L’ONU et la crise au Proche-Orient

Ce qu’il faut savoir de la réponse des Nations Unies au conflit au Proche-Orient

Déclarations officielles et diplomatie Situation humanitaire

Déclarations officielles et diplomatie

11 juillet 2024

  • Alors que de nouveaux ordres d’évacuation frappent la ville de Gaza, les familles sont confrontées à de nouveaux déplacements et n’ont nulle part où aller en toute sécurité », a indiqué une porte-parole de l’UNRWA, soulignant que Gaza est devenue un exode à répétition. Lire plus

10 juillet 2024

  • Quatre écoles ont subi des frappes ces quatre derniers jours à Gaza, a indiqué l’UNRWA, soulignant que les trois-tiers des écoles de l’UNRWA, transformées en abris pour déplacés, ont subi des frappes. Lire plus

9 juillet 2024

  • La campagne « de famine intentionnelle et ciblée » menée par Israël contre le peuple palestinien est une forme de « violence génocidaire » et a entraîné une famine dans l’ensemble de la bande de Gaza, ont estimé des experts indépendants de l’ONU. Lire plus

8 juillet 2024

  • Une école gérée par l’UNRWA à Nuseirat, au centre de la bande de Gaza, a été prise pour cible par les forces armées israéliennes. Elle abritait 2000 personnes, a indiqué le chef de l’Agence de l’ONU pour les réfugiés palestiniens (UNRWA), ajoutant que des dizaines de victimes avaient été signalées. Lire plus

2 juillet 2024

  • La Coordinatrice de haut niveau de l’action humanitaire et de la reconstruction à Gaza, Sigrid Kaag, a réitéré devant le Conseil de sécurité qu’un cessez-le-feu immédiat, total et complet et la libération immédiate et inconditionnelle de tous les otages étaient nécessaires. Lire plus

28 juin 2024

  • L’Espagne a déposé sa plainte accusant Israël de « génocide » dans la bande de Gaza devant la Cour internationale de Justice (CIJ). Lire plus

26 juin 2024

  • Alors que la situation à Gaza reste catastrophique, l’expansion continue des colonies israéliennes et l’escalade de la violence en Cisjordanie occupée exacerbent les tensions dans toute la région, a indiqué le Coordonnateur spécial de l’ONU pour le processus de paix au Moyen-Orient lors d’une réunion du Conseil de sécurité. Lire plus

21 juin 2024

  • Le Secrétaire général de l’ONU a exprimé sa profonde inquiétude face à l’escalade de la violence entre Israël et les militants du Hezbollah de part et d’autre de la frontière avec le Liban, avertissant qu’un faux pas pourrait déclencher une catastrophe pour l’ensemble de la région et au-delà. Lire

20 juin 2024

  • Le transfert d’armes et de munitions à Israël peut constituer une violation grave des droits de l’homme et du droit humanitaire international et risque de rendre l’État complice de crimes internationaux, voire d’un génocide, ont déclaré des experts de l’ONU, réitérant leur demande d’arrêt immédiat des transferts. Lire plus

19 juin 2024

  • Les raids israéliens à Gaza ont probablement violé à plusieurs reprises les lois de la guerre, estime un rapport publié par le Haut-Commissariat aux droits de l’homme. Lire plus
  • La Commission internationale indépendante chargée d’enquêter dans le Territoire palestinien occupé, y compris Jérusalem-Est, et en Israël a conclu devant le Conseil des droits de l’homme que les autorités israéliennes sont responsables de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité et que le Hamas et autres groupes armés palestiniens sont responsables de crimes de guerre. Lire plus

18 juin 2024

  • Plus de 39 millions de tonnes de débris ont été générés par le conflit à Gaza, selon le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE), soulignant que les conséquences environnementales de la guerre à Gaza sont sans précédent, exposant la communauté à une pollution croissante du sol, de l’eau et de l’air et à des risques de dommages irréversibles pour ses écosystèmes naturels. Lire plus

17 juin 2024

  • La destruction des installations sanitaires a gravement entravé les efforts visant à lutter contre la faim chez les enfants, ainsi que le manque « mortel » d’accès aux produits de première nécessité qui ont déjà laissé des cicatrices physiques et psychologiques chez les enfants, selon le porte-parole de l’UNICEF. Lire plus

12 juin 2024

  • Les autorités israéliennes sont responsables de « crimes de guerre et de crimes contre l’humanité » commis au cours des opérations militaires et des attaques menées à Gaza depuis le 7 octobre 2023, notamment pour « extermination », a estimé une Commission d’enquête de l’ONU, accusant également des groupes armés palestiniens de « crimes de guerre » commis en Israël. Lire plus
  • Douze pays ont annoncé leur intention de se joindre à la plainte de l’Afrique du Sud, qui accuse Israël de génocide dans la bande de Gaza, devant la Cour internationale de Justice (CIJ). L’Espagne est le troisième pays européen à faire cette annonce, après la Belgique et l’Irlande. Lire plus

11 juin 2024

  • De possibles « crimes de guerre » auraient été commis lors de la libération de quatre otages à Gaza, a indiqué le Bureau des droits de l’homme de l’ONU, qui s’est dit à la fois « profondément choqué » par l’impact sur les civils de l’opération et « profondément affligé » par le fait que les groupes palestiniens continuent à détenir des otages. Lire plus
  • Il est grand temps d’instaurer un cessez-le-feu global à Gaza et de libérer tous les otages, a déclaré le Secrétaire général à la conférence internationale en Jordanie sur l’aide humanitaire pour Gaza, saluant l’adoption de la résolution du Conseil de sécurité pour mettre fin à la guerre dans l’enclave palestinienne. Le chef de l’ONU a insisté sur le fait qu’après plus de huit mois d’hostilités intenses, « l’horreur doit cesser ». Lire plus

10 juin 2024

  • Le Conseil de sécurité a adopté une résolution proposée par les États-Unis prévoyant un cessez-le-feu, la libération des otages et la reconstruction de Gaza et invite le Hamas à y adhérer. Le texte a recueilli 14 voix pour, la Russie s’étant abstenue. « Aujourd’hui, nous avons voté pour la paix. », a déclaré l’ambassadrice américaine. Lire plus

9 juin 2024

  • Les scènes de dévastation observées au lendemain de l’opération militaire israélienne visant à libérer les otages du camp de réfugiés de Nuseirat prouvent que chaque jour de la guerre « ne fait qu’accroître l’horreur », a déclaré le plus haut responsable humanitaire de l’ONU. Lire plus

7 juin 2024

  • Huit mois de guerre dans la bande de Gaza ont entraîné des pertes d’emplois, avec un taux de chômage qui frôle les 80% dans l’enclave palestinienne, selon l’Organisation internationale du Travail (OIT). Lire plus

5 juin 2024

  • La guerre à Gaza a causé des dommages « catastrophiques » à l’environnement, a indiqué l’UNRWA, soulignant que la restauration des services environnementaux dans l’enclave palestinienne prendrait « des décennies » et ne pourrait commencer qu’après un cessez-le-feu et la fin de la guerre. L’UNICEF est inquiète des conséquences du conflit sur la vie quotidienne des Palestiniens, avec notamment l’accumulation « de tonnes de déchets solides dans la bande de Gaza ». Lire plus

4 juin 2024

  • Le Coordinateur spécial des Nations Unies pour le processus de paix au Moyen-Orient, de retour d’une visite à Gaza, dit y avoir constaté « les impacts dévastateurs » de la guerre et une situation « déchirante ». Lire plus

