Vendredi, 14 Décembre 2018
UNRIC logo - français

l'ONU dans
votre langue

UNRWA : la fermeture des écoles aurait pu engendrer un regain d’instabilité dans la région

© Photo UNRIC

10 octobre 2018 – Le Chef de l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés palestiniens (UNRWA) estime que malgré la réduction de près de 400 millions de dollars du déficit initial du budget de l’Agence, celle-ci est confrontée à des difficultés financières considérables et d'énormes défis budgétaires l’attendent l'année prochaine.

« La bonne nouvelle est que depuis le mois de janvier, nous sommes passés d’un déficit de 446 à 64 millions de dollars » a annoncé Pierre Krähenbühl, Commissaire général de l'UNRWA, au cours d'une conférence de presse organisée à UNRIC, à Bruxelles. « 64 millions, c'est peu comparé à 446 millions de dollars, mais nous avons encore toujours besoin de ce montant. C’est encourageant de constater que certains gouvernements ont manifesté leur intérêt à contribuer davantage. »

Le budget annuel de l’UNWRA s’élève à 1,2 milliard de dollars, mais les États-Unis, le plus grand contributeur de l’Agence, ont décidé de mettre un terme à leur contribution financière qui s’élevait à 344 millions de dollars l’année dernière. Avant de mettre fin à leur aide, les États-Unis ont versé en début d’année une contribution de 60 millions de dollars.

M. Krähenbühl est actuellement à Bruxelles dans le cadre de réunions avec des hauts fonctionnaires de l'Union européenne. « Ici à Bruxelles, je tiens à souligner le rôle moteur essentiel que l'Union européenne a historiquement joué avec l'UNRWA. »

Le Chef de l’UNWRA a indiqué que l'Union européenne avait fermement réagi à cette situation de crise et a annoncé récemment à New York son intention d'allouer 40 millions d'euros supplémentaires à l'UNRWA en 2018. « Mais bien sûr, 2019 représente un grand défi pour nous. » a-t-il ajouté.

Selon Pierre Krähenbühl, le fait qu’UNWRA ait pu débuter l’année scolaire le mois dernier a été accueilli avec joie par les élèves et leurs parents et a été un soulagement pour les pays d’accueil des réfugiés palestiniens qui craignaient que des retards dans l’ouverture des écoles engendrent un regain d’instabilité au Moyen-Orient ».

« Les développements positifs sont chargés de sens, ils ont avant tout un impact sur la dignité des réfugiés palestiniens, mais aussi sur une certaine stabilité dans la région, c’est également un signe que le multilatéralisme fonctionne » a déclaré M. Krähenbühl.

L'UNRWA fournit assistance et protection à 5,4 millions de réfugiés de Palestine en Jordanie, au Liban, en Syrie, en Cisjordanie, y compris Jérusalem-Est et à Gaza. Son travail dépend presque entièrement de contributions volontaires.

Réseaux Sociaux

facebook64x64 Dblue twitter64x64 Dblue
France et Monaco

facebook64x64 Dblue
Belgique et Luxembourg

Message du Secrétaire général
Journée internationale des migrants
18 décembre 2018

news32x32 DblueNominations

  • Le Secrétaire général nomme Hanna Serwaa Tetteh, du Ghana, Chef du Bureau des Nations Unies auprès de l’Union africaine (10 décembre 2018)

  • Le Secrétaire général nomme Carlos Ruiz Massieu, du Mexique, Chef de la Mission de vérification des Nations Unies en Colombie (10 décembre 2018)

    Liste complète...