​​​​e nouveau Représentant permanent de la France auprès des Nations Unies, Nicolas de Rivière, a présenté ses lettres de créance (8 juillet 2019)

  • Le Secrétaire général nomme Mirko Manzoni, de la Suisse, Envoyé personnel pour le Mozambique (8 juillet 2019)

    Liste complète...