29 mai 2024

  • Le Coordonnateur spécial des Nations Unies pour le processus de paix au Moyen-Orient a appelé devant le Conseil de sécurité à une reprise immédiate des négociations, à la libération des otages et à un cessez-le-feu humanitaire dans la bande de Gaza. Lire plus
  • L’offensive militaire israélienne à Rafah met en danger la vie de centaines de milliers d’enfants déplacés, dont beaucoup sont mal nourris et traumatisés, a averti l’UNICEF. Lire plus

28 mai 2024

  • Des prisonniers palestiniens détenus par Israël subissent des traitements inhumains, selon un rapport publié par le Bureau de coordination des affaires humanitaires (OCHA). Lire plus

27 mai 2024

  • Plusieurs hauts responsables de l’ONU, dont le Secrétaire général, ont condamné les frappes aériennes israéliennes qui ont touché des tentes de personnes déplacées dans la ville de Rafah et ont fait des dizaines de morts et de blessés.
    Lire plus
  • Les personnes handicapées à Gaza se retrouvent dans une situation de détresse absolue, craignant d’être les premières personnes à perdre la vie en raison de leurs possibilités limitées de fuir ou de prendre part aux évacuations en raison de leur handicap, a déclaré le Comité des droits des personnes handicapées des Nations Unies. Lire plus

24 mai 2024

  • La Cour internationale de Justice (CIJ) a ordonné à Israël d’arrêter immédiatement son offensive militaire à Rafah, dans le sud de Gaza. Lire plus

23 mai 2024

  • Les opérations humanitaires à Gaza sont « proches de l’effondrement », a indiqué le Programme alimentaire mondial (PAM), relevant que l’enclave palestinienne a besoin de toute urgence d’un afflux d’aides pour faire face à cette situation. Le PAM avertit que les offensives israéliennes dans le nord et le sud de la bande de Gaza, ainsi que la fermeture des points de passage frontaliers, « vont précipiter une catastrophe humanitaire et une aggravation de la faim ». Lire plus

20 mai 2024

  • Le Procureur de la Cour pénale internationale (CPI) a émis une demande de mandats d’arrêt à l’encontre du Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou, du ministre de la Défense, Yoav Gallant ainsi que trois hauts responsables palestiniens du Hamas, pour des crimes de guerre et crimes contre l’humanité présumés commis dans la bande de Gaza et en Israël. Lire plus
  • Deux hauts fonctionnaires de l’ONU ont mis en garde le Conseil de sécurité sur la détérioration rapide de la situation sécuritaire et humanitaire dans la bande de Gaza à mesure qu’Israël intensifie ses opérations militaires à Rafah. Lire plus

17 mai 2024

  • La Cour internationale de Justice (CIJ) a achevé ses audiences publiques sur la demande déposée le 10 mai par l’Afrique du Sud. La Cour a entamé son délibéré et sa décision sera rendue lors d’une séance publique dont la date sera annoncée ultérieurement. Lire plus
  • Israël a réfuté les accusations de l’Afrique du Sud devant la Cour internationale de Justice les qualifiant d’« exploitation obscène » de la Convention sur le génocide « la plus sacrée ». Lire plus

16 mai 2024

  • La Cour internationale de Justice (CIJ) a débuté des audiences publiques sur la demande déposée le 10 mai par l’Afrique du Sud qui réclame que la Cour indique des mesures conservatoires additionnelles concernant Gaza. Lire

14 mai 2024

  • Les déplacements de populations de Rafah pourraient aggraver des niveaux de faim déjà catastrophiques, selon les agences humanitaires des Nations Unies. Lire plus
  • Le Secrétaire général est consterné par l’escalade des activités militaires israéliennes à Rafah et dans ses environs. Cette évolution entrave encore davantage l’accès humanitaire et aggrave une situation déjà désastreuse. Lire plus

13 mai 2024

  • Le Secrétaire général a été profondément attristé d’apprendre qu’un membre du personnel du Département de la sûreté et de la sécurité des Nations Unies (DSS) a été tué et un autre blessé lorsque le véhicule de l’ONU dans lequel ils se trouvaient a été frappé, alors qu’ils se rendaient à l’hôpital européen de Rafah. Lire plus

12 mai 2024

  • Le Secrétaire général et le chef des droits de l’homme de l’ONU ont une nouvelle fois déclaré qu’il fallait à tout prix empêcher une offensive israélienne à grande échelle à Rafah, dans le sud de Gaza, dont les conséquences seraient catastrophiques. Lire plus

10 mai 2024

  • Le Secrétaire général de l’ONU a de nouveau appelé Israël et les dirigeants du Hamas « à faire preuve de courage politique et à ne ménager aucun effort » pour parvenir à un accord visant à mettre fin à la guerre à Gaza et à libérer tous les otages. Lire plus
  • Des experts de l’ONU ont exprimé leur profonde consternation face aux déclarations émises par des responsables américains et israéliens menaçant d’exercer des représailles contre la Cour pénale internationale (CPI), ses fonctionnaires et les membres de leurs familles. Lire plus
  • Les membres du Conseil de sécurité se sont déclarés profondément préoccupés par les informations faisant état de la découverte de charniers, dans l’enceinte et autour des centres médicaux Nasser et Chifa à Gaza, où plusieurs centaines de corps, dont des femmes, des enfants et des personnes âgées, ont été enterrés. Lire plus

7 mai 2024

  • Le chef de l’ONU a réitéré son appel à Israël pour qu’il mette fin à toute escalade à Gaza. Il a souligné qu’une attaque à grande échelle contre Rafah serait une « catastrophe humaine ». Lire plus

6 mai 2024

  • L’agence des Nations Unies pour les réfugiés palestiniens (UNRWA) a renouvelé sa mise en garde contre les conséquences d’une opération israélienne à Rafah, ajoutant que l’agence n’évacuera pas la ville surpeuplée du sud de Gaza. Lire plus
  • Un siège militaire et une invasion terrestre à Rafah entraîneraient des conséquences catastrophiques pour les 600 000 enfants actuellement réfugiés dans l’enclave, a estimé l’UNICEF. Lire plus

3 mai 2024

  • Une opération militaire israélienne à Rafah pourrait conduire à un massacre et paralyser le travail humanitaire dans toute la bande de Gaza, a déclaré le Bureau de coordination des affaires humanitaires des Nations Unies (OCHA). Lire plus

2 mai 2024

  • L’économie palestinienne est en ruine alors que la guerre à Gaza fait reculer le développement de 20 ans, selon une étude conjointe du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et de la Commission économique et sociale pour l’Asie occidentale (CESAO). Lire plus
  • Plus de 10 000 personnes seraient portées disparues sous les décombres dans la bande de Gaza, a indiqué le Bureau de coordination des affaires humanitaires de l’ONU (OCHA). Lire plus

30 avril 2024

  • Le Secrétaire général de l’ONU a appelé le gouvernement israélien et les dirigeants du Hamas à parvenir dès maintenant à un accord sur un cessez-le-feu humanitaire. Sans accord, il craint que la guerre « ne s’aggrave de façon exponentielle ». Lire plus
  • Le chef de l’Agence de l’ONU pour les réfugiés palestiniens (UNRWA) a indiqué que son agence disposait de fonds suffisants pour poursuivre ses opérations jusqu’à la fin du mois de juin, après qu’un certain nombre de pays sont revenus sur leur décision de cesser de soutenir l’agence. Lire plus

29 avril 2024

  • « La crise de Gaza est en train de devenir une véritable crise mondiale de la liberté d’expression », a estimé la Rapporteur spéciale des Nations Unies sur la promotion et la protection du droit à la liberté d’opinion et d’expression. Lire plus

26 avril 2024

  • Les opérations de déblaiement des 37 millions de tonnes de débris dans la bande de Gaza, y compris les munitions non explosées, pourraient durer au moins 14 ans, selon un haut responsable du Service de lutte antimines des Nations Unies (UNMAS). Lire plus
  • Faute de preuves pas Israël, l’ONU a classé ou suspendu plusieurs dossiers visant des employés de l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés palestiniens (UNRWA) accusés par Israël d’être impliqués dans les attaques du Hamas du 7 octobre. Lire plus

