ActualitésDroits humains : « Quel droit veux-tu ? », les jeunes répondent

Droits humains : « Quel droit veux-tu ? », les jeunes répondent

Sur le stand de l’ONU au Delta Festival, nous avons demandé aux jeunes quel droit ils voudraient ajouter à la Déclaration universelle des droits de l’homme. Une des premières réponses spontanées : qu’on les appelle « droits humains ».

UNRIC France a participé pour la première fois au Delta Festival, à Marseille. Environ 120 000 festivaliers ont pu pendant quatre jours assister à des dizaines de concerts mais aussi visiter les stands des associations et institutions.

Outre des activités autour des Objectifs de développement durable, le stand présentait une grande affiche avec le slogan « La plus belle déclaration qu’on vous ait jamais faite », pour célébrer les 75 ans de la Déclaration universelle des droits humains (DUDH).

Environ 200 festivaliers, sur les quelque 500 qui ont visité le stand, ont tenu à s’exprimer et ont inscrit leur vœu sur l’affiche.

Parmi les préoccupations principales : les droits des femmes et des personnes de la communauté LGTBQIA+ :

« Droit de ne pas avoir peur des hommes quand on sort seule et d’avoir justice »

« Le droit de circuler librement dans la rue en étant femme ! »

« Accès plus facile à l’adoption pour les couples homos »

« Droit à l’avortement, à la contraception et aux protections hygiéniques pour tous et toutes »

« Le droit d’aimer qui on veut ! »

« Que le choix sur son propre corps appartienne à la personne et uniquement à celle-ci ! »

« Le droit de faire ce que l’on veut de notre corps #avortement #transidentité, etc… »

Avec quelques mentions sur la protection et la justice en cas d’agression, qui semblent montrer que les jeunes filles ne se sentent pas protégées :

« Le droit de pouvoir se promener en toute sécurité »

« Le droit d’être entendue et crue »

« Droit de ne pas avoir peur des hommes quand on sort seule et d’avoir justice »

 

Aussi important aux yeux de ces jeunes, l’accès à une éducation de qualité pour tous. La précarité étudiante en France et la complexité des inscriptions dans l’enseignement supérieur sont probablement à l’origine de cet intérêt pour le sujet.

« Pouvoir étudier ce qu’on veut, peu importe d’où on vient et peu importe le salaire de nos parents »

« Droit d’accès aux études supérieures pour tous »

« Droit aux enfants de tous horizons à l’accès à l’éducation »

 

La protection contre les changements climatiques et le droit à un environnement sain arrivent également très haut dans les préoccupations des jeunes que nous avons rencontrés :

« Ajouter à la déclaration des droits pour tous les êtres vivants »

« Droit de penser écologie avant économie »

« Le droit à un air non pollué »

« Le droit de vivre sur une planète en bonne santé »

« Le droit de vivre dans une sécurité écologique »

De nombreuses contributions de ces jeunes, entre 20 et 25 ans, évoquent les droits des seniors tels que :

« Droit à vieillir dans la dignité ! »

« Droit à mourir dans la dignité »

« Droit à l’euthanasie désirée ! »

« Droit de choisir sa fin de vie »

« Le droit à une bonne retraite ! »

 

Et pour finir cette liste loin d’être exhaustive, quelques autres droits en vrac :

« Appelez les droits de l’homme « droits humain »

« Le droit d’être écouté et pris au sérieux en tant que citoyens partout »

« Le droit d’espérer un monde Meilleur »

« Le droit de croire qu’un futur est possible ! »

« Le droit de vivre dans un monde où l’argent ne serait pas le centre de l’existence »

 

Et l’un de nos préférés : « Le droit à la joie »

un mur de post it qui s'est rempli au fil des jours avec les droits que les jeunes voudraient voir dans le DUDH             Pour faire la photo, les jeunes devaient choisir parmi les 17 ODD celui sur lequel ils pensent pouvoir avoir une influence

Derniers articles

France et Monaco

4,481FansJ'aime
5,379SuiveursSuivre

Belgique et Luxembourg

3,228FansJ'aime