Lundi, 16 Septembre 2019
UNRIC logo - français

l'ONU dans
votre langue

COP22 le temps de l’action collective

cop22

7 novembre 2016 – Après les ovations, le temps de l’action est arrivé et le top départ est lancé ce jour à Marrakech, au Maroc où se tient jusqu’au 18 novembre la 22ème conférence des Nations Unies sur le climat (COP22).

cop22

Lors des négociations des Nations Unies sur le climat l’an dernier à Paris, le monde s’est entendu sur les objectifs à atteindre pour éviter les effets les plus catastrophiques du réchauffement climatique. L’Accord de Paris, adopté à cette occasion, est entré en vigueur le 4 novembre avec la ratification de 97 Etats, soit 42 de plus que le minimum nécessaire. Jamais traité international n’était entré en vigueur aussi rapidement.

L’Union européenne, le 5 octobre, en ratifiant ce texte, avait déjà permis de passer au-dessus de ce seuil.

Cependant, malgré l’engagement fort des Etats, de la société civile et du secteur privé, la bataille pour le climat n’est pas gagnée. Il demeure tout de même des désaccords profonds sur certains sujets essentiels comme la répartition égalitaire des réductions des émissions par pays ainsi qu’au sujet de la levée de 100 milliards de dollars pour le Fond Vert pour le climat d’ici 2020.

« Le monde a besoin de réductions sans précédent d’émissions de gaz à effet de serre. Le calendrier est pressant car les émissions mondiales ne sont pas encore en baisse. », indiquent en effet, dans un texte conjoint, Patricia Espinosa, Secrétaire exécutive de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC) et Salaheddine Mezouar, ministre marocain des Affaires étrangères et président de la COP 22.

Plus important encore, le monde n'est pas prêt de respecter l'objectif premier de l'Accord de Paris : limiter le réchauffement climatique bien au-dessous de 2°C et proche de 1,5°C afin d'éviter des changements climatiques dangereux, au-delà desquels nous pourrions perdre la capacité d’en contrôler les conséquences. Selon l'Organisation météorologique mondiale, la concentration mondiale moyenne de dioxyde de carbone a atteint un nouveau record en 2016.

Les politiques, les moyens financiers et les technologies qui permettraient de réaliser des changements majeurs existent. L'année dernière, Paris a donné beaucoup d’espoir au monde. Au cours des 12 prochains jours, Marrakech va devoir se concentrer sur les modalités de l'action collective.

 

 

Réseaux Sociaux

facebook64x64 Dblue twitter64x64 Dblue
France et Monaco

facebook64x64 Dblue
Belgique et Luxembourg

74ème session de l'Assemblée générale

1 Mobile • 1 Minute • 1 Film
15e édition du Mobile Film Festival
Envoyez vos films avant le 16 octobre 2019

Screenshot 2019 07 11 The Sustainable Development Goals Report 2019 French pdf

united to reform web brand fr 960x540 cropped

news32x32 DblueNominations