24 avril 2024

  • « Chaque jour compte » pour assurer la livraison d’une aide humanitaire suffisante à Gaza, a indiqué au Conseil de sécurité la Coordonnatrice de l’action humanitaire et de la reconstruction à Gaza, Sigrid Kaag. Lire plus

23 avril 2024

  • Le Haut-Commissaire aux droits de l’homme a réclamé une enquête internationale sur les fosses communes découvertes dans les deux principaux hôpitaux dans la bande de Gaza et s’est dit horrifié par la destruction de l’hôpital al-Chifa à Gaza et de l’hôpital Nasser à Khan Younès. Lire plus

22 avril 2024

  • Le Secrétaire général a exprimé sa gratitude et son appréciation à Catherine Colonna qui a remis son rapport final, en sa qualité de Présidente du Groupe d’examen indépendant sur l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA). Lire
  • Malgré les efforts et les règles solides mises en place, l’UNRWA doit renforcer ses procédures pour assurer sa neutralité, estime le rapport du Groupe d’examen indépendant sur l’UNRWA. Lire

19 avril 2024

  • Suite à des informations faisant état de frappes israéliennes présumées en Iran près d’une centrale nucléaire, le Secrétaire général de l’ONU a lancé un nouvel appel à toutes les parties pour « arrêter le dangereux cycle de représailles au Moyen-Orient ». Lire plus

18 avril 2024

  • Le Moyen-Orient est au bord du « précipice » d’un « conflit régional généralisé », a alerté le Secrétaire général de l’ONU devant le Conseil de sécurité, exhortant à la désescalade. Lire plus

17 avril 2024

  • Le chef de l’agence des Nations Unies chargée d’aider les Palestiniens (UNRWA) a dénoncé devant les membres du Conseil de sécurité la campagne menée par Israël pour démanteler son agence. Lire plus

16 avril 2024

  • 10 000 femmes ont été tuées à Gaza depuis le début de la guerre, parmi lesquelles environ 6000 mères, laissant 19 000 enfants orphelins, a indiqué ONU Femmes dans un nouveau rapport. Lire plus

15 avril 2024

  • Des experts indépendants des droits de l’homme ont estimé que l’utilisation présumée de l’intelligence artificielle sur des cibles à Gaza par l’armée israélienne avait un impact sans précédent sur les civils, les logements et les services. Cette « destruction systématique et généralisée » constitue un crime contre l’humanité, ont insisté les experts indépendants. Lire plus

14 avril 2024

  • « Le Moyen-Orient est au bord du gouffre », a prévenu le Secrétaire général de l’ONU lors d’une réunion d’urgence du Conseil de sécurité consacrée à l’attaque de l’Iran contre Israël. Lire plus

13 avril 2024

  • Le Secrétaire général de l’ONU a condamné les attaques de l’Iran contre Israël et a appelé à la cessation immédiate de ces hostilités. Lire plus

11 avril 2024

  • Une équipe de l’ONU a effectué une mission d’évaluation à Khan Younis, à la suite du retrait des troupes israéliennes de cette partie du sud de Gaza, et a observé des destructions généralisées. Lire plus

8 avril 2024

  • Le chef des affaires humanitaires de l’ONU a dénoncé une trahison de l’humanité à Gaza après six mois de guerre, signalant que malgré l’indignation mondiale, si peu a été fait pour y mettre fin, laissant la place à une si grande impunité. Lire plus
  • L’Assemblée générale a tenu une séance consécutive à l’exercice du droit de veto par la Chine et la Russie, le 22 mars au Conseil de sécurité, contre un projet de résolution soumis par les Etats-Unis et relatif à l’établissement d’un cessez-le-feu à Gaza. Lire plus

7 avril 2024

  • L’accès aux soins de santé à Gaza est devenu totalement inadéquat et la capacité de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et de ses partenaires à apporter leur aide est constamment perturbée et entravée, a déclaré l’OMS, soulignant que le démantèlement systématique des soins de santé doit cesser. Sur les 36 hôpitaux principaux qui desservaient plus de deux millions d’habitants de Gaza, seuls 10 restent à peu près fonctionnels, et les types de services qu’ils peuvent fournir sont très limités, a signalé l’OMS. Lire plus

5 avril 2024

  • Le Conseil des droits de l’homme de l’ONU a adopté une résolution dans laquelle il appelle Israël à rendre des comptes pour d’éventuels crimes de guerre commis à Gaza et réclame un embargo sur les armes à destination d’Israël. La résolution a été adoptée par 28 voix pour, 6 contre et 13 abstentions. Lire plus
  • Le Secrétaire général de l’ONU a appelé à faire taire les armes et demandé à Israël d’autoriser une hausse substantielle de l’aide humanitaire distribuée à Gaza alors que dimanche 7 avril marque le sixième mois depuis les attaques sanglantes du Hamas dans le sud d’Israël, suivies par l’opération israélienne de représailles à Gaza. Lire plus
  • Des responsables de l’aide humanitaire ont appelé vendredi le Conseil de sécurité à intervenir pour mettre fin au carnage à Gaza alors que la guerre dure depuis six mois. Lire plus

4 avril 2024

  • Des millions de dollars et de nombreuses années seront nécessaires pour nettoyer Gaza des bombes non explosées, selon le chef du Service de lutte antimines des Nations Unies (UNMAS) en Palestine. Lire

3 avril 2024

  • La malnutrition chez les enfants de Gaza se propage à un « rythme record », selon le Programme alimentaire mondial qui souligne qu’un tiers des enfants de moins de 2 ans à Gaza souffrent de malnutrition aiguë. Lire plus
  • Un rapport intérimaire, publié par les Nations Unies et la Banque mondiale, estime à environ 18,5 milliards de dollars les dégâts infligés aux infrastructures essentielles à Gaza. Un nombre estimé à 26 millions de tonnes de débris et de gravas montrent les conséquences de la destruction, soit une quantité qui prendra des années à enlever. Lire plus

28 mars 2024

  • La Cour internationale de Justice a demandé à Israël de prendre de nouvelles mesures pour assurer l’entrée de l’aide dans la bande de Gaza et pour s’assurer que son armée ne commet pas d’actes qui pourraient contrevenir à Convention sur la prévention du génocide. Lire plus

26 mars 2024

  • « Toute interruption d’un approvisionnement alimentaire déjà très fragile est une mauvaise décision », a averti le Coordonnateur intérimaire de l’ONU dans le territoire palestinien occupé, mettant en garde contre les pénuries alimentaires catastrophiques actuelles et la faim croissante dans l’enclave. Lire plus
  • Le Coordonnateur spécial des Nations Unies pour le processus de paix au Moyen-Orient a plaidé au Conseil de sécurité en faveur d’un cessez-le-feu humanitaire immédiat et de la libération de tous les otages. Lire plus
  • Il existe des « motifs raisonnables » de croire qu’Israël a commis plusieurs « actes de génocide », a estimé la Rapporteure spéciale des Nations Unies pour les territoires palestiniens occupés devant le Conseil des droits de l’homme, évoquant aussi un « nettoyage ethnique ». Lire plus

25 mars 2024

  • Le Conseil de sécurité de l’ONU a adopté une résolution dans laquelle il exige un cessez-le-feu immédiat à Gaza pendant le mois de Ramadan, la libération immédiate et inconditionnelle de tous les otages et souligne la nécessité urgente « d’élargir le flux » d’aide vers l’enclave palestinienne. Le texte a reçu 14 votes pour et une abstention (Etats-Unis). Lire plus
  • Le Secrétaire général de l’ONU a réitéré son appel en faveur d’une paix durable et d’un cessez-le-feu humanitaire pour permettre l’acheminement de l’aide à Gaza. Lire plus

