Mardi, 17 Septembre 2019
UNRIC logo - français

l'ONU dans
votre langue

Climat : des années chaudes et fantasques en grande partie à cause de l’activité humaine

OMM

8 novembre 2016 – Cyclones, sècheresses, vagues de chaleur intenses, inondations dramatiques et autres événements météorologiques extrêmes sont en grande partie liés à l’impact de l’activité humaine sur le réchauffement de la planète et sont de plus en plus fréquents, indique le rapport sur le climat mondial de l’Organisation météorologique mondiale (OMM), rendu public ce jour.

En 2015, année la plus chaude jamais enregistrée, la moyenne des températures sur la planète avait augmenté de 1 degré depuis l’ère préindustrielle. Pour rappel, l’accord de Paris sur le climat, entré en vigueur le 4 novembre, vise à maintenir la hausse des températures à moins de 2 degrés d’ici la fin du siècle et de s’approcher des 1,5 degrés.

Les records de températures enregistrés sur la période 2011-2015 ont été accompagnés d’une augmentation du niveau des océans ainsi que d’une diminution des glaces en Arctique, des glaciers et de l’enneigement dans l’hémisphère nord, indique le communiqué de presse de l’OMM.

Sur cette période, la surface des glaces de l’Arctique a été réduite en moyenne de 28% par rapport à la moyenne entre 1981 et 2010, note l’OMM. Quant aux niveaux des océans, dont le volume augmente sous l’effet du réchauffement, ils ont augmenté en moyenne de 3 mm par an entre 1993 et aujourd’hui contre 1,7 mm en moyenne entre 1900 et 2010

Sur 79 études publiées entre 2011 et 2014 par la société américaine de météorologie, plus de la moitié établit un lien entre l’impact de l’activité humaine sur le climat et les phénomènes météorologiques extrêmes, en particulier les vagues de chaleur comme par exemple celles que les Etats Unis ont connu en 2012, l’Australie en 2013 et l’été caniculaire de 2013 en Europe de l’Ouest.

Aucun continent n’est épargné et parmi ces phénomènes extrêmes on note aussi les sècheresses en Afrique de l’Est, entre 2010 et 2012, en Afrique Australe en 2013-2015, les vagues de chaleur en Inde et au Pakistan en 2015. Le cyclone Sandy aux Etats Unis en 2012 ou Haiyan aux Philippines en 2013.

Pour plus d’information

Organisation mondiale de la météorologie

Conférence des Nations Unies sur le climat COP22

Réseaux Sociaux

facebook64x64 Dblue twitter64x64 Dblue
France et Monaco

facebook64x64 Dblue
Belgique et Luxembourg

74ème session de l'Assemblée générale

1 Mobile • 1 Minute • 1 Film
15e édition du Mobile Film Festival
Envoyez vos films avant le 16 octobre 2019

Screenshot 2019 07 11 The Sustainable Development Goals Report 2019 French pdf

united to reform web brand fr 960x540 cropped

news32x32 DblueNominations