A-Z Index

A la uneCOVID Long : que sait-on ?

COVID Long : que sait-on ?

La plupart des personnes qui développent la COVID-19 se rétablissent complètement. Cependant les données recueillies par l’Organisation mondiale de la santé, (OMS) laissent entendre qu’environ 10 % à 20 % de ces personnes éprouvent par la suite divers effets à moyen et à long terme. 

On parle alors d’affection post-COVID-19 ou de « COVID-19 de longue durée », dit “COVID long”.

Pour le Docteur Mike Ryan, directeur exécutif chargé du Programme OMS de gestion des situations d’urgence sanitaire, « si l’on considère les millions, les milliards de personnes qui ont été exposées à ce virus, cela signifie que nous avons un nombre important de personnes qui souffrent de diverses formes d’état post COVID-19. »

« Il est vraiment important que nous fassions preuve de solidarité, que nous nous tenions aux côtés des personnes atteintes et que nous trouvions les ressources nécessaires pour les soutenir », a-t-il ajouté au cours d’une conférence de presse

Les différents symptômes 

Les symptômes les plus répandus de l’affection post-COVID-19 sont des toux persistantes, une perte de l’odorat et du goût, des problèmes de mémoire, des difficultés respiratoires ou encore de l’anxiété. 

Le Docteur Ryan explique également que certains patients expérimentent « un brouillard post-COVID, un sentiment de brouillard cérébral, une grosse fatigue et un manque de tolérance à l’exercice. »

Pour les personnes ayant été en service de réanimation et ayant dû être intubées, ces interventions ont entraîné un stress physiologique, psychologique, et physique qui ont agressé le corps et l’esprit des patients. 

Durée d’un COVID Long 

Il est difficile de prédire la durée pour chaque patient de l’affection post-COVID-19. Les recherches actuelles montrent que les patients peuvent éprouver des symptômes persistants pendant des semaines ou des mois après avoir contracté la COVID-19.

Bien que plusieurs tests existent pour l’infection initiale à la COVID-19, il n’existe pas de solution de ce type pour l’état post COVID-19, et on ne sait toujours pas exactement ce qui le déclenche chez les malades. La meilleure façon de se protéger contre l’affection post-COVID-19 est de tout faire pour éviter d’être infecté par le virus responsable. Le respect des mesures sociales et de santé publique ainsi que la vaccination peuvent permettre de limiter le risque d’infection et de propagation. 

«Tout le monde a souffert de cette pandémie. Les gens ont traversé beaucoup d’épreuves. Et il est important que nous restions ouverts et que tous soient capables d’exprimer leurs émotions.», a poursuivi le Dr Ryan.

«Nous ne pouvons pas aller de l’avant, car nous allons laisser beaucoup de gens derrière nous », conclut-il. 

Plus d’informations

Variole du singe

(Orthopoxvirose ‎simienne)‎ Ce qu'il faut savoir!

Derniers articles

France et Monaco

4,258FansJ'aime
5,251SuiveursSuivre

Belgique et Luxembourg

2,869FansJ'aime