24 mars 2024

  • Les autorités israéliennes ont informé l’ONU qu’elles n’approuveraient plus aucun convoi alimentaire de l’UNRWA vers le nord de Gaza. Le Commissaire général de l’UNRWA a averti qu’ « en empêchant l’UNRWA de remplir son mandat à Gaza », la trajectoire vers la famine s’accélérait « et de nombreuses personnes mourront de faim, de déshydratation et du manque d’abris ». Lire plus

22 mars 2024

  • La Russie et la Chine ont opposé leur veto à une résolution américaine déclarant qu’il est impératif d’instaurer un « cessez-le-feu immédiat et durable » à Gaza. Lire plus

20 mars 2024

  • Le groupe d’examen indépendant chargé de déterminer la neutralité de l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés palestiniens (UNRWA) a présenté son rapport intérimaire au Secrétaire général de l’ONU. Le rapport intérimaire a constaté que l’UNRWA a mis en place un nombre important de mécanismes et de procédures pour garantir le respect du principe humanitaire de neutralité, et le Groupe a également identifié certains domaines critiques à aborder.  Il présentera son rapport final le 20 avril qui sera rendu public. Lire plus

19 mars 2024

  • Les restrictions imposées par Israël à l’entrée de l’aide humanitaire à Gaza pourraient équivaloir à une utilisation de la nourriture comme arme de guerre, ce qui constituerait un crime de guerre, a estimé le Bureau des droits de l’homme de l’ONU. Lire plus
  • Le conflit israélo-palestinien fait grimper le taux de chômage palestinien en Cisjordanie et dans la bande de Gaza à plus de 50%, selon l’Organisation internationale du travail (OIT). Lire plus

18 mars 2024

  • La famine est imminente dans la partie nord de la bande de Gaza et risque de s’étendre à l’ensemble de l’enclave, plongeant 2,2 millions de Palestiniens dans la crise alimentaire la plus vaste et la plus grave au monde, ont averti des agences des Nations Unies. Lire plus

15 mars 2024

  • Il faudra des années pour évacuer les 23 millions de tonnes de débris après la destruction des bâtiments dans la bande de Gaza, a indiqué l’Agence de l’ONU pour les réfugiés palestiniens (UNRWA), relevant qu’il faudra autant de temps pour retirer les engins non explosés. Lire plus

13 mars 2024

  • La guerre à Gaza a tué plus d’enfants en quatre mois qu’en quatre ans de conflits à travers le monde, selon l’Agence de l’ONU pour les réfugiés palestiniens (UNRWA), qui dénonce « une guerre contre les enfants ». Lire plus
  • Catherine Colonna, qui dirige l’examen indépendant pour déterminer si l’UNRWA fait ou pas tout son possible pour assurer sa neutralité et répondre aux allégations de graves violations quand elles sont commises, a achevé sa visite dans la région. Elle sera à New York la semaine prochaine pour présenter son rapport à mi-parcours au Secrétaire général. Lire plus

12 mars 2024

  • Des responsables humanitaires de l’ONU se sont félicités de l’annonce de la première expédition maritime d’aide humanitaire à destination de Gaza. Le premier bateau empruntant un couloir maritime entre Chypre et la bande de Gaza pour livrer de l’aide humanitaire au territoire palestinien a quitté mardi matin le port chypriote de Larnaca.   Lire plus

11 mars 2024

  • Un cessez-le-feu pour Gaza pendant le Ramadan doit être mis en œuvre immédiatement, a déclaré le Secrétaire général de l’ONU au premier jour du Ramadan. Lire plus
  • La Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies chargée de la question des violences sexuelles commises en période de conflit, Pramila Patten, a informé le Conseil de sécurité des conclusions qu’elle a tirées de sa visite en Israël et en Cisjordanie. Lire plus

8 mars 2024

  • « Tout assaut terrestre sur Rafah entraînerait des pertes massives en vies humaines ». Un tel scénario « augmenterait le risque de nouveaux crimes d’atrocité », a déclaré le porte-parole du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme (HCDH). Lire plus

7 mars 2024

  • Les agences humanitaires de l’ONU ont réitéré leurs vives inquiétudes quant au nombre croissant d’enfants qui meurent de faim à Gaza. Lire plus

5 mars 2024

  • La malnutrition dans le nord de la bande de Gaza est « particulièrement extrême », a averti l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). Lire plus

4 mars 2024

  • La mission menée par la Représentante spéciale de l’ONU sur la violence sexuelle dans les conflits a recueilli des informations convaincantes que des violences sexuelles ont été commises lors des attaques du Hamas le 7 octobre. Il existe également des motifs raisonnables de croire que de telles violences sont toujours en cours. Lire plus
  • L’Assemblée générale s’est réunie pour examiner le veto américain au dernier projet de résolution du Conseil de sécurité appelant à un cessez-le-feu humanitaire immédiat dans la bande de Gaza. Son Président a condamné les « conditions inadmissibles et honteuses à Gaza ». Le chef de l’UNRWA a indiqué que l’agence serait bientôt incapable de remplir son mandat en raison des réductions de financement. Lire plus
  • L’UNICEF craint que davantage d’enfants ne meurent si la guerre ne prend pas fin et si les obstacles à l’aide humanitaire ne sont pas immédiatement levés. Lire plus
  • Le Haut-Commissaire aux droits de l’homme s’inquiète d’un risque d’embrasement beaucoup plus large, soulignant que la guerre à Gaza a un impact explosif sur l’ensemble de la région. Lire plus
  • L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) s’inquiète de l’augmentation de la faim au Proche-Orient. Lire plus

2 mars 2024

  • Préoccupés face aux informations selon lesquelles plus de 100 personnes seraient mortes lors d’une distribution d’aide humanitaire à Gaza, les membres du Conseil de sécurité ont souligné la nécessité de prendre toutes les mesures nécessaires pour protéger les civils et les infrastructures civiles. Lire plus

1er mars 2024

  • « Un dixième enfant a été officiellement enregistré dans un hôpital comme étant mort de faim », a déclaré le porte-parole de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).
  • Le chef de l’ONU a demandé une enquête indépendante après que plus de 100 Palestiniens aient été tués et des centaines blessés lors d’une distribution d’aide alimentaire à Gaza. Lire plus

29 février 2024

  • Le « carnage » à Gaza doit cesser immédiatement, a déclaré le Haut-Commissaire aux droits de l’homme devant le Conseil des droits de l’homme. Lire plus
  • Le Secrétaire général est horrifié par le tragique bilan humain du conflit à Gaza qui aurait fait plus de 30 000 morts et plus de 70 000 blessés. Lire plus

27 février 2024

  • Si rien n’est fait, une famine généralisée à Gaza est pratiquement inévitable, a prévenu un haut responsable de l’ONU lors d’une réunion du Conseil de sécurité consacrée à l’insécurité alimentaire dans l’enclave palestinienne. Lire plus
  • La Cour internationale de Justice a clôturé six jours d’audiences concernant un avis consultatif demandé par l’Assemblée générale en décembre 2022 sur les conséquences juridiques découlant des politiques et pratiques d’Israël dans le territoire palestinien occupé, y compris Jérusalem-Est. La Cour est entrée en délibération, avant de rendre un avis consultatif qui sera donné à une date ultérieure. Lire plus

26 février 2024

  • Une offensive israélienne totale sur Rafah sonnerait le glas de l’aide humanitaire apportée à la population de Gaza sous l’égide des Nations Unies, a prévenu le Secrétaire général de l’ONU à l’ouverture de la 55ème session du Conseil des droits de l’homme à Genève. Lire

