Bonheur : des jeunes moins heureux que leurs aînés ?

Depuis quelques années, les jeunes aux Etats Unis et au Canada, et dans certains pays de l’Europe de l’Ouest, sont moins heureux que leurs aînés. C’est ce que constatent les chercheurs qui ont travaillé sur le rapport mondial du bonheur.

Publié à l’occasion de la Journée internationale du bonheur, le 20 mars, ce rapport passe en revue les perceptions du bien-être parmi les populations de 137 pays.

Les boomers plus heureux que les « millénials »

Pour la première fois, les chercheurs sont allés au-delà du traditionnel « classement du bonheur » par pays, pour interroger les différentes générations. Et les résultats peuvent être très différents selon les tranches d’âge.

Selon ce rapport, le bonheur des 15-24 ans a décliné depuis 2019 en Amérique du Nord, en Europe de l’Ouest, en Asie du Sud ainsi qu’au Moyen-Orient et en Afrique du Nord.

Au Canada, le sentiment de bonheur des plus de 60 ans les classent en 8ème position, alors que la perception des moins de 30 ans, place le pays au 58ème rang. Phénomène similaire aux Etats Unis, que les plus âgés classent en 10ème position alors que les plus jeunes ne se voient qu’en 62ème.

Pour la France, les plus de 60 ans classent le pays en 25ème position, les moins de 30 ans, en 48ème .

Il apparait que dans ces régions les personnes nées avant 1965 sont plus heureuses en moyenne que celles nées après 1980. Chez les « millénials », la perception du bonheur diminue avec l’âge, chez les « boomers », celle-ci augmente avec l’âge.

La Norvège, la Suède, l’Allemagne, la France, le Royaume-Uni et l’Espagne sont des pays où les personnes âgées sont aujourd’hui nettement plus heureuses que les jeunes.

C’est le contraire dans deux pays du sud : le Portugal et la Grèce. Idem pour la plupart des pays de l’Est de l’Europe où les moins de 30 ans voient plus de bonheur dans leur vie que leurs parents et grands-parents.

Dans les 20 pays les moins « heureux », tous âges confondus, on note peu de différence de perception du bonheur selon les générations.

Les Nordiques champions du monde du bonheur

Pour la septième année consécutive, la Finlande se classe toujours en tête des pays « les plus heureux » du monde, avant le Danemark, l’Islande et la Suède, tous âges confondus. « Les pays d’Europe du Nord arrivent en tête en termes de bonheur et d’égalité », note le rapport.

On note cependant que parmi ces quatre premiers, les jeunes se sentent moins heureux que leurs ainés, en particulier en Suède.

Dans le « Top 10 » général figurent aussi les Pays-Bas, la Norvège, la Suisse et le Luxembourg. D’autres pays d’Europe de l’Ouest figurent en bonne place, comme l’Irlande (14e), l’Allemagne (16e), la Belgique (17e), le Royaume-Uni (19e) et la France (21e).

La cinquième place est occupée par Israël, pays qui est même en 2ème position dans le classement de la perception du bonheur chez les jeunes – l’enquête a été faite avant le 7 octobre 2023.  La Palestine, dont la population a aussi été interrogée entre 2020 et 2022, est classée 99e et l’Ukraine, en guerre depuis 2022, 92e.

L’Afghanistan reste le dernier de la liste et figure avec la République démocratique du Congo (RDC), le Zimbabwe, la Sierra Leone et le Liban parmi les cinq pays les moins heureux du monde.

Le Rapport mondial sur le bonheur 2024 est élaboré par des chercheurs indépendants, spécialistes du bien-être, en partenariat avec l’institut de sondage Gallup, le Centre de recherche sur le bien-être d’Oxford et le Réseau des solutions au développement durable (SDSN).

LIENS UTILES

L’intégralité du rapport en anglais

 

 

Derniers articles

France et Monaco

4,482FansJ'aime
5,379SuiveursSuivre

Belgique et Luxembourg

3,226FansJ'aime