A-Z Index

Les diplomaties belges et néerlandaises se mettent au vert

Ces dernières années, la Belgique et les Pays-Bas ont investi dans des bâtiments écologiques pour leurs représentations diplomatiques autour du monde et changé quelques-unes de leurs habitudes.

Une volonté de « passer de la parole aux actes » explique Alicia Overbeek, conseillère en matière de durabilité au ministère néerlandais des Affaires étrangères, lors d’un entretien avec UNRIC à l’occasion de la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques, la COP26 qui a débuté le 31 octobre 2021 à Glasgow.

Bâtiments passifs et neutres en énergie

En février 2014, les Pays-Bas ont inauguré leur ambassade neutre en énergie à Canberra, en Australie.

« Pendant la construction, l’environnement du bâtiment a été pris en compte. Par exemple, les façades à l’est et l’ouest sont fermées, pour empêcher l’ensoleillement en début et en fin de journée et ainsi limiter la consommation d’énergie pour la climatisation », explique Alicia Overbeek.

Depuis 2020, le ministère néerlandais des Affaires étrangères travaille avec une entreprise technologique pour rendre les ambassades néerlandaises existantes plus durables.

À Delhi, en Inde, par exemple, des senseurs ont été utilisés pour créer un tableau de bord interactif contenant des informations sur la durabilité du bâtiment.

D’autres exemples sont la chancellerie de Bangkok, en Thaïlande, dont le toit plat est équipé de panneaux solaires qui produisent une grande partie de l’électricité, et l’ambassade de San José, au Costa Rica, qui est neutre pour le climat.

La diplomatie belge a aussi fait des efforts. « Nos fleurons sont notre chancellerie à Rabat, qui est complètement neutre en énergie, et celle de Kinshasa, qui est le premier et toujours le seul bâtiment passif en Afrique subsaharienne », raconte un représentant du Service public fédéral (SPF) Affaires étrangères de Belgique.

Tous les deux sont le résultat du Plan national énergie – climat, qui stipule que chaque département gouvernemental belge doit s’efforcer de minimiser son empreinte carbone.

« En outre, nous veillons à ce que, dans nos grands projets de rénovation ou de construction neuve, nous utilisions des technologies et des méthodes de construction vertes pour rendre les bâtiments passifs ou à énergie quasi zéro », poursuit le représentant du SPF Affaires étrangères. Par exemple, la résidence de l’ambassadeur à Washington, aux États-Unis, est équipée de panneaux solaires, le complexe de Delhi, en Inde, sera autosuffisant grâce à des panneaux solaires et le poste d’Atlanta, aux États-Unis, sera doté de vitrages hautement isolants.

Changement dans la mobilité

Le ministère des Affaires étrangères belge n’achète plus que des voitures électriques et hybrides rechargeables afin de « ne plus être dépendant des combustibles fossiles ».

À Wellington, en Nouvelle-Zélande, l’ambassadeur néerlandais a remplacé sa voiture officielle par un vélo. Au poste de Copenhague, au Danemark, les Pays-Bas déploient leur première voiture à hydrogène.

« Nous sommes également attentifs à l’économie circulaire, à l’utilisation des matières premières et incluons les conditions sociales internationales », affirme Alicia Overbeek.

Dans le cadre d’une nouvelle campagne, douze chefs étoilés néerlandais créeront un menu durable composé exclusivement de produits locaux qui sera servi dans les 140 postes diplomatiques néerlandais lors d’événements.

Une question de climat et d’image internationale

Dans son message pour la Journée mondiale des villes (31 octobre), le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a qualifié les villes de pôles d’innovation pour bâtir un monde sans carbone, résilient face aux changements climatiques.

« Les villes sont en première ligne de la crise climatique », a déclaré le chef de l’ONU. « Ensemble, nous pouvons transformer nos villes et, ainsi, transformer notre monde. »

Les ambassades et ce qui se passe autour d’elles font également partie de ce plan, « elles sont l’image d’un pays à l’étranger, nous n’avons qu’une seule planète et il est important de donner le bon exemple », conclut le représentant du SPF Affaires étrangères de Belgique.

 

Plus d’informations :

Le Maroc abrite la toute première ambassade belge neutre en énergie

Journée mondiale des villes 2021

Derniers articles

France et Monaco

4,258FansLike
5,067FollowersFollow

Belgique et Luxembourg

2,869FansLike