Lancement d’une campagne « Naître sans le VIH » avec le soutien de Carla Bruni

19 mai 2010 – Le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme a lancé mercredi la campagne « Born HIV Free » (Naître sans le VIH) pour sensibiliser l’opinion publique à son travail et pour que d’ici 2015, plus aucun enfant ne naisse avec le VIH.

Initiée et soutenue par Carla Bruni-Sarkozy, ambassadrice auprès du Fonds mondial, cette campagne s’appuiera essentiellement sur une série de films créatifs, destinés à encourager le public à s’engager sur Internet pour soutenir la mission du Fonds mondial, a indiqué l’organisme dans un communiqué.

« C’est bouleversant de voir que plus de 400.000 bébés naissent chaque année porteurs du VIH, alors que nous avons les moyens médicaux et les connaissances pour enrayer ce phénomène, » explique Mme Bruni-Sarkozy. « J’espère que la campagne ‘Born HIV Free’ encouragera des millions de gens à soutenir le Fonds mondial, afin que nous puissions enfin mettre un terme à cette terrible injustice ».

L’engagement de la Première Dame de France dans cette campagne fait suite à l’appel formulé par le directeur exécutif du Programme commun des Nations Unies sur le VIH/sida (ONUSIDA), Michel Sidibé, pour éliminer pratiquement toute transmission du virus de la mère à l’enfant d’ici 2015. Les mères séropositives sont susceptibles de transmettre le VIH à leur enfant pendant la grossesse, le travail, l’accouchement ou l’allaitement. Le risque de transmission peut être réduit de manière significative si ces femmes ont accès aux dispositifs de prévention et de thérapie.

« Nous pouvons gagner cette bataille contre le Sida si nous obtenons les fonds dont nous avons besoin, » précise le professeur Michel Kazatchkine, directeur exécutif du Fonds mondial.

La campagne a été conçue par le musicien et producteur Julien Civange à la demande de Carla Bruni-Sarkozy, et coproduite par le Fonds mondial. Destinée à être diffusée sur Internet et dans les médias traditionnels, la campagne réunit plusieurs grandes entreprises qui se sont mobilisées pour être partenaires officiels de la campagne : Google, JC Decaux, Jean-Paul Gaultier, MSN, Orange, Tiffany & Co. et YouTube qui s’avérera être une plateforme de diffusion essentielle pour cette campagne.

La campagne se déroulera en cinq langues et les courts métrages d’animation sont destinés à sensibiliser l’opinion publique pour qu’elle comprenne qu’une génération débarrassée du VIH est désormais envisageable d’ici cinq ans si les pays poursuivent leurs efforts de financement du combat contre le VIH et le sida. Près d’une centaine de médias soutiennent la campagne.

Le Fonds mondial est le principal contributeur aux Objectifs du Millénaire pour le Développement en matière de santé. Ses besoins sont estimés à 19,4 milliards de dollars. Si les progrès actuels se maintiennent, aucun enfant ne naîtra infecté pas le VIH d’ici 2015.

Centre de nouvelles ONU