A-Z Index

Une relance post-COVID19 par les énergies durables

Le Secrétaire général des Nations Unies a salué les plans de relance et d’investissement nationaux en réponse au COVID-19 de l’Union européenne, du Royaume-Uni, de l’Allemagne et de la Corée du Sud, qui accélèrent la décarbonisation de leurs économies.

La relance post-COVID19 doit passer par les énergies durables

Lors d’un discours vendredi 27 août à la 19e Conférence commémorative Darbari Seth en Inde, le chef de l’ONU a estimé que des choix durables sont nécessaires maintenant pour créer des emplois, accéder à l’énergie, réduire les émissions de gaz à effet de serre, et améliorer la santé.

Il a souligné le potentiel de création d’emplois des investissements dans les énergies renouvelables.

« Ces mêmes investissements pourraient contribuer à créer 9 millions d’emplois par an au cours des trois prochaines années », a déclaré Guterres. « Les investissements dans les énergies renouvelables génèrent trois fois plus d’emplois que les investissements dans les énergies fossiles polluantes ».

Avec la pandémie du COVID-19 menaçant de pousser des millions de personnes dans la pauvreté, « une telle création d’emplois est une opportunité à ne pas manquer », a-t-il ajouté.

Entreprise de charbon en fumée

Le Secrétaire général a cependant noté que malgré des signaux positifs, il y avait aussi plusieurs tendances négatives.

« Des recherches récentes sur les programmes de relance du G20 montrent que deux fois plus d’argent dédié à la relance a été dépensé pour les combustibles fossiles que pour l’énergie propre. Dans certains cas, nous voyons des pays doubler leur production de charbon intérieur et ouvrir des enchères de charbon. »

Le Secrétaire général a exhorté les pays du G20 à investir dans une transition propre et verte alors qu’ils se remettent de la pandémie COVID-19.

« Cela signifie mettre fin aux subventions aux combustibles fossiles, attribuer un prix à la pollution par le carbone et s’engager à ne plus utiliser de charbon après 2020 », a déclaré M. Guterres.

M. Guterres a mentionné qu’il est déjà moins coûteux de construire une nouvelle capacité d’énergie renouvelable que de continuer à exploiter 39% de la capacité mondiale actuelle de charbon. « C’est pourquoi les plus grands investisseurs du monde abandonnent de plus en plus le charbon (…). Le secteur du charbon part en fumée. »

5,5 millions de vies pourraient être sauvées chaque année

Dans son discours, M. Guterres a également soutenu qu’investir dans les combustibles fossiles signifie une augmentation des décès et des maladies ainsi qu’une hausse des coûts des soins de santé.

« Cette année, des chercheurs aux Etats-Unis ont conclu que les personnes vivant dans des régions à haut niveau de pollution atmosphérique sont plus susceptibles de mourir du COVID-19. Si les émissions de combustibles fossiles étaient éliminées, l’espérance de vie globale pourrait augmenter de plus de 20 mois, évitant ainsi 5,5 millions de décès par an dans le monde.

« C’est, simplement, une catastrophe humaine et une mauvaise économie », a déclaré M. Guterres.

270 millions pourraient avoir accès à l’électricité

Il a souligné que les investissements dans les transports propres et l’efficacité énergétique des énergies renouvelables pendant la reprise de la pandémie COVID-19 pourraient étendre l’accès à l’électricité à 270 millions de personnes dans le monde – soit un tiers de la population qui en manque actuellement.

Il a exhorté les gouvernements du monde à prendre six mesures positives pour le climat pour mieux se remettre de la pandémie.

« Investissez dans des emplois verts. Ne renflouez pas les industries polluantes. Mettez fin aux subventions aux combustibles fossiles. Tenez compte des risques climatiques dans toutes les décisions financières et politiques. Travaillez ensemble. Plus important encore, ne laissez personne de côté », a déclaré M. Guterres.

Derniers articles

ONU75 : près de 300 illuminations en Europe pour...

Malgré les couvre-feux et autres restrictions liées à la pandémie de COVID-19, près de...

Brèves : lettre d’information numéro 39

Retrouvez l'essentiel de l'actualité ONU en Europe dans notre lettre d'information hebdomadaire en français « Brèves : l’actualité onusienne en Europe.

ONU75 : Remise du « Manifeste de la jeunesse...

Une délégation présentera le « Manifeste de la jeunesse de La Haye » aux...

COVID-19 : une histoire sans précédent pour les journalistes

La pandémie de COVID-19 est une actualité sans précédent pour les journalistes qui doivent...

COVID-19 : #MarquonsUnePause avant de partager des informations

A l’ère des réseaux sociaux, les informations se répandent comme une traînée de poudre...

France et Monaco

4,213FansJ'aime
4,256SuiveursSuivre

Belgique et Luxembourg

2,773FansJ'aime