A-Z Index

L’ONU se félicite du retour des Etats Unis dans l’Accord de Paris et à l’OMS

Quelques heures seulement après avoir prêté serment, le président américain Joseph Biden a signé un décret à la Maison Blanche, annulant le retrait de l’administration précédente de l’Accord de Paris de 2015. Le président Biden a également annulé la décision de son prédécesseur de quitter l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

« Nous accueillons avec joie la démarche du président Biden afin que les Etats Unis entrent à nouveau dans l’Accord de Paris », a déclaré le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres.

La décision américaine de quitter l’OMS n’ayant pas pris effet, le plus grand spécialiste américain des maladies infectieuses, Anthony Fauci, devait participer dès jeudi à la réunion annuelle du conseil d’administration de l’Organisation.

Dans une déclaration, M. Guterres a rappelé que les pays produisant la moitié de la pollution mondiale due au carbone s’étaient engagés à atteindre la neutralité carbone, ou des émissions nettes zéro, à la suite d’un sommet tenu le mois dernier.  L’Accord de Paris entrera en vigueur pour les Etats-Unis un mois après cette signature, soit le 19 février 2021.

« L’engagement pris aujourd’hui par le président Biden porte ce chiffre à deux tiers. Mais il reste encore un long chemin à parcourir », a-t-il déclaré.

« Nous nous réjouissons du rôle moteur des Etats-Unis dans l’accélération des efforts mondiaux pour parvenir à des émissions nettes zéro, notamment grâce à une nouvelle contribution nationale avec des objectifs ambitieux pour 2030 et un financement de la lutte contre le changement climatique en amont de la COP26 qui se tiendra à Glasgow cette année », indique le communiqué.

Le Secrétaire général a également salué le réengagement des Etats-Unis auprès de l’Organisation mondiale de la santé. « Le temps est désormais à l’unité et à la solidarité de la communauté internationale pour arrêter ce virus et ses conséquences dévastatrices », a déclaré M. Guterres.

Les vaccins étant un outil essentiel dans la lutte contre le COVID-19, le soutien des Etats-Unis au dispositif COVAX donnera un élan aux efforts pour garantir un accès équitable aux vaccins pour tous les pays.

Derniers articles

France et Monaco

4,258FansJ'aime
5,306SuiveursSuivre

Belgique et Luxembourg

2,869FansJ'aime