A-Z Index

Des étudiants étrangers s’intègrent en Belgique à travers la photographie

Une image en dit plus que mille mots et les étudiants de l’Université de Leuven-Limburg (UCLL), l’un des partenaires européens de l’Impact Universitaire des Nations Unies, l’ont bien compris. À l’occasion de la Journée internationale de l’éducation, qui a lieu chaque année le 24 janvier, ils ont présenté au grand public leur projet intitulé « Photovoice ». L’exposition, inaugurée aujourd’hui, est l’aboutissement d’une étude sur l’émancipation et la communication sur laquelle les étudiants ont travaillé pendant un semestre.

Le projet « Photovoice » fait partie du cours International Education Class (IEC), un cours de troisième cycle pour les (futurs) enseignants, l’un des rares cours de formation d’enseignants qui reçoit le soutien de l’UNESCO grâce à son approche unique qui met l’accent sur la création d’un dialogue interculturel, sur la paix et sur le développement durable. Le cours attire des étudiants de tous âges, de différentes formations et issus de divers pays (Cameroun, Turquie, Brésil, Finlande, Espagne, Nigeria et Belgique).

Quelques photos de l'exposition
Quelques photos de l’exposition.

La question centrale du cours est la suivante : « En tant qu’étudiants internationaux du programme IEC, vous sentez-vous intégrés dans la classe, sur le campus et à Louvain ? ». L’enseignante Liesbeth Spanjers a mis ses élèves au défi d’exprimer leur réponse par une photo. « C’est une méthode de recherche stimulante dans laquelle les étudiants internationaux développent leur propre réflexion et font ainsi entendre leur voix, qui n’est pas souvent entendue, par l’image et le langage », nous explique l’enseignante.

De cette réflexion, naît une série de photos fascinantes qui raconte l’histoire des étudiants. À l’aide des photos, les étudiants ont également cherché des moyens d’améliorer leur intégration. « Dans le cadre du projet, les étudiants ont décidé , explique Mieke Van Ingelghem, Coordinatrice du programme IEC. « Ils veulent leur expliquer les changements qu’ils estiment nécessaires pour améliorer la situation des étudiants étrangers ».

Sidoine et Jerry avec leurs oeuvres d'art
Sidoine et Jerry avec leurs oeuvres d’art.

Les élèves eux-mêmes ont été enthousiasmés par le projet et ont trouvé l’expérience instructive. « En partageant nos photos et leur signification, j’ai appris à mieux connaître mes camarades de classe et à mieux les comprendre. J’ai également pris conscience des similitudes que nous avons en tant qu’étudiants étrangers », a déclaré Alba, une étudiante espagnole. « Le projet m’a montré le pouvoir de la communication par la photographie », a déclaré Miray, une étudiante turque. Quentin, de Belgique, a également estimé que c’était un bon exercice : « entendre les autres parler de leurs souhaits et de leurs difficultés a eu un effet émancipateur ».

Une photo de la gare centrale d'Anvers
Une photo de l’exposition qui montre la gare centrale d’Anvers.

De cette manière, le projet contribue à la réalisation de l’Objectif 4 de développement durable, ou ODD 4 en abrégé : assurer l’accès de tous à une éducation de qualité, sur un pied d’égalité, et promouvoir les possibilités d’apprentissages tout au long de la vie. Il fait entendre la voix des étudiants étrangers, de sorte que le programme d’études, le collège universitaire et éventuellement aussi les institutions extérieures à celui-ci soient plus conscients des éléments qui favorisent l’inclusion et l’émancipation des étudiants internationaux.

Découvrez plus de photos de l’exposition ici.

 

Derniers articles

Journée internationale de la paix : « Façonner la...

A l’occasion de la Journée internationale de la paix célébrée sur sur le thème...

Sondage ONU75 : pour une ONU plus inclusive, transparente...

Organisée alors que la pandémie de COVID-19 fait rage, la consultation mondiale de l'ONU75...

Brèves : lettre d’information numéro 35

Retrouvez l'essentiel de l'actualité ONU en Europe dans notre lettre d'information hebdomadaire en français « Brèves : l’actualité onusienne en Europe.

Egalité des salaires : on ne peut pas encore...

Au rythme actuel, il faudra plus de 250 ans pour que les femmes et...

COVID-19 : l’OMS Europe appelle à un effort collectif...

« Nous sommes confrontés à une situation très grave », a déclaré Hans Kluge,...

France et Monaco

4,210FansJ'aime
4,175SuiveursSuivre

Belgique et Luxembourg

2,716FansJ'aime