Mardi, 23 Juillet 2019
UNRIC logo - français

l'ONU dans
votre langue

Le lac Tchad : une crise oubliée

Oslo conference WFP Marco Frattini

22 février 2017 - 11 millions de personnes ont besoin de toute urgence d’une assistance humanitaire dans la région du lac Tchad. Le 24 février, une conférence internationale des donateurs aura lieu à Oslo afin de répondre à la crise humanitaire dans la région du lac Tchad qui borde le Nigéria, le Cameroun, le Niger et le Tchad.

« Parmi les 11 millions de personnes en attente d’aide humanitaire, plus d’un demi-million d’enfants sont sous-alimentés et risquent de mourir s’ils ne sont pas rapidement aidés », déclare Toby Lanzer, coordonnateur humanitaire régional de l’ONU pour le Sahel.

Organisée par la Norvège, le Nigéria, l’Allemagne et le Bureau de la coordination des affaires humanitaires de l’ONU (BCAH), cette conférence a pour objectif de sensibiliser la population à la crise du lac Tchad, d’obtenir plus de support en faveur des efforts humanitaires ainsi qu’assurer un plus grand soutien politique afin d’améliorer la situation sur le terrain.

« La crise dans le nord du Nigéria a des conséquences que l’Europe ne peut se permettre d’ignorer », précise Toby Lanzer. « Les gouvernements régionaux sont dans l’impossibilité de relever les défis posés par 11 millions de personnes qui attendent de l’aide humanitaire tout en s’attaquant aux causes de la crise, à savoir les changements climatiques, l’extrémisme et la pauvreté. »

2,3 millions de personnes ont été dans l’obligation de quitter leur domicile en raison d’un conflit ou d’un manque de nourriture. La plupart des régions affectées par la crise sont situées dans le nord-est du Nigéria où Boko Haram sème la terreur. Ces régions souffrent également d’un déclin économique, ce qui engendre des difficultés supplémentaires.

 « Nous voulons sauver la vie de ces gens, mais également les voir se rétablir et ne pas avoir à fuir la violence ou à chercher des opportunités ailleurs », a déclaré M. Lanzer. « En 2016, le Nigéria était le pays d’origine du plus grand nombre de migrants arrivant sur les côtes italiennes. Certains pays mettent tout en œuvre sur les plans humanitaire et de développement. Toutefois, d’autres pays européens n’aident pas suffisamment malgré la possibilité d’adresser à la fois le problème humanitaire et migratoire. »

Réseaux Sociaux

facebook64x64 Dblue twitter64x64 Dblue
France et Monaco

facebook64x64 Dblue
Belgique et Luxembourg

La semaine passée à l'ONU
8 au 12 juillet 2019

Screenshot 2019 07 11 The Sustainable Development Goals Report 2019 French pdf

united to reform web brand fr 960x540 cropped

news32x32 DblueNominations

  • L​​​​​​​​​​e nouveau Représentant permanent de la France auprès des Nations Unies, Nicolas de Rivière, a présenté ses lettres de créance (8 juillet 2019)

  • Le Secrétaire général nomme Mirko Manzoni, de la Suisse, Envoyé personnel pour le Mozambique (8 juillet 2019)

    Liste complète...