Jeudi, 18 Juillet 2019
UNRIC logo - français

l'ONU dans
votre langue

Repenser le plastique

Photo : Flick R Parlement Européen

2 juin 2017 – Mauvaise nouvelle : il y a aujourd’hui plus de particules de plastique dans les océans que d’étoiles dans la galaxie. Face à ce raz-de-marée qui étouffe nos océans, tue la faune maritime et finit même dans notre alimentation et donc notre corps, il y a une bonne nouvelle : il existe des solutions, et chacun peut contribuer à arrêter ce désastre.

Fin février, les Nations Unies ont déclaré la guerre au plastique dans l’océan en lançant la campagne Océans Propres afin de promouvoir les initiatives qui visent à nettoyer et protéger les océans en éliminant les contaminations existantes et en empêchant de nouvelles pollutions.

« Le plastique se retrouve sur les plages indonésiennes, s’entasse sur le plancher océanique et au pôle Nord et arrive jusque dans nos assiettes » écrit Erik Solheim, Directeur général du Porgamme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE) dans son communiqué pour la campagne Océans Propres.

Pour stopper cette catastrophe, il insiste sur l’urgence de passer à l’action. Un appel a été lancé pour encourager les entreprises et les établissements scolaires à rejoindre le mouvement. Celui-ci semble avoir déclenché des vagues d’initiatives, des groupes dans le monde entier se constituent afin de combattre le plastique, avec des initiatives allant du nettoyage des plages à la limitation de l’usage d’objet jetable en plastique.

La révolution du plastique est déjà en marche pour certains gouvernements. Par exemple, des pays d’Afrique, comme le Rwanda ou le Kenya, bannissent ou taxent les objets plastiques jetables. Au début du mois de mai, les pays nordiques se sont alliés pour créer une nouvelle circulaire sur l’utilisation, et la réutilisation, durable de ce matériel flexible. En France, la loi relative à la transition énergétique prévoit l’interdiction de la vaisselle jetable en plastique d’ici à 2020. Seul la vaisselle jetable composée à 50% de matières biosourcées sera autorisée.

Bien avant la campagne, plusieurs entreprises se sont saisies du problème avec une grande créativité ainsi au Danemark, grâce à l’opération « pirates du plastique », on peut naviguer sur des bateaux construits en matériel recyclé. Autour des  canaux d’Amsterdam, il est possible de transformer les déchets plastiques en « monnaie verte » . Aussi, des personnes inspirées, comme ce lycéen qui a inventé un système pour collecter le plastique dans les océans ou l’avocat indien qui a commencé seul, puis a été rejoint par des centaines de personnes, des citoyens lambda aux politiciens en vue pour nettoyer les plage.

D’autres innovations proposent des alternatives biodégradables, comme, par exemple, des bouteilles d’eaux sans plastique de l’entreprise finnoise Sulapac et de son équivalent indien Bakey, Le brasseur danois Carlsberg est de son côté en train de développer une bouteille biodégradable fabriquée à partir de fibres de bois.

En dépit de toutes ces initiatives, il y a encore un long chemin à parcourir, explique le chargé de communication du PNUE, Petter Malvik. «  La campagne Océans Propres est déjà une victoire pour nos océans, mais nous sommes loin d’en avoir terminé. En 2022, notre objectif est de bannir les microbilles des soins personnels et des produits cosmétiques ainsi qu’une réduction drastique de la production et de l’utilisation d’objet en plastique à usage unique. »

Avec la demande de plastique à la hausse, et avec l’existence des déchets qui affectent nos océans, l’écosystème et notre santé, il est nécessaire que nous nous unissions pour réussir à stopper l’utilisation massive du plastique et favoriser son recyclage.

Pour voir comment vous pouvez participez, visitez le site de Océans Propres ou suivez les pages Facebook UNRIC Nordic et ONU en France et à Monaco pour voir des conseils toutes les semaines. Et si vous-même avez des conseils à donner, ne soyez pas timides et partagez-les.

La fiche d’information UNRIC sur les océans

info plastique

Réseaux Sociaux

facebook64x64 Dblue twitter64x64 Dblue
France et Monaco

facebook64x64 Dblue
Belgique et Luxembourg

La semaine passée à l'ONU
8 au 12 juillet 2019

Screenshot 2019 07 11 The Sustainable Development Goals Report 2019 French pdf

united to reform web brand fr 960x540 cropped

news32x32 DblueNominations

  • L​​​​​​​​​​e nouveau Représentant permanent de la France auprès des Nations Unies, Nicolas de Rivière, a présenté ses lettres de créance (8 juillet 2019)

  • Le Secrétaire général nomme Mirko Manzoni, de la Suisse, Envoyé personnel pour le Mozambique (8 juillet 2019)

    Liste complète...