La Conférence mondiale de la jeunesse s’ouvre au Mexique

23 août 2010 – Des milliers de jeunes, de responsables gouvernementaux, de représentants d’organisations non gouvernementales (ONG) et de fonctionnaires des Nations Unies venus d’une centaine de pays se réunissent à partir de lundi dans la ville de León, dans l’État mexicain de Guanajuato, pour discuter de questions centrales telles que la pauvreté, la santé, l’éducation, les migrations ou la participation des jeunes à la vie politique.

Les 10-24 ans sont aujourd’hui 1,8 milliard sur terre et ils représentent plus d’un quart de la population mondiale. Dans ce contexte, cette Conférence organisée par le gouvernement mexicain avec le soutien de l’ONU a pour objectif de mettre en lumière leurs besoins et de soutenir un renforcement de leur présence dans l’agenda politique. A l’issue de cette Conférence, une déclaration devrait être adoptée, puis présentée lors de la 65ème Assemblée générale de l’ONU qui se tiendra en septembre à New York et qui accordera une large place à la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement.

« Nous espérons que le monde va écouter la voix des jeunes qui sont là et que les responsables renforceront leurs investissements dans la jeunesse – dans l’éducation, la santé, l’emploi – pour que les jeunes puissent avoir les outils nécessaires pour exprimer leur plein potentiel », a déclaré la Directrice exécutive du Fonds des Nations unies pour la population (Fonds des Nations Unies pour la Population (FNUAP), Thoraya Ahmed Obaid.

Selon l’Organisation internationale du Travail (OIT), au niveau mondial, le taux de chômage des jeunes s’établissait à 12,1% en 2008, comparativement à 4,3% pour les adultes. Sur les 3 milliards de personnes vivant dans le monde avec moins de deux dollars par jour, environ la moitié sont par ailleurs âgés de moins de 24 ans.

Les experts estiment que l’investissement dans l’éducation et les services de santé reproductive pour les jeunes contribuent directement à la construction d’un avenir et d’une société pacifique et prospère.

Un Forum social, inauguré par le Directeur exécutif adjoint du FNUAP, Purnima Mane, et le Directeur général de l’Institut mexicain de la jeunesse (IMJUVE), Priscila Vera, a également ouvert ses portes pour permettre aux ONG et aux délégués des jeunes d’avoir l’occasion d’exprimer leur opinion. Mercredi s’ouvrira enfin un forum gouvernemental, qui devrait être officiellement inauguré mercredi par le Président mexicain Felipe Calderon, accompagné de Thoraya Ahmed Obaid. La Conférence doit durer jusqu’au 27 août

Centre d’actualités ONU