23 février 2024

  • Le Haut-Commissaire aux droits de l’homme a lancé un appel pour que les auteurs de graves violations des droits humains commises par toutes les parties à Gaza, en Cisjordanie, y compris Jérusalem-Est, et en Israël, rendent des comptes. Lire plus

22 février 2024

  • Catherine Colonna, cheffe du groupe d’examen indépendant chargé d’évaluer le travail de l’agence des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine (UNRWA), a déclaré : « Mon objectif est de produire un rapport rigoureux et fondé sur des preuves… et de faire de notre mieux pour aider l’UNRWA à remplir le mandat qui lui a été confié par l’Assemblée générale ». Elle a indiqué que le groupe avait l’intention de publier des recommandations dans son rapport final, attendu le 20 avril. Lire plus
  • Le Conseil de sécurité s’est réuni pour discuter à nouveau de la situation dans la bande de Gaza. Le Coordonnateur spécial des Nations Unies pour le processus de paix au Moyen-Orient a déclaré aux ambassadeurs qu’il n’y a toujours pas de fin en vue alors que la guerre approche de ses 140 jours. Lire plus
  • Les chefs d’entités humanitaires de l’ONU et d’ONG ont imploré dans un appel collectif les dirigeants du monde entier d’aider à empêcher une nouvelle détérioration de la situation à Gaza. Lire plus
  • L’UNRWA a atteint un « point de rupture », a mis en garde son patron Philippe Lazzarini dans une lettre au président de l’Assemblée générale de l’ONU. Lire plus

21 février 2024

  • « Gaza est devenue une zone de mort », a déclaré le chef de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). Une situation sanitaire et humanitaire « inhumaine » prévaut désormais à travers Gaza et les conditions continuent de se détériorer. Lire plus

20 février 2024

  • Les États-Unis ont mis leur veto à un projet de résolution présenté par l’Algérie au Conseil de sécurité exigeant un cessez-le-feu humanitaire immédiat à Gaza. Lire plus
  • La bande de Gaza est au bord d’une catastrophe sanitaire, ont prévenu les agences humanitaires qui ont réitéré leurs appels en faveur d’un cessez-le-feu immédiat et durable. Lire plus

19 février 2024

  • « Nous avons discuté de la situation et des conditions humanitaires désastreuses à Gaza, ainsi que de tous les aspects de la sécurité », a déclaré Sigrid Kaag, la Coordonnatrice de l’action humanitaire et de la reconstruction à Gaza, à l’issue de sa rencontre à Bruxelles avec les ministres des Affaires étrangères de l’Union européenne, soulignant qu’ « un fort soutien a été apporté à la mission et aux efforts sur le terrain ». Lire plus
  • Des experts indépendants des Nations Unies en matière de droits humains ont exprimé leur inquiétude face aux allégations crédibles de violations flagrantes des droits de l’homme dont les femmes et les filles palestiniennes continuent d’être victimes dans la bande de Gaza et en Cisjordanie. Lire plus
  • La Cour internationale de Justice a entamé une audience concernant un avis consultatif demandé par l’Assemblée générale en décembre 2022 sur les conséquences juridiques découlant des politiques et pratiques d’Israël dans le territoire palestinien occupé, y compris Jérusalem-Est Lire plus

16 février 2024

  • L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a demandé l’accès à l’hôpital Nasser, situé à Khan Younè, pour y fournir des « services vitaux ». L’agence sanitaire onusienne craint pour la sécurité des patients, du personnel de santé et des civils réfugiés à l’hôpital et appelle à la protection des soins de santé et au respect du droit international humanitaire. Lire plus

14 février 2024

  • Une offensive militaire israélienne totale contre Rafah aggraverait la catastrophe humanitaire au-delà de toute imagination, a prévenu l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), soulignant qu’une telle attaque pousserait également le système de santé au bord de l’effondrement. Lire plus

13 février 2024

  • « Les gens sont anxieux et ont peur d’une éventuelle opération militaire à grande échelle », a déclaré Philippe Lazzarini, le chef de l’UNRWA. « Si l’assaut a lieu, la question est : « Où iront les civils ? ». Il n’y a absolument plus aucun endroit sûr à Rafah et on craint que le nombre de personnes tuées et blessées n’augmente à nouveau de manière significative ». Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres s’est dit « particulièrement préoccupé par la détérioration des conditions et de la sécurité de l’acheminement de l’aide humanitaire à Gaza ». Lire plus
  • L’Afrique du Sud a déposé une nouvelle requête auprès de la Cour internationale de Justice (CIJ) afin qu’elle examine en urgence l’annonce par Israël d’étendre ses opérations militaires à Rafah. Lire plus

12 février 2024

  • « La perspective d’une véritable offensive militaire à Rafah – où quelque 1,5 million de Palestiniens sont entassés le long de la frontière égyptienne et n’ont nulle part où fuir – est terrifiante, s’est alarmé le Haut-Commissaire aux droits de l’homme. Lire plus
  • « Jusqu’à présent, nous avons livré 447 tonnes de fournitures médicales à Gaza, mais ce n’est qu’une goutte d’eau dans l’océan des besoins, qui ne cessent de croître chaque jour », a déclaré le Directeur général de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). Lire plus

9 février 2024

  • La Conseillère spéciale du Secrétaire général pour la prévention du génocide, Mme Alice Wairimu Nderitu, a publié une déclaration qui fait écho à la déclaration du Secrétaire général sur l’examen par Cour internationale de Justice (CIJ) de l’affaire Afrique du Sud c. Israël. Lire plus

8 février 2024

  • L’armée israélienne seraient en train de détruire tous les bâtiments de la bande de Gaza situés à moins d’un kilomètre de la barrière entre Israël et Gaza, nettoyant ainsi la zone dans le but de créer une « zone tampon », a mis en garde le chef des droits de l’homme. Lire plus
  • L’UNICEF a appelé toute urgence les parties à s’abstenir de toute escalade militaire dans le gouvernorat de Rafah, à Gaza, où plus de 600 000 enfants et leurs familles ont été déplacés – pour nombre d’entre eux plus d’une fois. Lire plus

7 février 2024

  • Alors que la guerre qui ravage Gaza entre dans son cinquième mois, le plus haut responsable humanitaire de l’ONU a salué les premiers signes d’une « avancée potentielle » dans les négociations pour un cessez-le-feu et la libération de tous les otages restants. Commentant les « nouvelles potentiellement positives » concernant les « efforts énormes » menés par l’Égypte, le Qatar et les États-Unis en faveur de la paix à Gaza, Martin Griffiths, Coordonnateur des secours d’urgence de l’ONU, a noté la possibilité d’une « longue période de pause (dans les combats) pour permettre aux otages et aux prisonniers palestiniens de sortir ». Lire plus

6 février 2024

  • L’invasion de Rafah par l’armée israélienne pourrait conduire à des crimes de guerre, a prévenu le Bureau de coordination de l’aide humanitaire de l’ONU. Lire plus

5 février 2024

  • Le Secrétaire général a nommé un groupe d’examen indépendant chargé d’évaluer l’UNRWA qui sera dirigé par l’ancienne ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna. Lire plus
  • Un convoi humanitaire attendant de se diriger vers le nord de Gaza a été touché par des tirs. Lire plus
  • Le Conseil de sécurité s’est réuni à la demande de la Russie pour débattre des derniers développements au Moyen-Orient. Les appels à la désescalade ont été au cœur des interventions. Lire plus

2 février 2024

  • Des experts des droits de l’homme des Nations Unies ont exprimé leur vive inquiétude concernant la récente décision préjudiciable de 18 États de suspendre le financement de l’UNRWA. Lire plus
  • L’UNICEF estime qu’au moins 17 000 enfants de la bande de Gaza sont non accompagnés ou séparés. Lire plus

