Mardi, 19 Février 2019
UNRIC logo - français

l'ONU dans
votre langue

L'UE intensifie son engagement en faveur des Objectifs de développement durable

Mieux vivre avec les limites de notre planète

4 février 2019 - La Commission européenne a publié un document de réflexion intitulé Vers une Europe durable à l’horizon 2030. Cette initiative « s'inscrit dans le cadre de l'engagement de l'Union européenne (UE) à atteindre les objectifs des Nations Unies en matière de développement durable, notamment l'accord de Paris sur le changement climatique », a indiqué la Commission européenne dans une déclaration.

L'Agenda 2030, qui se compose de 17 Objectifs de développement durable (ODD), a été adopté par les 193 pays membres de l’ONU en septembre 2015. Ces objectifs visent à réduire la pauvreté, les inégalités, à soutenir une transformation des modes de production et de consommation tout en préservant les ressources naturelles et l’environnement.

« Notre tâche n'est rien de moins que celle de sécuriser notre planète pour le bénéfice de tous. L'Europe peut et doit montrer la voie à suivre », a déclaré Frans Timmermans, vice-président de la Commission.

Ce document passe en revue l'ampleur des défis auxquels l'Europe est confrontée et présente des scénarios illustratifs pour l'avenir. Il a pour ambition de stimuler le débat sur la meilleure manière d'atteindre ces objectifs et sur une contribution plus performante de l’UE d'ici 2030. S'appuyant sur ce qui a déjà été réalisé ces dernières années, ces scénarios soulignent la nécessité de prendre de nouvelles mesures si l'UE et le monde veulent assurer un avenir durable dans l'intérêt du bien-être des citoyens.

Le document propose trois scénarios pour encourager la discussion autour des ODD dans l'UE. Ces scénarios sont indicatifs : ils visent à offrir des idées différentes et à susciter le débat et la réflexion. Le résultat final serait probablement une combinaison de certains éléments de chacun. Les trois scénarios sont les suivants :

Le premier revient à guider les actions de l’UE et de ses Etats membres à l’aide d’une stratégie européenne ambitieuse sur les ODD ; dans un second, la Commission européenne intégrerait en continu les ODD dans toutes les politiques communautaires ad hoc, mais sans imposer d’action aux Etats membres ; enfin, dans le troisième cas, l’accent serait mis sur l’action extérieure tout en consolidant l’ambition de durabilité à échelle européenne.

« Le développement durable se construit par et pour les populations, il faut faire en sorte que notre économie et notre société soient durables et prospères en même temps », a déclaré Frans Timmermans. « Nous faisons cela pour maintenir nos modes de vie et augmenter le bien-être de nos enfants et de nos petits-enfants en matière d’égalité, pour leur accès à un environnement sain et à une économie prospère, verte et inclusive. »

Le document de réflexion se concentre sur les politiques clés pour mener à bien la transition vers le développement durable. Entre autres, il évoque le passage d’une économie linéaire à une économie circulaire, la correction des déséquilibres du système alimentaire, le fait de rendre nos énergies, nos infrastructures et notre mobilité plus durables, tout en s’assurant que cette transition soit équitable, sans laisser rien ni personne de côté.

Ce document cible également quelques domaines pour une transition durable, notamment l'éducation, la science, la technologie, la recherche, l'innovation et la numérisation ; la finance, la tarification, la fiscalité et la concurrence ; le comportement responsable des entreprises, leur responsabilité sociale et de nouveaux modèles commerciaux ; le commerce ouvert et fondé sur des règles ; la gouvernance et la cohérence des politiques à tous les niveaux.

Le document se termine en insistant sur l’importance d’ouvrir une voie mondiale à la transition durable, puisque les politiques européennes n’auront qu’un impact limité sur la planète si les autres pays poursuivent des réformes divergentes.

Plus d’information :

Réseaux Sociaux

facebook64x64 Dblue twitter64x64 Dblue
France et Monaco

facebook64x64 Dblue
Belgique et Luxembourg

10 bonnes raisons
de manger des légumineuses

Les jeunes s'engagent avec leur école pour les ODD : Collège Ste Marie, Chartres

united to reform web brand fr 960x540 cropped

news32x32 DblueNominations

  • Le Secrétaire général nomme Inger Andersen, du Danemark, Directrice exécutive du Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE) (16 février 2019)

  • Le Secrétaire général nomme le général Mehari Zewde Gebremariam, de l’Éthiopie, Commandant de la Force intérimaire de sécurité des Nations Unies pour Abyei (15 février 2019)

    Liste complète...