A-Z Index

Les Objectifs de développement durable à l’épreuve des crises

Où en est le monde en matière de développement durable ? C’est la question posée chaque année lors du Forum politique de haut niveau sur le développement durable qui s’est ouvert le 5 juillet. 

Le 7 juillet sera lancé le Rapport sur les Objectifs de développement durable 2022. Il  fournit un aperçu global des progrès vers les Objectifs de développement durable (ODD) sur la base des données les plus récentes. 

Crises en série

Le rapport 2022 démontre les effets dévastateurs des crises mondiales multiples et interdépendantes – la pandémie de COVID-19, la crise climatique et les conflits en Ukraine et ailleurs – sur l’ensemble des ODD. 

Ces crises mettent en péril l’ambition de « transformer le monde », que les 193 États avaient dessiné en 2015 pour 2030 avec l’adoption des 17 Objectifs de développement durable.

Parmi les conséquences : l’inflation économique mondiale, la montée des inégalités et les crises étroitement liées en matière de sécurité alimentaire, d’approvisionnement énergétique et de finances. 

Pendant 10 jours, représentants des États, de la société civile, des entreprises, se réunissent pour échanger sur les résultats et partager méthodes et expériences lors de ce Forum organisé par le Conseil économique et social des Nations Unies (ECOSOC).

Cette année, le Forum examine en détail l’objectif 4 sur l’éducation, l’objectif 5 sur l’égalité des sexes, l’objectif 14 sur la vie aquatique et l’objectif 15 sur la vie terrestre ainsi que l’objectif 17 sur les partenariats pour la réalisation des objectifs. 

Cette année, 44 pays*, développés ou en voie de développement, présenteront leurs examens nationaux volontaires de la mise en œuvre nationale des ODD.

Solidarité et coopération

« Nous sommes confrontés à une inégalité persistante en matière de vaccins, à une inflation croissante, à des perturbations majeures de la chaîne d’approvisionnement et à des incertitudes géopolitiques paralysantes », estime le président du Conseil économique et social des Nations Unies, Collen Vixen Kelapile. « Nous sommes sur une voie dangereuse qui pourrait nuire aux générations futures, si nous n’agissons pas maintenant. Il est en notre pouvoir d’inverser la tendance ».

« On ne saurait trop insister sur le besoin urgent de solidarité internationale et de coopération multilatérale », a déclaré le Secrétaire général adjoint aux affaires économiques et sociales, Liu Zhenmin.

Le Forum aboutira à l’adoption d’une déclaration ministérielle. Il lancera également les préparatifs du Sommet sur les Objectifs de développement durable qui se tiendra en 2023. 

 

*Les pays présentant un examens nationaux volontaires en 2022 : Andorre, Argentine, Biélorussie, Botswana, Cameroun, Côte d’Ivoire, Djibouti, Dominique, Guinée équatoriale, El Salvador, Érythrée, Eswatini, Éthiopie, Gabon, Gambie, Ghana, Grèce, Grenade, Guinée-Bissau, Italie, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Lettonie, Lesotho, Libéria, Luxembourg, Malawi, Mali, Monténégro, Pays-Bas, Pakistan, Philippines, São Tomé et Príncipe, Sénégal, Somalie, Sri Lanka, Soudan, Suriname, Suisse, Togo, Tuvalu, Émirats arabes unis et Uruguay. 

Pour plus d’informations : 

Suivez en direct via UN Web TV :

 

Derniers articles

France et Monaco

4,258FansJ'aime
5,251SuiveursSuivre

Belgique et Luxembourg

2,869FansJ'aime