A-Z Index

Charlotte Le Layo

Stagiaire à UNRIC pendant 6 mois en 2016, Charlotte Le Layo, 25 ans, est désormais basée à Bangkok, en charge de la communication pour l’Asie du Sud Est à l’Agence française de développement (AFD).

Qu’avez-vous fait comme étude avant de postuler pour un stage à UNRIC ?

Lorsque j’ai postulé au stage à UNRIC, j’étais en master 1 communication politique et institutionnelle à Sciences Po Grenoble.

Quelles étaient vos principales tâches en tant que stagiaire ?

Les tâches à UNRIC étaient assez variées : je préparais tous les matins une revue de presse détaillant les principales actualités en France et dans le monde, envoyée au bureau du porte-parole des Nations Unies. J’étais aussi chargée de la veille sur les articles parus à propos des Nations Unies en France. Enfin, je rédigeais des articles pour le site web et je contribuais à l’animation des réseaux sociaux (Twitter et Facebook) du bureau ONU France et Monaco.

Ce que j’ai beaucoup apprécié, c’est la liberté qui est donnée aux stagiaires souhaitant aller au-delà de ces missions pour développer de nouveaux formats, proposer des visuels pour les réseaux sociaux, ou travailler avec les collègues pour moderniser certains outils par exemple.

Rencontrer des jeunes de toute l’Europe

Qu’avez-vous retenu de cette expérience ?

Cette expérience a été très enrichissante. Elle m’a permis de comprendre le fonctionnement des Nations Unies et les missions plus précises de chacune de ses agences, mais aussi de travailler dans un environnement multiculturel et de rencontrer des jeunes des quatre coins de l’Europe !

Ce stage vous a-t-il aidé dans votre carrière ?

Suite à cette expérience, j’ai réalisé mon stage de 2ème année au département communication de l’Agence française de développement (AFD). Le fait d’être déjà passée par les Nations Unies, d’avoir déjà travaillé à UNRIC sur les sujets de développement et sur de nombreux projets de communication a été un gros atout dans ma candidature.

Quel est votre meilleur (et pire) souvenir de ce stage ?

Difficile de ne choisir qu’un seul souvenir… Je retiens l’excellente ambiance à UNRIC, l’atmosphère d’entraide ou encore les découvertes culinaires de la « pause dej’ » entre stagiaires, où nous goûtions des spécialités de chaque pays. Le pire souvenir… Eh bien, toutes les découvertes ne sont pas forcément concluantes et le bacalhau à Brás n’est définitivement pas la meilleure option pour une après-midi productive !

Une opportunité unique

Quel tournant a pris votre carrière après avoir quitté UNRIC ?

Après mon stage de fin d’études à l’AFD, j’ai poursuivi comme consultante au sein du même service pendant 1 an et demi, puis j’ai été recrutée comme responsable de communication régionale de l’AFD en Asie du Sud-Est, basée à Bangkok.

Que conseilleriez-vous à un futur stagiaire ?

Je lui conseillerais d’oser : ce stage est une opportunité unique d’essayer et de créer, dans un environnement toujours bienveillant !

 

Plus d’information sur les stages à l’ONU

Derniers articles

France et Monaco

4,256FansJ'aime
4,730SuiveursSuivre

Belgique et Luxembourg

2,858FansJ'aime