1er février 2024

  • L’opération militaire israélienne à Gaza, à la suite de l’odieux attentat du 7 octobre perpétré par le Hamas, est devenue le conflit le plus meurtrier et le plus dangereux pour les journalistes de l’histoire récente, estiment des experts de l’ONU. Lire plus
  • UNRWA a annoncé que si les financements restent suspendus, elle devra très probablement cesser ses activités d’ici fin février, non seulement dans la bande de Gaza, mais aussi dans toute la région. Lire plus

31 janvier 2024

  • Des mesures urgentes doivent être prises pour garantir un accès rapide et sans entrave à l’aide humanitaire à Gaza, a plaidé le chef de l’humanitaire de l’ONU, Martin Griffiths, devant les membres du Conseil de sécurité. « Pour le dire franchement et simplement : notre réponse humanitaire dans le territoire palestinien occupé dépend entièrement du financement et du fonctionnement adéquat de l’UNRWA », a-t-il dit, soulignant le « rôle indispensable » de l’agence en termes de distribution, d’entreposage, de logistique et de ressources humaines, avec des milliers d’employés répondant à la crise actuelle. « Les décisions de retenir les fonds de l’UNRWA doivent être révoquées ». « J’exhorte ce Conseil à faire tout ce qui est en son pouvoir pour mettre un terme à cette tragédie », a-t-il déclaré. Lire plus
  • « Le retrait de fonds de l’UNRWA […] entraînerait l’effondrement du système humanitaire à Gaza, avec des conséquences humanitaires et en matière de droits de l’homme de grande portée dans le territoire palestinien occupé et dans toute la région », a averti le comité dirigé par le chef des secours d’urgence de l’ONU, Martin Griffiths. Lire plus
  • Le Conseil de sécurité a discuté de l’arrêt de la Cour internationale de Justice (CIJ), laquelle contraint Israël à prendre toutes les mesures nécessaires pour éviter des actes de génocide à Gaza et les accusations contre des employés de l’UNRWA. Lire plus
  • Le Secrétaire général a appelé à assurer la poursuite des activités de l’UNRWA à l’occasion d’une réunion du Comité pour l’exercice des droits inaliénables du peuple palestinien. Lire plus

30 janvier 2024

  • Le Secrétaire général de l’ONU a rencontré les représentants des pays donateurs de l’UNRWA pour les convaincre de revenir sur leur décision de suspendre leur contribution à cette agence. Une vingtaine d’ONG internationales ont également signé un texte commun demandant que l’aide soit maintenue.
  • « L’UNRWA ne travaille pas avec le Hamas », a insisté le porte-parole du Secrétaire général. « Nous avons des contacts opérationnels avec les autorités de facto comme dans d’autres pays ». Il a prévenu que la situation financière de l’UNRWA « sera très précaire après février ». L’UNRWA fonctionne principalement grâce aux dons, les États-Unis étant le plus grand bailleur de fonds, avec une contribution de près de 344 millions de dollars, soit environ un tiers du budget de fonctionnement annuel de l’agence. Lire plus
  • L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a rappelé que ce n’était pas le moment d’abandonner la population de Gaza. « L’interruption du financement ne fera que nuire à la population de Gaza qui a désespérément besoin d’aide », a déclaré Christian Lindmeier, porte-parole de l’OMS. Lire plus

29 janvier 2024

  • L’UNRWA a indiqué qu’il ferait « tout ce qui est possible » pour continuer à aider les habitants de Gaza, en tant que plus grande organisation d’aide dans l’enclave.  Lire plus
  • Pramila Patten, Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies sur la violence sexuelle dans les conflits, a entamé une visite en Israël, à l’invitation du gouvernement, pour recueillir des informations sur les violences sexuelles qui auraient été commises dans le contexte des attaques du Hamas du 7 octobre. Lire plus

28 janvier 2024

  • Une dizaine de pays, dont les États-Unis et la France, ont suspendu leurs contributions à l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés palestiniens (UNRWA), principal acteur humanitaire dans la bande de Gaza, et dont dépend aujourd’hui la survie de plus de 2 millions de personnes. Lire plus
  • Le Secrétaire général de l’ONU a appelé a appelé les pays qui ont suspendu le financement de l’UNRWA à reconsidérer leurs décisions, afin d’assurer au moins la continuité de ses opérations humanitaires vitales. Lire plus
  • Le Secrétaire général a annoncé le licenciement de neuf membres du personnel de l’UNRWA et demande aux États de garantir la continuité des opérations en faveur des Palestiniens. Le Bureau de contrôle des services internes (BSCI) a immédiatement lancé une enquête. Le chef de l’ONU a insisté sur le fait que tout employé des Nations Unies impliqué « dans des actes de terreur devra rendre des comptes ». Lire plus

27 janvier 2024

  • Le Commissaire général de l’UNRWA, Philippe Lazzarini, a plaidé en faveur de la poursuite du financement de son agence, estimant que les décisions par plusieurs pays de suspendre leur financement « menacent notre travail humanitaire en cours dans la région, y compris et en particulier dans la bande de Gaza ». Lire plus

26 janvier 2024

  • Le Secrétaire général de l’ONU a été informé par le Commissaire général de l’UNRWA des allégations extrêmement graves qui impliqueraient plusieurs membres du personnel de l’Office dans les attaques terroristes du 7 octobre en Israël. Le chef de l’ONU a demandé une enquête et promet des poursuites judiciaires. Lire plus
  • L’Agence de l’ONU pour les réfugiés palestiniens (UNRWA) a annoncé l’ouverture d’une enquête sur des allégations extrêmement sérieuses sur l’implication de plusieurs de ses employés dans l’attaque terroriste du 7 octobre en Israël. Lire plus
  • Dans un premier verdict dans l’affaire opposant l’Afrique du Sud à Israël pour « génocide » présumé à Gaza, la Cour internationale de Justice (CIJ) a ordonné qu’Israël prenne immédiatement des mesures pour garantir que son armée ne viole pas la Convention sur le génocide. La Cour a également demandé à Israël de laisser davantage d’aide entrer dans l’enclave palestinienne. Toutefois, elle n’a pas ordonné à Israël de cesser ses opérations militaires. Lire plus

25 janvier 2024

  • Les attaques contre les bâtiments de Gaza abritant des civils sont « odieuses et doivent cesser immédiatement », a déclaré un haut responsable humanitaire de l’ONU, après qu’un centre de formation des Nations Unies a été directement touché la veille. Lire plus

24 janvier 2024

  • La Cour internationale de justice a annoncé qu’elle rendrait son verdict vendredi 26 janvier suite à la plainte déposée par l’Afrique du Sud accusant Israël de génocide. La plainte est assortie d’une demande de mesures d’urgence susceptibles d’ordonner la fin des hostilités. Lire plus
  • Les agences humanitaires de l’ONU ont réitéré leurs graves inquiétudes concernant le sort des habitants de Gaza, confrontés aux ordres d’évacuation et contraints une fois de plus de fuir la guerre, alors que le Conseil de sécurité de l’ONU poursuivait mercredi une deuxième journée de débat sur le conflit dévastateur. Lire plus

23 janvier 2024

  • La solution à deux États, Israël et Palestine vivant côte à côte dans la paix et la sécurité, est le « seul moyen de parvenir à une paix durable », selon le Secrétaire général qui a souligné lors d’une réunion du Conseil consacrée à la situation à Gaza que « Le rôle de la communauté internationale est clair. Nous devons nous unir pour soutenir les Israéliens et les Palestiniens afin qu’ils prennent des mesures fortes en faveur d’un véritable processus de paix ». Lire plus

