A-Z Index

ActualitésLa pandémie de COVID-19 est loin d'être terminée (OMS)

La pandémie de COVID-19 est loin d’être terminée (OMS)

Le virus de la COVID-19 reste « une urgence de santé publique de portée internationale », a déclaré Tedros Adhanom Ghebreyesus, chef de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) lors d’une conférence de presse mardi 19 juillet. 

D’après lui, les nouvelles vagues de contamination démontrent que la pandémie de COVID-19 «est loin d’être terminée ».

Recrudescence du virus

Selon les données de l’OMS, le nombre de cas de covid-19 est en hausse pour la cinquième semaine consécutive. 

Au cours de la semaine du 4 au 10 juillet 2022, plus de 5,7 millions de nouveaux cas ont été signalés, soit une augmentation de 6% par rapport à la semaine précédente.

Dans le même temps, le nombre de nouveaux décès hebdomadaires était similaire à celui de la semaine précédente, avec plus de 9 800 décès signalés à l’OMS.

Si l’OMS attribue cette augmentation, d’une part à l’apparition des différents variants et au variant Omicron, l’organisation met également en cause la levée des mesures de distanciation physique et de santé publique et le recul du dépistage par les Etats membres qui entraîne une baisse de la couverture et de la qualité de la surveillance. 

Hausses des contaminations en France

Au niveau national, le nombre le plus élevé de nouveaux cas hebdomadaires a été signalé par la France, soit 771 260 nouveaux cas, devant les Etats-Unis, l’Italie, l’Allemagne et le Brésil. 

Selon un bilan établi le 13 juillet 2022, l’OMS a recensé plus de 561 millions de cas confirmés de Covid-19 dans le monde, dont 235 millions en Europe, pour plus de 6,3 millions de morts depuis le début de la pandémie. 

Plus de 12,1 milliards de vaccins ont été administrés dans le monde, selon un décompte établi le 12 juillet dernier par l’OMS.

En Belgique, la vague liée à l’émergence du sous-variant BA.5 semble avoir atteint son pic et le nombre d’infections baisse pour la première fois. Toutefois, cette semaine, le pays se voyait confronté à une forte augmentation de cas au service de soins intensifs (+35%). Il s’agit du nombre le plus élevé depuis début mai.

Plus d’informations:

 

Variole du singe

(Orthopoxvirose ‎simienne)‎ Ce qu'il faut savoir!

Derniers articles

France et Monaco

4,258FansJ'aime
5,330SuiveursSuivre

Belgique et Luxembourg

2,869FansJ'aime