A-Z Index

Directeur d’UNITAR : « Relever les défis mondiaux localement »

Le mois dernier, 123 entreprises belges ont été récompensées pour leur travail en matière de durabilité. Elles ont reçu le certificat « Pionniers des ODD » (SDG Pioneer) des mains d’Alex Mejía, Directeur d’UNITAR, l’Institut des Nations Unies pour la formation et la recherche.

À l’occasion de sa visite en Belgique, UNRIC lui a posé trois questions clés.

Quel est le but de votre visite ?

Je suis en Belgique pour quelque chose de tout à fait unique. Nous avons été invités par Voka, le réseau flamand d’entreprises qui réunit les Chambres de Commerce de Flandre, à participer à leur Journée de l’entreprenariat durable. Cette organisation s’engage avec ses membres à atteindre les Objectifs de développement durable (ODD).

Plus de 300 participants représentant des entreprises flamandes et leurs milliers d’employés ont assisté à l’événement. Ces entreprises ont été reconnues comme pionnières en matière d’ODD après trois ans de mise en œuvre.

J’ai discuté avec eux de la façon dont la lutte contre le changement climatique, une société plus inclusive et l’économie circulaire sont des défis mondiaux que nous pouvons relever localement.

Comment UNITAR et CIFAL Flanders sont-ils impliqués dans les ODD en Belgique ?

UNITAR a été fondée en 1963. Il y a 18 ans, UNITAR a ouvert son premier centre de formation de l’ONU, CIFAL. Depuis, notre réseau mondial compte 22 centres, dont CIFAL Flanders fait partie. Ce dernier propose des formations liées aux ODD et organise des activités pour sensibiliser aux ODD.

Sur les 340 000 personnes qu’UNITAR a formées dans le monde l’année dernière, les centres CIFAL ont formé plus de 82 000 personnes.

CIFAL Flanders a lancé un projet pilote il y a quelques années. Il a créé un parcours de certification pour les organisations des secteurs public et privé, de la société civile, du monde universitaire, etc. afin de les rendre conformes aux ODD en trois étapes. Tout d’abord, pionnier des ODD, puis champion des ODD et enfin ambassadeur des ODD. L’ensemble du processus dure sept ans. Ce programme implique un véritable changement culturel et stratégique au sein d’une organisation.

Nous mettrons en œuvre ce modèle pilote dans le monde entier l’année prochaine.

(NDLR : CIFAL est l’abréviation de Centre International de formation des acteurs locaux).

Directeur d’UNITAR Alex Mejía et les pionnier des ODD
Directeur d’UNITAR Alex Mejía et les pionnier des ODD © Voka/Stéphanie Fraikin
Quelle est votre vision de l’avenir ?

Je veux lancer un appel à l’action. Une invitation à tous à rejoindre les ODD, car nous faisons tous partie de la solution.

En tant que citoyens, nous avons une responsabilité partagée. Les ODD sont une merveilleuse feuille de route pour faire participer le monde entier.

Qui dirait non à la réduction de la pauvreté ? Qui dirait non à l’amélioration du niveau de vie de nos sociétés en matière de santé ou d’éducation ? Qui dirait non à la protection de l’environnement ?

Participez au débat et faites quelque chose dans la mesure de vos moyens : marchez plutôt que de prendre la voiture, prenez des douches plus courtes ou faites du bénévolat pour aider les gens partout où vous allez.

En tant que père de trois filles, je voudrais également faire passer un message aux jeunes.

Nous disposons d’outils technologiques très puissants avec nos smartphones, nos ordinateurs et toutes les applications gratuites. Nous pouvons les utiliser pour faire partie de la solution et pour promouvoir l’activisme et le volontariat.

Les Nations Unies fournissent toutes ces ressources et plateformes que la jeune génération peut utiliser pour améliorer nos sociétés.

En savoir plus :

Derniers articles

France et Monaco

4,258FansLike
5,072FollowersFollow

Belgique et Luxembourg

2,869FansLike