21 janvier 2024

  • Le Secrétaire général a averti que « le Moyen-Orient est une poudrière » et a demandé que des mesures soient prises pour éviter que le conflit ne s’étende à l’ensemble de la région. Lire plus

20 janvier 2024

  • Le Secrétaire général de l’ONU a réitéré son appel à un cessez-le-feu à Gaza et à la libération inconditionnelle de tous les otages dans son discours au sommet du Mouvement des non-alignés. « Cela doit cesser. Je ne relâcherai pas mon appel en faveur d’un cessez-le-feu humanitaire immédiat et de la libération immédiate et inconditionnelle de tous les otages », a déclaré le chef de l’ONU. « Et nous devons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour éviter que ce conflit ne s’étende à toute la région – en Cisjordanie, de l’autre côté de la Ligne bleue entre Israël et le Liban, et en Syrie, en Iraq et sur la mer Rouge ». Il a ajouté que le refus d’accepter la solution des deux États pour les Israéliens et les Palestiniens, et le déni du droit au statut d’État pour le peuple palestinien, sont inacceptables. « Cela prolongerait indéfiniment un conflit qui est devenu une menace majeure pour la paix et la sécurité mondiales, exacerberait la polarisation et enhardirait les extrémistes partout dans le monde », a-t-il souligné. Lire plus

19 janvier 2024

  • Des bébés naissent dans des conditions infernales à Gaza et nombre d’entre eux risquent de mourir à cause des conditions de plus en plus désastreuses, a averti l’UNICEF. Lire plus

18 janvier 2024

  • « Le meurtre d’enfants doit cesser immédiatement », a dit le Directeur exécutif adjoint de l’UNICEF, Ted Chaiban, rappelant que sur près des 25 000 personnes tuées dans l’enclave depuis le 7 octobre, environ 70% sont des femmes et des enfants. Lire plus

17 janvier 2024

  • Le chef de l’ONU a condamné les attaques « barbares » perpétrées par le Hamas le 7 octobre . « Il est très important de remédier à la situation humanitaire à Gaza, il est très important d’avoir un cessez-le-feu humanitaire… mais nous devons faire en sorte une fois pour toutes qu’il y ait un engagement total de la communauté internationale pour qu’une solution à deux États existe en Israël et en Palestine comme la base d’un Moyen-Orient stable et pacifique pour le bénéfice de tous », a-t-il affirmé. La seule façon pour Israéliens et Palestiniens de vivre ensemble en sécurité « est que chacun d’eux ait un État », a expliqué le Secrétaire général de l’ONU. Lire plus

16 janvier 2024

  • Seul un quart des missions humanitaires à Gaza ont été menées à bien, entièrement ou partiellement, au cours des deux premières semaines de janvier, selon l’ONU. Lire plus

15 janvier 2024

  • Le Secrétaire général de l’ONU a réclamé une nouvelle fois un cessez-le-feu humanitaire immédiat alors que la guerre à Gaza dure depuis plus de 100 jours. Il permettrait de « garantir qu’une aide suffisante arrive là où elle est nécessaire ; de faciliter la libération des otages ; d’éteindre les flammes d’une guerre plus large, car plus le conflit à Gaza se prolonge, plus le risque d’escalade et d’erreur de calcul est grand ». Lire plus
  • Alors que le risque de famine ne cesse d’augmenter et que de plus en plus de personnes sont exposées à des épidémies mortelles, il est urgent de changer radicalement le flux de l’aide humanitaire dans la bande de Gaza, ont averti les responsables du Programme alimentaire mondial (PAM), de l’UNICEF et de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Lire plus

14 janvier 2024

  • Les représailles d’Israël sur la bande de Gaza, après l’attaque sanglante du Hamas le 7 octobre, durent depuis 100 jours. Philippe Lazzarini, chef de l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés palestiniens (UNRWA) a fait le bilan de ces 100 jours qui paraissent pour les habitants de Gaza avoir duré 100 ans. Lire plus

12 janvier 2024

  • Un cessez-le-feu immédiat est « plus urgent que jamais », a déclaré le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme, alors que le conflit à Gaza approche du cap des 100 jours. Lire plus
  • Le chef de l’humanitaire de l’ONU a souligné devant le Conseil de sécurité que toute tentative visant à modifier la composition démographique de Gaza doit être fermement rejetée. « Je tiens à souligner que toute personne déplacée de Gaza doit être autorisée à rentrer, comme l’exige le droit international », a-t-il dit, exprimant sa profonde inquiétude face aux récentes déclarations de ministres israéliens concernant les projets visant à encourager le transfert massif de civils de Gaza vers des pays tiers, actuellement appelé « délocalisation volontaire ». Il a indiqué que, depuis les « événements abominables » du 7 octobre, plus de 23 000 personnes ont été tuées à Gaza, plus de 58 000 blessées et près de 1,9 million de civils, soit 85% de la population totale, sont déplacés, selon le Ministère gazaouie de la santé. Lire plus

11 janvier 2024

  • Israël a fermement rejeté devant la Cour internationale de Justice les accusations de l’Afrique du Sud d’intention génocidaire contre les Palestiniens, insistant sur le fait qu’il était engagé « dans une guerre qu’il n’a pas déclenchée et qu’il ne voulait pas » à Gaza. Lire plus

11 janvier 2024

  • L’Afrique du Sud s’est adressée à la Cour internationale de Justice pour tenter de mettre fin aux morts de civils à Gaza, accusant Israël d’y perpétrer un génocide contre les Palestiniens – une affirmation qu’Israël nie fermement comme étant « sans fondement ». Lire plus

10 janvier 2024

  • L’Afrique du Sud a porté plainte le 29 décembre 2023 contre Israël pour « génocide » à Gaza auprès de la Cour internationale de Justice (CIJ). Une audience publique se tient le 11 et le 12 janvier à La Haye, pour examiner les « mesures conservatoires » demandées par l’Afrique du Sud. Lire plus

9 janvier 2024

  • L’Assemblée générale s’est réunie pour débattre suite à un veto des Etats-Unis sur Gaza au Conseil de sécurité. Lire plus
  • Une catastrophe humanitaire se déroule actuellement dans la bande de Gaza, avec un système de santé qui s’effondre « très rapidement », a alerté l’Organisation mondiale de la Santé. L’OMS a du mal à accéder au nord de Gaza depuis deux semaines. Depuis le 26 décembre, l’agence onusienne a été contrainte d’annuler six missions prévues. Lire plus

8 janvier 2024

  • Des experts indépendants de l’ONU ont qualifié de crimes de guerre les viols et mutilations sexuelles perpétrés le 7 octobre, demandant que les auteurs de tortures sexuelles et d’exécutions illégales répondent de leurs actes. Lire plus
  • Des agences humanitaires de l’ONU s’inquiètent du sort de centaines de patients et de membres du personnel, qui manqueraient à l’appel à l’hôpital d’Al-Aqsa, dans le centre de l’enclave palestinienne. Lire plus
  • La Coordonnatrice principale de l’action humanitaire et de la reconstruction pour Gaza, Sigrid Kaag, qui a été nommée fin décembre par le Secrétaire général de l’ONU, a officiellement pris ses fonctions. Elle sera chargée de faciliter, coordonner, surveiller et vérifier les envois de secours humanitaires à Gaza. Elle a également reçu le mandat d’établir un mécanisme des Nations Unies pour accélérer les expéditions de secours humanitaires vers Gaza via des États qui ne sont pas parties au conflit.

