A-Z Index

One Planet Summit : réconcilier l’humanité et la nature

La France organise ce lundi 11 janvier 2021, à Paris, en concertation avec les Nations Unies et la Banque mondiale, la quatrième édition du One Planet Summit consacrée à la biodiversité.

Message du Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres,
à l’occasion du One Planet Summit

« Chers amis,

2021 doit être l’année de réconciliation entre l’humanité et la nature.

Jusqu’à présent, nous n’avons cessé de détruire notre planète.

D’en abuser, comme si nous en avions une de rechange.

Pour continuer de consommer autant de ressources, il nous faudrait presque deux planètes.

Si l’histoire de la Terre était une année civile, nous aurions utilisé le tiers des ressources naturelles en 0,2 seconde.

Nous avons empoisonné l’air, la terre et l’eau et avons inondé les océans de plastique.

Aujourd’hui, la nature contre-attaque. Les températures atteignent des records.

La biodiversité s’effondre.

Le désert gagne du terrain.

Incendies, inondations et ouragans sont plus fréquents et plus violents.

Et nous sommes très fragiles.

Le COVID-19 a fait plus de 1,8 million de morts et dévasté des économies entières.

Pour la première fois en ce siècle, la pauvreté augmente.

Les inégalités se creusent.

Pour reconstruire, il faut abandonner les pratiques habituelles.

Le relèvement de la pandémie est l’occasion de changer de cap.

Des politiques intelligentes et des investissements ciblés peuvent garantir la santé pour tous, la reprise économique et la résilience.

Les innovations dans l’énergie et les transports peuvent conduire à un relèvement durable et à une transformation économique et sociale.

Les solutions fondées sur la nature telles que la Grande muraille verte africaine sont très prometteuses.

La préservation de la biodiversité est également source d’emplois : selon le Forum économique mondial, les perspectives d’activité offertes par la nature pourraient créer 191 millions d’emplois d’ici à 2030.

Pourtant, aucun des objectifs mondiaux fixés pour 2020 en matière de biodiversité n’a été atteint, et le déficit de financement s’élève à 711 milliards de dollars par an jusqu’en 2030.

Un financement durable est capital pour abandonner les industries polluantes.

La réunion prévue à Kunming (Chine) en 2021 sera essentielle pour établir un cadre mondial de la biodiversité pour l’après-2020 et enrayer la crise de l’extinction.

Chers amis,

Un nouvel élan est en train de naître.

De nombreux grands émetteurs se sont engagés à atteindre des émissions nettes nulles d’ici 2050.

L’objectif principal des Nations Unies en 2021 est de construire une véritable coalition mondiale pour la neutralité carbone.

Chaque pays, ville et entreprise doit adopter une feuille de route ambitieuse pour atteindre zéro émission nette d’ici 2050.

Le temps est venu de :

Mettre un prix sur le carbone.

D’arrêter de construire de nouvelles centrales à charbon.

De mettre fin aux subventions pour les énergies fossiles.

De transférer la charge fiscale des contribuables aux pollueurs.

D’aligner les flux financiers publics et privés avec les engagements de l’Accord de Paris et les Objectifs de développement durable.

Et d’intégrer l’objectif de neutralité carbone dans toutes les décisions économiques et fiscales.

Nous devons également aider les plus vulnérables, celles et ceux qui souffrent déjà des effets du changement climatique.

Aujourd’hui, les efforts d’adaptation ne représentent que 20% du financement climat.

Seulement 14% de la finance climat est dédiée aux Pays les Moins Avancés.

C’est très insuffisant, notamment pour protéger les petits Etats insulaires dont l’existence même est menacée.

Chacun doit en faire beaucoup plus.

La COP26 ne peut pas être un autre rendez-vous manqué.

Depuis 3 ans, le One Planet Summit permet de rassembler les acteurs privés, publics et de la société civile autour d’initiatives concrètes au niveau des pays.

La Coalition de la Haute Ambition pour la Nature et les Peuples, qui sera lancée formellement aujourd’hui, en est le parfait exemple.

Chers amis, Nous entamons une nouvelle année sous le signe de l’espoir.

Ensemble, saisissons l’occasion pour construire un monde plus sûr, plus équitable et plus durable.

Je vous remercie ».

Plus d’informations :

one-planet-summit-2021

Derniers articles

France et Monaco

4,235FansJ'aime
4,447SuiveursSuivre

Belgique et Luxembourg

2,820FansJ'aime