A-Z Index

Des compagnies aériennes européennes s’engagent avec l’UNICEF pour livrer des vaccins

Plusieurs grandes compagnies aériennes européennes aident l’UNICEF dans sa mission d’envergure historique consistant à livrer des vaccins contre le virus de la COVID-19, des médicaments essentiels et des dispositifs médicaux à travers le monde en réponse à la pandémie de coronavirus.

Brussels Airlines, Lufthansa Cargo, Air France KLM Martinair Cargo et Cargolux font partie des 10 compagnies aériennes qui ont rejoint l’Initiative de fret aérien humanitaire (Humanitarian Airfreight Initiative), qui permettra de livrer des fournitures vitales dans plus de 100 pays.

L’initiative soutient le mécanisme COVAX, la plus grande opération d’achat et d’approvisionnement en vaccins jamais entreprise, qui vise à fournir 2 milliards de doses de vaccin contre le virus de la COVID-19 à tous les pays du monde, indépendamment de leur richesse, d’ici la fin 2021.

Cette initiative est codirigée par la Coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies (CEPI), Gavi l’Alliance du Vaccin et l’Organisation mondiale de la Santé, aux côtés de l’UNICEF, partenaire pour la livraison.

« La livraison de ces vaccins vitaux est une entreprise monumentale et complexe, compte tenu des volumes importants à transporter, du maintien de la chaîne du froid, du nombre de livraisons prévues et de la pluralité des itinéraires », a déclaré Etleva Kadilli, directrice de la Division des approvisionnements de l’UNICEF. « Nous sommes reconnaissants vis-à-vis de ces compagnies aériennes qui s’associent à l’Initiative de fret aérien humanitaire de l’UNICEF pour soutenir le déploiement des vaccins contre le virus de la COVID-19. »

Sauver des vies humaines

La compagnie aérienne franco-néerlandaise Air France KLM Martinair Cargo, qui a collaboré avec l’UNICEF dans le cadre de précédents programmes de vaccination, transportera les vaccins et autres fournitures, telles que les seringues et les aiguilles, vers des destinations en Afrique, en Asie, au Moyen-Orient et en Amérique latine.

COVAX KLM VACCINS AVIONS
Un avion de la KLM Royal Dutch Airlines transportant du matériel médical depuis Beijing © Air France KLM Martinair Cargo.

« Nous considérons qu’il est de notre responsabilité, en tant que compagnie aérienne, de soutenir la distribution de ces vaccins dans le monde entier. Il s’agit vraiment de sauver des vies humaines », a déclaré Marcel Kuijn, responsable mondial de la logistique pharmaceutique chez Air France KLM Martinair Cargo, dans une interview accordée à UNRIC. La compagnie aérienne a jusqu’à présent transporté des millions de doses de vaccins vers des destinations telles que Jakarta en Indonésie, Bamako au Mali ou Lomé au Togo.

Brussels Airlines, une filiale du groupe allemand Lufthansa, participe également à la campagne grâce au vaste réseau de la compagnie en Afrique. Elle expédie des vaccins et du matériel médical dans 16 pays d’Afrique subsaharienne et a jusqu’à présent acheminé 130 000 vaccins vers Banjul en Gambie, Freetown en Sierra Leone et vers Monrovia au Liberia. Deux cargaisons de seringues stérilisées et jetables ont été livrées à Abidjan en Côte d’Ivoire.

« C’est un véritable honneur pour Brussels Airlines de participer à l’initiative COVAX [ … ] Nous pouvons contribuer à la campagne mondiale de vaccination, qui est un défi extrêmement important auquel nous sommes tous ensemble confrontés », a déclaré Maaike Andries, porte-parole de Brussels Airlines.

Pour Cargolux, une compagnie aérienne de fret luxembourgeoise qui fournit régulièrement des solutions de transport pour des cargaisons médicales la participation à de telles initiatives est « en parfait accord avec les valeurs de la compagnie aérienne ». « Il était donc naturel pour nous de prendre part à ce projet », a déclaré Richard Forson, Président-Directeur General de Cargolux, dans un communiqué de presse.

Défis logistiques

Les 2 milliards de doses de vaccins initialement livrées dans le cadre de l’initiative COVAX sont destinées à protéger les professionnels de santé et les travailleurs sociaux se trouvant en première ligne, ainsi que les personnes vulnérables et à haut risque. Les expéditions devraient augmenter au fur et à mesure de la progression de la production des vaccins.

Pour les compagnies aériennes participant à l’initiative, la distribution des vaccins s’accompagne de défis spécifiques en termes de volume, d’exigences de transport et de sécurité.

« Selon le fabricant, les différents vaccins contre le virus de la COVID-19 doivent être stockés et transportés à une certaine température. Celle-ci varie entre moins 80 degrés Celsius et plus 8 degrés Celsius », explique M. Kuijn. Les hubs d’Air France KLM Martinair Cargo aux aéroports de Charles de Gaulle et de Schiphol sont entièrement équipés d’installations climatisées pour stocker soigneusement toute cargaison de vaccins en transit avant son transport.

Un bien public mondial

Sur la base de la distribution indicative du mécanisme COVAX et du premier cycle de répartition, 145 pays devraient recevoir des doses permettant de vacciner environ 3% de leur population au cours du premier semestre 2021.

Pour le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, il est essentiel de garantir un accès égal aux vaccins dans le monde entier pour vaincre la pandémie.

« L’équité en matière de vaccins représente une étape décisive dans la réalisation des droits humains [ … ] Les vaccins doivent être un bien public mondial, accessibles et abordables pour tous. », a-t-il déclaré.

 

 

Derniers articles

France et Monaco

4,258FansLike
5,014FollowersFollow

Belgique et Luxembourg

2,869FansLike