A-Z Index

Challenge Campus 2030 : découvrez les trois projets lauréats 2021

En septembre 2020, 680 équipes d’étudiants et d’enseignants de près de 80 pays se sont lancé un défi : transformer les campus universitaires pour les rendre plus durables et plus inclusifs. Vendredi 11 juin, trois d’entre elles ont remporté la finale de cette deuxième édition du Challenge Campus 2030 organisée en ligne et en direct sur les réseaux sociaux.

Le Challenge Campus 2030, organisé par l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF), le Centre régional d’information des Nations Unies (UNRIC) et la plateforme d’Open innovation Agorize, est une compétition internationale ouvertes aux universités et écoles du supérieur pour trouver des solutions afin que les campus de demain répondent aux exigences des 17 Objectifs de développement durable.

Le prix de l’Agence universitaire de la Francophonie est revenu à l’équipe de l’Université de Liège, Belgique, avec le projet « 2030 Ensemble : 30 challenges par an ». L’objectif est de rassembler des étudiants prêts à changer leur mode de vie et de consommation pour réduire de 50% leur empreinte carbone d’ici 2030. Démarré en septembre, la plateforme qu’ils ont développée regroupe déjà plus de 600 étudiants.

Le second prix a été décerné à une équipe turque, de l’université Bahçeşehir, pour « Campus swap », un projet qui vise à la fois à réduire la consommation de vêtement et à lutter contre les violences faites aux femmes. Le principe : échanger des vêtements usagés et recevoir, lorsque l’on récupère le vêtement, des conseils, numéros utiles, et autres informations pour prévenir et lutter contre les violences basées sur le genre et venir en aide aux victimes.

Les grands gagnants sont cette année brésiliens, de l’université Estadual Paulista, avec « Araucaria ». Un projet très ambitieux qui mêle conservation et préservation de la biodiversité avec l’amélioration de la mobilité dans le campus. Il s’agit de construire des pistes cyclables, plantées de diverses espèces d’arbres, de réhabiliter les alentours, notamment un cours d’eau très pollué, et de créer ainsi un espace de déplacement et de loisir protégé et productif. En effet le projet s’accompagne de la plantation de vivriers.

Les trois équipes seront accompagnées pendant quatre mois par l’organisation Pulse pour développer leur projet.

Trois autres équipes, très méritoires, participaient à cette finale, « Agri Coop », du Maroc, avec un projet de culture de plantes médicinales et aromatique géré par les étudiants handicapés, « La Girafe du Congo », un restaurant universitaire autogéré pour lutter contre la faim et améliorer les conditions de vie étudiantes et enfin, « Chemsorter », du Liban, pour mieux gérer les déchets chimiques des laboratoires universitaires.

Plusieurs organisations partenaires ont soutenu cette seconde édition du « Challenge Campus 2030 » : l’Unesco, l’Agence Française de développement (AFD), l’Institut pour la recherche et le développement (IRD), les associations Enactus et SoSciences.

Le prochain Challenge Campus 2030 débutera en septembre 2021.

 

Revoir la finale ici

Derniers articles

France et Monaco

4,258FansJ'aime
4,917SuiveursSuivre

Belgique et Luxembourg

2,869FansJ'aime