A-Z Index

COVID-19 : quand et comment utiliser un masque ?

La pandémie de coronavirus COVID-19 a provoqué une explosion globale de la demande de masques, dont la Chine fournissait plus de la moitié de la production mondiale.

La baisse de la production et l’augmentation de la demande ont provoqué une pénurie de masques, dont l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) s’est inquiétée dès le début du mois de février.

Dès lors, l’OMS s’est adressée aux responsables de la chaîne d’approvisionnement pour tenter d’identifier les problèmes dans la production et trouver des solutions pour assurer une répartition équitable de ces produits. Dans un premier temps, l’OMS a envoyé vers 24 pays des équipements de protections, dont 500 000 masques et 350 000 paires de gants.

Différents types de masques existent. Dans le cas des mesures de prévention de la pandémie du COVID-19, on distingue :

  • Les masques chirurgicaux anti-projections qui sont réservés aux malades ou aux personnes en contact avec un malade ;
  • Les masques de protection respiratoire (FFP2), qui ont un très haut niveau de filtration et réservés aux professionnels de la santé.

Voici les recommandations de l’OMS sur le port des masques :

Quand porter un masque ?

Si vous avez une toux, de la fièvre et/ou des difficultés respiratoires, vous devriez porter un masque. Le port du masque peut protéger les personnes à proximité de vous lorsque vous toussez ou éternuez.

Si vous ne présentez aucun symptôme, mais que vous prenez soin d’une personne qui pourrait avoir été contaminée par le coronavirus COVID-19, vous devriez porter un masque lorsque vous vous situez dans la même pièce.

Toutefois, si vous n’avez aucun symptôme et n’êtes pas en contact avec des personnes suspectes vous n’avez pas à porter de masque. Il n’existe aucune preuve que les masques protègent les personnes qui ne sont pas malades.

L’utilisation d’un masque ne protège du coronavirus que s’il est associé à un lavage des mains fréquent avec une solution hydro-alcoolique ou à l’eau et au savon.

Comment bien utiliser un masque ?

Si vous devez utiliser un masque prenez des précautions, car mal utilisé il peut devenir une source d’infection à cause des germes qui peuvent s’y déposer.

Lavez-vous bien les mains avant de le mettre. Le côté rembourré de la barrette nasale doit être placé sur le nez et faites attention à ce que le masque recouvre bien votre visage de la bosse du nez jusqu’en bas de votre menton.

Il ne faut pas toucher le devant du masque, si vous le touchez par accident, lavez-vous les mains. Si votre masque s’humidifie, il faut le remplacer par un nouveau et il ne faut pas réutiliser des masques à usage unique. Le masque chirurgical a une durée de vie de 3 à 4 heures.

Pour l’enlever, retirez les élastiques de derrière vos oreilles, sans toucher le devant, puis jetez-le dans une poubelle fermée. Lavez vos mains après.

Derniers articles

Brèves : lettre d’information numéro 22

Lettre d'information en français | Brèves : l’actualité onusienne en Europe. L'ONU et la Belgique, la France, le Luxembourg, Monaco, l’Union européenne.

Pays-Bas : la province du Flevoland s’engage pour les...

Série #SDGActors La pandémie de COVID-19 a fait surgir la nécessité d’un monde plus durable...

Journée mondiale de l’environnement : opérer un tournant radical

A l'occasion de la Journée mondiale de l'environnement, le Secrétaire général des Nations Unies,...

COVID-19 : la Belgique annonce un nouvel assouplissement à...

La Première ministre belge Sophie Wilmès a annoncé lors d'une conférence de presse mercredi...

COVID-19 : crises en série pour les réfugiés et...

Le COVID-19 continue de détruire des vies. Les millions de personnes contraintes de fuir leur foyer ou les migrants en situation précaire font face maintenant à trois crises confondues en une seule.

France et Monaco

4,179FansJ'aime
4,022SuiveursSuivre

Belgique et Luxembourg

2,551FansJ'aime