Ban Ki-moon s’entretient avec le Président français Nicolas Sarkozy

30 janvier 2011 – Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a rencontré dimanche le président français, Nicolas Sarkozy, en marge du Sommet de l’Union africaine (UA) d’Addis Abeba, et a réaffirmé l’engagement des Nations Unies à travailler étroitement avec le G20 pour générer de nouveaux financements innovants pour le développement.

Lors de leur entretien, les deux hommes ont également discuté de la situation en Côte d’Ivoire, le chef de l’Etat français se félicitant de la décision prise vendredi par le Conseil de la paix et de la sécurité de l’UA de créer un panel de haut niveau pour tenter de sortir le pays de l’impasse dans laquelle il est depuis la présidentielle de novembre.

« Le Secrétaire général de l’ONU a exprimé l’espoir qu’une solution pacifique puisse être trouvé rapidement, en respectant la volonté du peuple ivoirien et les principes de la charte de l’ONU », indique un communiqué rendu public par son porte-parole.

Revenant sur la situation au Liban, où le gouvernement de coalition dirigé pat Saad Hariri s’est effondré après la démission de 11 ministres proches du Hezbollah à propos de la collaboration avec le Tribunal spécial pour le Liban, le Secrétaire général de l’ONU s’est dit « préoccupé par la montée des tensions et les menaces contre le Tribunal », estimant que ses activités « devraient continuer sans entraves ».

Evoquant enfin Haïti, Ban Ki-moon a exprimé le « ferme espoir que le gouvernement accepte les recommandations de l’Organisation des États américains à propos de la présidentielle », dont le second tour n’a pu encore avoir lieu, en raison d’un contentieux entre les candidats quant aux résultats du premier tour.

Le Secrétaire général de l’ONU a également redit à Nicolas Sarkozy que l’ONU s’efforçait de maîtriser l’épidémie de choléra qui s’est déclarée en octobre et ralentit les efforts internationaux de reconstruction après le tremblement de terre du 12 janvier 2010.

Centre d’actualités ONU