Jeudi, 17 Octobre 2019
UNRIC logo - français

l'ONU dans
votre langue

Le monde sera plus vert avec ou sans les Etats-Unis

Erik Solheim Pressbriefing UNRIC

20 décembre 2016 - Erik Solheim, directeur du Programme des Nations Unies pour l’environnement a exprimé son optimisme face à l’avenir de la planète. Selon lui, le monde va continuer à se battre pour protéger l’environnement, malgré les déclarations du président élu des États-Unis, Donald Trump.

Lors d’une rencontre avec un groupe de journalistes, Erik Solheim a déclaré que l’administration Trump n’avait pas encore énoncée clairement sa position sur le sujet. « Si le pire devait arriver, à savoir très peu de leadership politique de la part des États-Unis, je resterais cependant très confiant. Un grand nombre d’Américains continueront à travailler pour un environnement durable. La Californie ne s’arrêtera pas en si bon chemin… et les entreprises non plus. » Il estime, en effet que, les grandes multinationales comme Google, Microsoft et Facebook continueront leurs avancées vers les énergies renouvelables.

M. Solheim a également souligné que les emplois d’avenir se trouvent dans le secteur de l’énergie verte et non pas dans le secteur du charbon où les emplois se raréfient. « Il serait évidemment dommage de ne pas avoir les États-Unis à bord, mais l’Europe, la Chine et d’autres prendront leurs responsabilités. La Chine et le secteur privé seront des forces essentielles dans la lutte pour une planète durable ».

Son discours était également empreint d’optimisme en ce qui concerne la capacité du monde à combattre la pollution, citant les efforts pour arrêter les pluies acides.

 « Sept millions de personnes décèdent de mort prématurée en raison de la pollution. C’est un problème que nous pouvons résoudre. Les Allemands ont assaini le Rhin, les Français la Seine et les Britanniques ont dissipé le nuage de pollution londonien », a déclaré M. Solheim. « Il est donc évident que nous sommes capables de mettre un terme aux problèmes de pollution partout ailleurs. C’est pour cette raison que le PNUE, l’Organisation mondiale de la santé, l’Union européenne et d’autres acteurs souhaitent ériger la lutte contre la pollution en tant que priorité du Programme de développement durable à l'horizon 2030. »

Réseaux Sociaux

facebook64x64 Dblue twitter64x64 Dblue
France et Monaco

facebook64x64 Dblue
Belgique et Luxembourg

Sail to the COP

Un groupe de jeunes militants pour le climat a pris la mer cette semaine depuis Amsterdam pour la COP25 au Chili.

L’ONU, l’UE et les Schtroumpfs nettoient
la plage d’Ostende

united to reform web brand fr 960x540 cropped

news32x32 DblueNominations