Pakistan : l’ONU débloque 27 millions de dollars pour accélérer l’aide d’urgence

18 août 2010 – Les millions de sinistrés affectés par les graves inondations au Pakistan vont recevoir d’urgence une assistance humanitaire supplémentaire, grâce aux 27 millions de dollars débloqués par le Fonds central d’intervention pour les urgences humanitaires de l’ONU (CERF).

Le week-end dernier, lors d’une visite au Pakistan, le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, avait annoncé que le CERF donnerait 10 millions de dollars, venant s’ajouter au 16,3 millions de dollars débloqués au lendemain de la catastrophe.

« Le CERF va permettre aux organisations humanitaires de répondre rapidement au plus urgent, c’est-a-dire répondre aux besoins de bases », a déclaré le Secrétaire général adjoint des Nations Unies pour les affaires humanitaires, John Holmes.

« Le nombre de victimes a été relativement faible comparé à d’autres catastrophes naturelles mais le nombre de personnes affectées est extraordinairement élevé. Si nous n’agissons pas assez rapidement, encore plus de personnes pourraient mourir », a-t-il ajouté.

Les inondations ont affecté plus de 15,4 millions de personnes dans tout le pays et fait au moins 1.200 morts, Environ huit millions de personnes sont dans un besoin d’aide humanitaire d’urgence. Des millions d’autres viendront s’ajouter à cette crise sans précédent suite aux dernières pluies torrentielles qui ont provoqué de nouvelles les crues, estime OCHA.

Le Programme alimentaire mondial (PAM) utilisera des fonds du CERF afin de fournir une aide alimentaire d’urgence à plus de quatre millions de personnes dans les zones les plus touchées. Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) et l’ONU-Habitat vont bénéficier des fonds du CERF pour acheminer des abris et du matériel d’urgence aux millions de sinistrés qui ont perdu leur logement. L’Organisation mondiale de la santé (OMS), le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) et le Fonds des Nations Unies pour les populations (FNUAP) vont pouvoir accélérer l’accès aux soins médicaux, à l’eau potable et aux infrastructures d’assainissement aux personnes affectées.

L’appel de fonds de 460 millions de dollars lancé la semaine dernière par l’ONU est aujourd’hui financé à 35%, soit 161 millions de dollars, et 43 millions supplémentaires ont été promis, a indiqué mardi la porte-parole du Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA), Elizabeth Byrs.

« Je suis heureux de voir une réponse plus positive aux appels du Secrétaire général de l’ONU et de la communauté humanitaire sur l’augmentation et l’accélération des financements », a dit John Holmes.

En visite au Pakistan le weekend dernier, le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon a souligné que « ces inondations sans précédent nécessitent une assistance sans précédent. Cette vague d’inondations doit être combattue par une vague de soutien mondial ». Le Secrétaire général présentera jeudi devant l’Assemblée générale de l’ONU un rapport sur sa visite et sur les besoins humanitaires au Pakistan.

Le CERF a été créé en 2006 afin de rendre le financement des opérations humanitaires d’urgence plus rapide et plus équitable. Depuis la création du Fonds, 120 gouvernements et des donateurs privés ont contribue a hauteur de 2 milliards de dollars au CERF, qui est dirige par le Bureau de coordination des affaires humanitaires (OCHA).

Centre d’actualités ONU