A-Z Index

Le chef de l’ONU propose un « programme commun » à l’humanité

Dans « Notre programme commun », le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, appelle à un renouvellement du contrat social afin de rétablir la confiance et la cohésion sociale.

Parmi les recommandations spécifiques faites aux Etats Membres figurent la lutte contre « l’infodémie » de la désinformation, la lutte contre l’évasion fiscale, la couverture de la protection sociale et la réforme de la mesure du PIB.

« Notre programme commun » a été présenté à l’Assemblée général de l’ONU le 10 septembre. A l’occasion du 75e anniversaire de l’ONU, l’année dernière, les Etats Membres avaient demandé au Secrétaire général de présenter un rapport contenant des recommandations sur le renforcement de la gouvernance mondiale dans l’intérêt des générations actuelles et futures.

Voici les principales recommandations de ce rapport:

  • Combattre « l’infodémie » de désinformation qui sévit dans le monde en mettant fin à la « guerre contre la science » et en introduisant un code de conduite mondial qui promeut l’intégrité de l’information publique.
  • S’attaquer à la fraude fiscale et à l’évasion fiscale agressive, au blanchiment d’argent et aux flux financiers illicites grâce à une nouvelle structure conjointe sur l’intégrité financière.
  • Redynamiser notre réflexion sur les droits de l’homme, y compris sur notre vie en ligne.
  • Assurer une couverture sociale universelle, y compris des soins de santé universels, concrétisée par un sommet social mondial en 2025.
  • Eliminer la violence à l’égard des femmes et des filles et garantir leur participation pleine et égale, y compris dans les plans d’intervention d’urgence et avec le soutien d’une campagne mondiale visant à éliminer les normes sociales préjudiciables.
  • Corriger les angles morts dans la façon dont nous mesurons le progrès et la prospérité en introduisant des mesures qui complètent le produit national brut (PNB) et garantissent que les profits ne se font pas au détriment des personnes et de la planète.

Notre programme commun s’appuie sur un grand nombre d’idées qui ont émergé au cours de l’exercice d’écoute mondial mené pendant un an dans le cadre du 75e anniversaire, au cours duquel plus de 1,5 million de personnes dans les 193 Etats Membres ont exprimé un fort soutien public à la coopération internationale et le souhait d’un multilatéralisme plus efficace, plus inclusif et plus en réseau à l’avenir.

Ce rapport synthétise les idées clés qui ont émergé au cours du processus de réflexion et propose des suggestions sur la manière de les faire avancer.

Notre programme commun est un programme d’action, conçu pour renforcer et accélérer les accords multilatéraux – en particulier l’Agenda 2030 – et faire une différence tangible dans la vie des gens.

D’autres propositions clés comprennent :

  • Des mesures transformatrices en matière d’éducation, de formation des compétences et d’apprentissage tout au long de la vie, notamment un sommet sur la transformation de l’éducation en 2022.
  • La nomination d’un envoyé spécial pour les générations futures, qui sera le porte-parole des 10,9 milliards de personnes qui devraient naître au cours de ce siècle, ainsi qu’un bureau de la jeunesse de l’ONU amélioré.
  • La réorientation du Conseil de tutelle pour en faire un organe délibérant au nom des générations futures.
  • Mesures immédiates pour un plan de vaccination mondial contre la COVID-19.
  • Une meilleure préparation aux futurs chocs mondiaux grâce à une plateforme d’urgence qui serait déclenchée automatiquement en réponse à des crises de grande ampleur.
  • Un Sommet du Futur pour forger un nouveau consensus sur les préoccupations mondiales les plus critiques que le système international doit protéger et réaliser – y compris la paix, l’action climatique au-delà de 2030, les biens communs numériques et l’espace extra-atmosphérique.

Derniers articles

France et Monaco

4,258FansLike
4,963FollowersFollow

Belgique et Luxembourg

2,869FansLike