Vendredi, 19 Octobre 2018
UNRIC logo - français

l'ONU dans
votre langue

Jusqu’à 20% de nos jeunes souffrent de troubles mentaux

 Indian Girl FR 1080x1080

10 octobre 2018 - Aux alentours de 10 à 20% d’adolescents dans le monde sont atteints de troubles mentaux.

Avoir des problèmes liés à la santé mentale non-soignés dès l’adolescence peut entrainer des conséquences graves pour le bien-être physique et mental à l’âge adulte selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). Malgré le fait que 16% des maladies planétaires et blessures parmi les adolescents surviennent à cause de troubles mentaux, ceux-ci restent sous-diagnostiquées et sous-traitées.

Selon le Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies, António Guterres : « la plupart des problèmes liés à la santé mentale sont évitables et soignables, d’autant plus si nous prenons soin de notre santé mentale dès le plus jeune âge ».

La Journée mondiale de la santé mentale a comme objectif primordial d’accroître la sensibilisation aux troubles psychologiques et de combattre les troubles mentaux afin d’améliorer la santé mentale mondialement. Cette année le thème de la journée mondiale est « les jeunes et la santé mentale dans un monde en évolution ».

L’adolescence ainsi que le passage à l’âge adulte sont souvent associés à une période de transitions. Les jeunes sont confrontés à de nombreux changements : changer d’école, quitter la maison, commencer la vie universitaire ou son premier emploi.

Selon l’Association finlandaise pour la santé mentale, 50% des maladies mentales surviennent avant l’âge de 14 ans tandis que 75% surviennent avant l’âge de 24 ans. Dès lors, soigner les personnes souffrant de troubles mentaux le plus tôt possible est vital afin de garantir leur bien-être à l’âge adulte.

Dans son message publié à l’occasion de la Journée mondiale de la santé mentale, António Guterres, évoque « qu’une mauvaise santé mentale à l’adolescence compromet les résultats scolaires et aggrave les risques de consommation d’alcool et de drogues et de comportement violent. Le suicide est la principale cause de décès chez les jeunes ».

L’OMS a répondu à ce problème en mettant en œuvre plusieurs plans pour lutter contre les problèmes mentaux tels que les troubles émotionnels, les troubles de comportements infantiles, les troubles alimentaires, les psychoses, l’automutilation et le suicide.

Concernant les troubles mentaux, il existe, au niveau mondial, un écart entre les pays riches et les pays pauvres. L’OMS reconnait ce problème et tente d’y répondre. Indépendamment de l’âge, des 14% de la population mondiale souffrant de troubles mentaux, 75% proviennent de pays à faibles revenus, là où ils n’ont pas accès aux soins adéquats.

Réseaux Sociaux

facebook64x64 Dblue twitter64x64 Dblue
France et Monaco

facebook64x64 Dblue
Belgique et Luxembourg

Un monde Faim Zéro est possible
si nous travaillons ensemble

La semaine à l'ONU en 60 secondes
18 octobre 2018

news32x32 DblueNominations

  • Le Secrétaire général nomme Joanne Adamson, du Royaume-Uni, Représentante spéciale adjointe à la Mission de l’ONU au Mali (1er octobre 2018)

    Liste complète...