Lundi, 14 Octobre 2019
UNRIC logo - français

l'ONU dans
votre langue

Actualité

10 Novembre 2009 -

Le Conseiller spécial du Secrétaire général de l'ONU pour le sport au service du développement et de la paix, M. Wilfried Lemke, aujourd'hui et demain à Bruxelles

Le Conseiller spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour le sport au service du développement et de la paix, M. Wilfried Lemke, est présent aujourd’hui et demain à Bruxelles afin d’explorer les conséquences, au niveau européen, de l’entrée en vigueur du Traité de Lisbonne en décembre prochain sur le contenu de son mandat, à savoir l’utilisation du sport comme instrument de développement et de promotion de la paix.
06 Novembre 2009 -

CPI : Le procès de Jean-Pierre Bemba s'ouvrira le 27 avril 2010

Jean-Pierre Bemba5 novembre 2009 – La Chambre de première instance III de la Cour pénale internationale (CPI) a fixé au mardi 27 avril 2010 la date d'ouverture du procès dans l'affaire du Congolais Jean-Pierre Bemba Gombo (photo), accusé de crimes contre l'humanité commis en République centrafricaine entre 2002 et 2003.

Jean-Pierre Bemba Gombo serait pénalement responsable, pour avoir effectivement agi en qualité de chef militaire, de deux crimes contre l'humanité (meurtre et viol) et de trois crimes de guerre (meurtre, viol et pillage), prétendument commis sur le territoire de la République centrafricaine au cours de la période comprise approximativement entre le 26 octobre 2002 et le 15 mars 2003.

Après son arrestation par les autorités belges, conformément à un mandat d'arrêt délivré par la Chambre préliminaire de la CPI, il a été transféré à la Cour le 3 juillet 2008. Il est actuellement détenu au quartier pénitentiaire de la CPI à Scheveningen, à La Haye.

04 Novembre 2009 -

Climat : Ban appelle à conclure un traité contraignant à Copenhague

Eoliennes3 novembre 2009 – Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a une nouvelle fois insisté mardi sur la nécessité de conclure un traité complet et contraignant sur le changement climatique lors du sommet de Copenhague en décembre.

« Il nous faut arriver à un traité complet et contraignant à Copenhague en décembre », a dit M. Ban lors d'une conférence de presse à l'issue d'une rencontre avec le Premier ministre britannique Gordon Brown à Londres. « Je suis content et encouragé par le fait que les dirigeants de l'Union européenne ont eu un très bon sommet la semaine dernière et ont reconnu l'importance du soutien financier et technologique à la lutte contre le changement climatique ».

« Il faudrait que les pays développés annoncent des objectifs ambitieux concernant leurs émissions de gaz à effet de serre d'ici à 2020 », a-t-il ajouté. Selon lui, les pays développés devraient être en pointe dans la lutte contre le changement climatique « étant donné leurs responsabilités historiques et aussi étant donné qu'ils ont les plus grandes capacités financières et technologiques ».

Ban Ki-moon s'est dit raisonnablement optimiste sur le fait que Copenhague sera une étape très importante dans la lutte contre le changement climatique. Si la volonté politique est là, il est possible de conclure un accord contraignant, a-t-il dit. Mais il a reconnu que tous les détails d'un tel accord ne seront pas nécessairement réglés en décembre.

M. Ban a également prononcé un discours mardi lors d'un rassemblement de dirigeants religieux et laïcs au château de Windsor. Il a souligné que les communautés religieuses occupaient une position unique dans les discussions sur le destin de la planète et l'impact du changement climatique.

 

(Centre d'actualités de l'ONU)

 

31 Octobre 2009 -

OMS : Une dose unique de vaccin recommandée contre la grippe H1N1

vaccine30 octobre 2009 – Une dose unique de vaccin contre la grippe H1N1, telle est la recommandation faite vendredi par un groupe d'experts qui conseille l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Les experts ont relevé que les autorités de réglementation ont désormais homologué divers vaccins contre la grippe pandémique : vivants atténués, inactivés adjuvés et inactivés non adjuvés. Le Groupe recommande de n'administrer qu'une seule dose de vaccin aux adultes et adolescents à partir de l'âge de dix ans, si cette posologie correspond aux indications des autorités de réglementation, selon un communiqué.

Lorsque les autorités nationales ont décidé de donner la priorité aux enfants pour les premières vaccinations, le Groupe recommande de commencer par administrer une seule dose de vaccin au plus grand nombre possible d'enfants. Il souligne en outre la nécessité de faire des études pour préciser les posologies efficaces chez les sujets immunodéprimés.

Par ailleurs, à travers le monde, les adolescents et les jeunes adultes continuent de constituer la majorité des cas et les taux d'hospitalisation sont les plus élevés pour les très jeunes enfants. Entre 1% et 10% des patients en phase clinique de l'infection doivent être hospitalisés. Sur l'ensemble des patients hospitalisés, 10% à 25% nécessitent une admission en unité de soins intensifs et 2% à 9% en meurent.

Les femmes enceintes au deuxième ou troisième trimestre de leur grossesse représentent en moyenne 7% à 10% des patients hospitalisés. Par rapport à l'ensemble de la population, elles ont un risque dix fois plus élevé de nécessiter une admission en unité de soins intensifs.

Les experts ont examiné les premiers résultats de la surveillance des personnes ayant été vaccinées contre la pandémie et n'ont trouvé aucune indication de réactions indésirables inhabituelles.

En ce qui concerne les vaccins pour les femmes enceintes, le groupe d'experts relève que les études des vaccins vivants atténués et inactivés adjuvés ou non adjuvés sur l'animal de laboratoire n'ont pas mis en évidence d'effets nocifs directs ou indirects sur la fécondité, la grossesse, le développement de l'embryon ou du fœtus, la naissance ou le développement post-natal.

Sur la base de ces données et du risque sensiblement plus élevé d'une issue sévère chez la femme enceinte infectée par le virus pandémique, les experts ont recommandé d'autoriser l'administration de tout vaccin homologué chez la femme enceinte, dans la mesure où les autorités de réglementation n'ont pas trouvé de contre-indication spécifique.

 

(Centre d'actualités de l'ONU)

Page 754 sur 757

754

Réseaux Sociaux

facebook64x64 Dblue twitter64x64 Dblue
France et Monaco

facebook64x64 Dblue
Belgique et Luxembourg

Sail to the COP

Un groupe de jeunes militants pour le climat a pris la mer cette semaine depuis Amsterdam pour la COP25 au Chili.

L’ONU, l’UE et les Schtroumpfs nettoient
la plage d’Ostende

united to reform web brand fr 960x540 cropped

news32x32 DblueNominations