A-Z Index

Série #SDGActors : initiatives belges pour s’habiller sans détruire la planète

Acheter mieux et acheter moins peut contribuer à sauver la planète. En Belgique plusieurs initiatives tentent de proposer des alternatives à la fast fashion qui remplit les armoires et pollue la planète. Nous vous en présentons deux.

Il y a 8 ans, lorsque Bie Noé, a glissé le livre de Marieke Eyskoot* sur la mode durable dans sa valise, elle n’imaginait pas qu’il aurait une telle influence sur sa vie. Aujourd’hui elle a créé les fashion walks et son projet B.right.

Les fashion walks sont des visites guidées à Bruxelles, Anvers, Gand et Louvain, à la découverte de magasins et de marques qui proposent des vêtements durables. « Je conseille les gens, jamais je n’imposerai mon avis, je leur propose différentes possibilités et ils décident ou non d’opter pour la mode durable », précise-t-elle.

Bie Noe
© Bie Noé

Bie Noé ne recherche pas le produit parfait mais tout ce qui va dans le sens de la durabilité, du respect des normes sociales ou environnementales. « Des marques qui, par exemple, produisent dans de bonnes conditions de travail mais qui n’utilisent pas forcément de matériaux respectueux de l’environnement. Le plus important est qu’elles communiquent ouvertement et partagent leurs projets d’avenir », explique Bie Noé.

« Une enquête menée par une entreprise de déménagement a démontré que les gens ne portent régulièrement que 14% de leur garde-robe, alors qu’ils estimaient eux-mêmes que ce pourcentage était de 80%. Pour réduire l’impact environnemental de votre garde-robe, commencez par faire votre shopping dans votre armoire ! », conclut Bie Noé.

Des jeans durables

HNST Jeans
© HNST

Autre initiative, celle de la marque HNST, née en réponse à l’indignation suscitée par l’impact de l’industrie textile sur la société et l’environnement, qui confectionne des jeans durables. Selon la marque, il est possible de mettre en place un processus de production entièrement durable. « Le produit ayant le plus faible impact sur l’environnement est un produit qui existe déjà » clame la marque dont le slogan est « Let’s be honest » (« Soyons honnêtes »). Tout est expliqué, de l’origine du plus petit bouton au processus de production.

L’entreprise s’efforce de recycler les matériaux. « Plus de 70% des vêtements sont jetés ou incinérés après leur usage. Moins de 1% est recyclé. Cela représente une énorme perte de matière première mais également un formidable potentiel d’innovation », explique le PDG Lander Desmedt.

Morning After Spray

Chez HNST, ce n’est pas seulement le processus de production qui est durable. Pour éviter de laver trop souvent ses jeans, et pour ainsi économiser l’eau, le client reçoit lors de chaque achat un Morning After Spray, un spray qui contient des probiotiques 100% naturels pour rafraîchir le pantalon et éliminer les odeurs. Les jeans HNST sont aussi conçus pour une réutilisation maximale : les boutons sont amovibles et les garnitures métalliques autour des poches sont remplacées par des broderies. HNST réduit de cette manière l’impact environnemental des jeans pendant et après leur utilisation.

Grâce à son processus de production, les jeans de cette marque utilisent 82% d’eau en moins et émettent 76% de CO2 en moins. Aucun produit chimique ou microplastique nocif n’est utilisé. Et la marque souhaite encore s’améliorer. « Nous continuerons à innover et à nouer des collaborations afin de développer une chaîne de recyclage de textiles compétitive », explique la Cheffe de produit Margot Vandeputte.

*Talking Dress de Marieke Eyskoot

Derniers articles

France et Monaco

4,258FansLike
5,009FollowersFollow

Belgique et Luxembourg

2,869FansLike