Mardi, 23 Juillet 2019
UNRIC logo - français

l'ONU dans
votre langue

Un musée de l’ONU où le numérique est au premier plan

UN city

28 octobre 2016 - La création du « Musée de l’ONU en Direct »  à Copenhague a récemment été annoncée.

« L’objectif est de créer une plateforme où les gens peuvent se familiariser avec le travail et les objectifs de l’ONU, interagir entre eux et avec l’Organisation sur ces mêmes objectifs », déclare Jan Mattsson, le directeur exécutif, lors d’une interview avec l’UNRIC.  

Ban Ki-moon, le Secrétaire général des Nations Unies, a salué la création du Musée dans une déclaration officielle.

 « Le Secrétaire général attend avec impatience la coopération entre les Nations Unies et le Musée qui aidera à sensibiliser et à renforcer le soutien en faveur des objectifs du développement durable, et de nos efforts pour construire un avenir meilleur pour tous. »

 « ONU en direct » consistera en une plateforme numérique ainsi qu’en un bâtiment à Copenhague.

« Je tiens à souligner que c’est un musée global qui sera présent dans le monde entier grâce à Internet et des expositions itinérantes, par le biais d’organisations partenaires. Nous avons de grandes ambitions pour une couverture mondiale ", a déclaré Jan Mattsson.

Les premières opérations numériques commenceront déjà l'année prochaine, bien que le bâtiment ne soit pas prêt. La collecte de fonds est en cours pour un budget de cinq ans s’élevant à 350 millions d'euros.

Trois hommes venant d’horizons différents sont à l’origine du Musée Live. Mattsson est Suédois et est un ancien sous-Secrétaire général et chef de l'UNOPS. Il a fait équipe avec l'entrepreneur danois Henrik Skovby, président du cabinet mondial Dalberg et l’artiste islando-danoise Olafur Eliasson.

« Depuis le début, le projet a été pensé comme un musée global où les composantes digitales ne sont pas qu’un simple ajout, mais vraiment l'espace où les gens sont mis à contribution et leurs idées sont prises en considération les ressources bottom-up et des idées crowd-sourcing sont essentielles », a déclaré Eliasson dans une interview avec l’UNRIC.  «Le musée offrira un espace où les visiteurs et les utilisateurs ne seront pas les seuls à s'engager et agir à travers l'ONU, l'Organisation sera aussi capable d'écouter et d'apprendre des gens. »

Parmi ceux qui ont approuvé le projet, on ne retrouve pas moins de trois anciens Secrétaires généraux de l'ONU, Kofi Annan, Boutrous Boutros-Ghali, Javier Pérez de Cuellar et le Secrétaire général désigné, António Guterres.

« Je crois sincèrement que nous devons trouver de nouvelles façons créatives de faire participer les citoyens à la mission des Nations Unies, à la promotion des valeurs fondamentales de la dignité humaine, au respect des droits de l'homme et à la solidarité internationale », a déclaré M. Guterres. « Le Musée de l'ONU En Direct est une étape importante dans nos efforts pour éduquer et engager. »

Pour plus d'informations, cliquez ici.

Réseaux Sociaux

facebook64x64 Dblue twitter64x64 Dblue
France et Monaco

facebook64x64 Dblue
Belgique et Luxembourg

La semaine passée à l'ONU
8 au 12 juillet 2019

Screenshot 2019 07 11 The Sustainable Development Goals Report 2019 French pdf

united to reform web brand fr 960x540 cropped

news32x32 DblueNominations

  • L​​​​​​​​​​e nouveau Représentant permanent de la France auprès des Nations Unies, Nicolas de Rivière, a présenté ses lettres de créance (8 juillet 2019)

  • Le Secrétaire général nomme Mirko Manzoni, de la Suisse, Envoyé personnel pour le Mozambique (8 juillet 2019)

    Liste complète...