Vendredi, 15 Novembre 2019
UNRIC logo - français

l'ONU dans
votre langue

Le côté humain de l'innovation

18 août 2016 – La valeur de l'innovation repose sur elle-même en tant qu'accélérateur de développement économique et de prospérité.

humanaspectsofinnovation1Image : WIPO

Qu'est-ce que l'index global d'innovation ?

Depuis sa première publication en 2007, le Global Innovation Index (GII) s'est établi comme une référence pour l'innovation. Co-publié avec Cornell University, INSEAD, et le World Intellectual Property Organization (WIPO) des Nations Unies, le rapport consiste en un classement des innovations des capacités et des résultats des économies mondiales. Cette année 128 économies sont inscrites dans cet index qui représente 92.8% de la population mondiale et 97.9% du PIB global, il assiste la promotion de facteurs de développement économique de long-terme pour une meilleure productivité et de la création d'emplois.

En reconnaissant plusieurs facettes de l'innovation, le GII va au-delà des classifications traditionnelles et couvre un large panel de facteurs qualitatifs et quantitatifs. Prendre en compte les aspects plus humains de l'innovation est essentiel pour permettre le développement économique et des environnements innovants.

Le rôle de l'Europe

L'Europe est représentée par 39 économies dans le GII, toutes comprises dans les tops 100 et 15 qui entrent dans le top 25 de cette année. La Suisse est première pour la sixième année consécutive, la Suède deuxième et le Royaume-Uni troisième. Après ces pays suivent la Finlande (5è), l'Ireland (7è), le Danemark (8è), la Hollande (9è), l'Allemagne (10è), le Luxembourg (12è), l'Islande (13è), la France (18è), l'Autriche (20è), la Norvège (22è), la Belgique (23è), et l'Estonie (24è). Aussi, les économies de ces régions ont le moins de valeurs manquantes ce qui permet d'obtenir un classement GII plus précis.

humanaspectsofinnovation2Image: GII, voir plus ici

Qu'est ce qui permet à certaines économies d'arriver dans ce classement ?

Le rapport démontre que l'Europe bénéficie d'infrastructures et d'institutions fortes. D'après le WIPO, parmi les quatre leaders – Japon, les USA, le R-U et l'Allemagne – se distingue par la « qualité de leur innovation » un important indicateur qui regarde la qualité des universités, le nombre de publications scientifiques et de brevets internationaux.

Cependant, le rapport du GII souligne « qu'il n'y a pas d'automatisme ou de recette magique pour créer des systèmes d'innovation efficient». « Des facteurs facilement mesurables tels que les chiffres sur la R&D ou le nombre de chercheurs nationaux, diplômes et de publications scientifiques ont un potentiel limité et souvent un plus grand partage d'ingénieurs ou de scientifiques qualifiés, par exemple, est vu comme une manière de créer des systèmes d'innovations productifs ». Alors que le rôle du gouvernement dans l'innovation dans les pays aux salaires élevés comme en Amérique du Nord et en Europe a été important au travers de l'histoire. Le rapport argumente que l'innovation de haute qualité est sauvent le reflet d'autres facteurs qui rendent l'écosystème d'innovation rentable, vibrant et productif. Idéalement, ces systèmes se régénèrent d'eux-mêmes, par la bas, et sans le besoin récurent d'une politique gouvernementale pour l'innovation.

En donnant assez d'espace pour l'entreprenariat et l'innovation, les bonnes incitations et encourage­ment pour augmenter les forces individuelles, des étudiants, des PME et autres ; et une certaine liberté d'opération qui défie le statu quo doit aussi faire partie de l'équa­tion.

humanaspectsofinnovation3L'économie informelle représente entre 40 et 80% de la main d'œuvre des pays en développement. Photo: Organisation internationale du travail (OIT)/Ferry Latief

L'innovation et les objectifs de développement durable (ODD)

Le GII montre que l'innovation peut être recherchée à travers la réalisation des ODD, tels qu'une éducation de qualité, des communautés durables ou des institutions fortes. Supporter l'innovation fait partie de l'objectif 9 afin de promouvoir une industrialisation inclusive et durable et construire des infrastructures résistantes. L'objectif 17 afin de renforcer les partenariats pour le développement durable se reflète dans l'innovation selon Bruno Lanvin (le directeur exécutif de l'INSEAD), ‘d'un côté les pays émergents deviennent innovants et d'un autre côté, une part importante des bénéfices de l'innovation vient de la coopération au-delà des frontières.’ Évidemment, la recherche constante de l’innovation est connectée aux ODD et le progrès vers l'innovation et les ODD sont liés car la réalisation des ODD doit utiliser l'innovation.

 

 

Réseaux Sociaux

facebook64x64 Dblue twitter64x64 Dblue
France et Monaco

facebook64x64 Dblue
Belgique et Luxembourg

75ème anniversaire de l’ONU

UN75 UN emblem blue tagline F cropped

Journée des Nations Unies à Paris

#Back2School avec le
Ministre Alexander De Croo

news32x32 DblueNominations