A-Z Index

Journée internationale des Casques bleus de l’ONU

Célébrée le 29 mai, la Journée internationale des Casques bleus de l’ONU rend hommage au personnel civil, policier et militaire pour sa contribution inestimable au travail de l’ONU. Elle constitue aussi l’occasion d’honorer la mémoire de plus de 3 900 Casques bleus qui ont perdu la vie en servant sous le drapeau des Nations Unies depuis 1948, dont 102 hommes et femmes en 2019.

La participation des femmes dans les opérations de paix revêt aujourd’hui une importance particulière car les soldates de la paix sont en première ligne pour aider à combattre le COVID-19 dans des contextes déjà fragiles. Pourtant, les femmes ne représentent toujours que 6 % du personnel en uniforme des missions. Plus d’information

Message du Secrétaire général à l’occasion de la Journée internationale des Casques bleus, célébrée le 29 mai 2020

Aujourd’hui, nous rendons hommage à plus d’un million de femmes et d’hommes qui ont servi comme soldats de la paix des Nations Unies, et aux plus de 3 900 Casques bleus qui ont perdu la vie dans l’exercice de leurs fonctions.

Nous exprimons également notre gratitude aux 95 000 civils, policiers et militaires actuellement déployés dans le monde entier.

Le défi auquel ils font face aujourd’hui est l’un des plus grands qu’ils aient jamais eu à relever : s’acquitter de leurs mandats en matière de paix et de sécurité tout en aidant les pays à lutter contre la pandémie du COVID-19.

Cette année, le thème de la commémoration  – Les femmes dans le maintien de la paix – souligne leur rôle central dans nos opérations.

Les femmes disposent souvent d’un meilleur accès aux communautés que nous servons, ce qui nous permet d’améliorer la protection des civils, de promouvoir les droits humains et, de manière générale, de mieux remplir notre mission.

Leur participation revêt aujourd’hui une importance particulière car les soldates de la paix sont en première ligne pour aider à combattre le COVID-19 dans des contextes déjà fragiles, en utilisant les radios locales pour diffuser des messages de santé publique, en livrant des fournitures essentielles aux communautés pour prévenir la propagation du virus et en soutenant l’action de celles et ceux qui œuvrent localement en faveur de la paix. Pourtant, les femmes ne représentent toujours que 6 % du personnel en uniforme – militaires, policiers, personnel judiciaire et agents pénitentiaires – des missions.

Alors que nous célébrons le 20ème anniversaire de la résolution 1325 du Conseil de sécurité sur Les femmes, la paix et la sécurité, nous devons faire davantage pour assurer une représentation égale des femmes dans tous les domaines de la paix et de la sécurité.

Ensemble, continuons d’œuvrer pour la paix, surmontons la pandémie et batissons un avenir meilleur.

 

Derniers articles

France et Monaco

4,258FansJ'aime
5,243SuiveursSuivre

Belgique et Luxembourg

2,869FansJ'aime