Lundi, 22 Juillet 2019
UNRIC logo - français

l'ONU dans
votre langue

Renforcer la protection du patrimoine culturel europén face aux risques de catastrophes

Reduction des risques Italie

25 février 2017 - Cette semaine, une autre étape vers la réduction des risques de catastrophes a été franchie à Turin, en Italie. La Commission européenne finance le projet ResCult,
«renforcer la protection du patrimoine culturel face aux risques de catastrophes », qui a pour objectif de protéger des catastrophes naturelles les sites classés, d’intérêt historique, culturel, religieux.

Le choix d’une ville italienne pour le lancement de ce nouveau projet n’est pas le fruit du hasard. En effet, l’Italie a été touchée par un important tremblement de terre en août 2016 ainsi que par une série de secousses de plus petite ampleur causant la détresse de la population locale. Le coût total lié aux dégâts du tremblement de terre est estimé à 23,53 milliards d’euros, dont 541 millions d’euros sont alloués à la reconstruction de sites culturels. La destruction d'une grande partie de la ville historique d'Amatrice, célèbre pour son rayonnement artistique et ses 100 églises, et de la Basilique San Benedetto dans la ville de Norcia, sont des exemples majeurs de la destruction du patrimoine culturel. 

Le projet ResCult est un outil spécialement conçu pour les ministères de la culture, les gouvernements locaux, les services de protection civile, les autorités de l'Union européenne, les investisseurs privés et les communautés qui soutiennent les décisions liées au risque des catastrophes lors de la mise en œuvre de stratégies de réduction de celles-ci. Ce projet contribue également à identifier la vulnérabilité des sites culturels ainsi que les bonnes pratiques qui peuvent les préserver. Ces principes vont de pair avec ceux de l'Accord de Paris, de l'Agenda pour le développement durable d’ici à 2030 et du Cadre de Sendai pour la réduction des risques de catastrophes, les trois accords intergouvernementaux les plus importants pour lutter contre le changement climatique et préserver l’environnement.

Tremblement de Terre Italia

« Le patrmoine culturel est synonyme d’identité culturelle et d’opportunités professionnelles cruciales pour la survie des communautés locales », explique le Directeur du département pour la protection civile italienne, Fabrizio Curcio. En plus de détruire les sites culturels, un tremblement de terre ou n’importe quel autre type de catastrophe naturelle peut conduire à une baisse du tourisme, qui elle-même engendre d’importantes pertes économiques. Le niveau de résistance aux catastrophes des sites historiques est encore très faible dans toutes les régions du monde. ResCult apportera une réponse supplémentaire et indispensable au manque de coordination de l'action au niveau européen en matière de résistance aux catastrophes. 

Réseaux Sociaux

facebook64x64 Dblue twitter64x64 Dblue
France et Monaco

facebook64x64 Dblue
Belgique et Luxembourg

La semaine passée à l'ONU
8 au 12 juillet 2019

Screenshot 2019 07 11 The Sustainable Development Goals Report 2019 French pdf

united to reform web brand fr 960x540 cropped

news32x32 DblueNominations

  • L​​​​​​​​​​e nouveau Représentant permanent de la France auprès des Nations Unies, Nicolas de Rivière, a présenté ses lettres de créance (8 juillet 2019)

  • Le Secrétaire général nomme Mirko Manzoni, de la Suisse, Envoyé personnel pour le Mozambique (8 juillet 2019)

    Liste complète...