5 janvier 2024

  • « Trois mois après les horribles attaques du 7 octobre, Gaza est devenue un lieu de mort et de désespoir », a souligné le Secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires et Coordonnateur des secours d’urgence. « La guerre à Gaza doit cesser », a plaidé Martin Griffiths. Selon lui, « un désastre de santé publique se prépare », « La famine approche », « Gaza est tout simplement devenue inhabitable ». Lire plus
  • Le Programme alimentaire mondial (PAM) estime qu’il est encore possible d’éviter la famine dans l’enclave palestinienne. Mais pour y arriver, « nous devons nous assurer que les gens ont de la nourriture, de l’eau, des abris et des installations sanitaires ». Lire

3 janvier 2024

  • Le chef de l’OMS a déploré des frappes « inadmissibles » sur l’hôpital Al-Amal, dans la ville de Khan Younis, qui ont notamment endommagé des installations locales du Croissant-Rouge palestinien. Lire plus

2 janvier 2024

  • Tout le monde a faim à Gaza actuellement, a affirmé le Programme alimentaire mondial (PAM). « Sauter des repas est la norme, et chaque jour est une recherche désespérée de moyens de subsistance ». « Les gens passent souvent toute la journée et toute la nuit sans manger. Les adultes ont faim pour que les enfants puissent manger ». Lire plus

29 décembre 2023

  • Le Secrétaire général de l’ONU a exprimé son inquiétude concernant de nouvelles retombées du conflit à Gaza qui pourraient avoir des conséquences dévastatrices pour l’ensemble de la région. Lire plus

28 décembre 2023

  • Le chef des droits de l’homme s’est dit préoccupé par l’augmentation de la violence des colons à l’encontre des Palestiniens qui s’est accrue en Cisjordanie. Le Bureau de coordination des affaires humanitaires (OCHA) a souligné que 2023 est « l’année la plus meurtrière pour les Palestiniens en Cisjordanie » depuis que l’ONU a commencé à enregistrer les victimes en 2005. Lire plus

26 décembre 2023

  • Le Secrétaire général des Nations Unies a annoncé la nomination de Sigrid Kaag au poste de Coordonnatrice principale de l’action humanitaire et de la reconstruction pour Gaza. Lire plus
  • « L’OMS est extrêmement préoccupée par la pression insupportable que l’escalade des hostilités fait peser sur les quelques hôpitaux de Gaza qui restent ouverts, alors que la majeure partie du système de santé a été décimée et mise à genoux », a déclaré le chef de l’OMS. Lire plus

22 décembre 2023

  • « Un cessez-le-feu humanitaire est le seul moyen de commencer à répondre aux besoins désespérés de la population de Gaza et de mettre fin au cauchemar qu’elle vit actuellement », a estimé António Guterres après le vote du Conseil de sécurité. Lire plus
  • Le Conseil de sécurité a adopté une résolution qui exige, entre autres, la livraison immédiate, sûre et sans entrave d’une aide humanitaire à grande échelle directement à la population civile palestinienne, dans toute la bande de Gaza. Cette résolution a été adoptée par 13 voix pour et zéro contre. Deux des cinq membres permanents, les États-Unis et la Russie, se sont abstenus. Présenté par les Émirats arabes unis, le document a fait l’objet d’intenses tractations durant toute la semaine. Lire plus

21 décembre 2023

  • Après d’intenses négociations toute la semaine à huis clos au Conseil de sécurité, les ambassadeurs ont poursuivi leurs consultations jusqu’à jeudi soir sur la dernière version d’un projet de résolution rédigé par les Émirats arabes unis, qui appellerait à des mesures urgentes pour permettre l’acheminement sûr et sans entrave de l’aide aux civils sinistrés dans la bande de Gaza. Le vote est désormais prévu pour vendredi. Lire plus
  • La Représentante spéciale de l’ONU chargée de la question des violences sexuelles commises en période de conflit, Pramila Patten, est gravement préoccupée par la sécurité et le bien-être des otages, en particulier des 15 femmes, toujours détenues par le Hamas après 75 jours de captivité. elle a demandé leur libération immédiate et appelé à une enquête indépendante sur les violences du 7 octobre commises par le Hamas. Lire plus
  • Il n’y a pas d’hôpitaux fonctionnels dans le nord de Gaza et les patients blessés qui doivent être opérés et ne peuvent pas être déplacés « attendent de mourir », a déclaré l’Organisation mondiale de la santé (OMS. Lire plus
  • Les Gazaouis sont confrontés à une faim extrême selon l’ONU, qui prédit une famine à Gaza si le conflit continue, qualifiant la situation de désespérée. Lire plus

20 décembre 2023

  • Le Conseil de sécurité de l’ONU a repoussé pour la troisième journée consécutive sa réunion portant sur l’adoption d’une nouvelle résolution pour interrompre les combats à Gaza. Lire plus
  • Les services d’eau et d’assainissement sont sur le point de s’effondrer et des épidémies à grande échelle sont imminentes, a prévenu l’UNICEF. Lire plus
  • Le Haut-Commissaire aux droits de l’homme a réclamé l’ouverture d’une enquête par Israël sur la possible commission de crime de guerre par ses forces armées à Gaza. Lire plus

19 décembre 2023

  • Les négociations se poursuivent au Conseil de sécurité pour tenter de parvenir à un consensus sur une action plus unifiée en réponse à la crise à Gaza. Un vote du Conseil sur un projet de résolution a été à nouveau reporté. Lire plus
  • Lors d’un exposé au Conseil de sécurité sur la situation au Moyen-Orient, le Coordonnateur spécial pour le processus de paix au Moyen-Orient, Tor Wennesland, a déclaré aux membres du Conseil que l’année 2023 s’achève comme l’une des plus meurtrières de l’histoire de ce conflit. Il a averti qu’au milieu des déplacements d’une ampleur inimaginable et des hostilités en cours, le système de réponse humanitaire est au bord du gouffre. Lire plus
  • « La bande de Gaza est l’endroit le plus dangereux au monde pour un enfant, a déclaré le porte-parole de l’UNICEF, James Elder. « […] L’acheminement de l’aide est une question de vie ou de mort pour les enfants de Gaza et les conditions pour fournir cette aide ne sont pas réunies. Un cessez-le-feu humanitaire immédiat et durable est le seul moyen de mettre fin aux meurtres et aux blessures d’enfants, ainsi qu’aux décès d’enfants dus à la maladie, et pour permettre l’acheminement urgent d’une aide vitale dont nous avons désespérément besoin ». Lire plus
  • La porte-parole de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), Margaret Harris, a qualifié la situation d’ « inadmissible » et a déclaré qu’il était « inconcevable que le monde permette que cela continue ». Lire plus

18 décembre 2023

  • Le chef de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) s’est indigné de la « destruction effective » d’un hôpital dans le nord de Gaza par les forces israéliennes au cours du week-end, entraînant la mort de huit patients. « Le système de santé de Gaza était déjà à genoux et la perte d’un autre hôpital, même minimal, est un coup dur ».
    « Les attaques contre les hôpitaux, le personnel de santé et les patients doivent cesser. Cessez-le-feu MAINTENANT », a insisté Tedros Adhanom Ghebreyesus. Lire plus
  • La situation humanitaire dans l’enclave reste désespérée, la plupart de la population est déplacée, entassée dans une petite zone du sud, confrontée à des conditions sanitaires désastreuses et manquant de nourriture et d’eau. Les espoirs d’une intensification des livraisons d’aide ont été renforcés par l’annonce vendredi de l’ouverture du poste-frontière de Kerem Shalom entre Israël et Gaza. « La mise en œuvre rapide de cet accord augmentera le flux d’aide », a déclaré le chef des secours d’urgence de l’ONU, Martin Griffiths, « mais ce dont les habitants de Gaza ont le plus besoin, c’est de la fin de cette guerre ».
  • Rik Peeperkorn, Représentant de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) dans le Territoire palestinien occupé, assurera la fonction de coordinateur résident et humanitaire des Nations Unies, ad interim. Cette décision fait suite au départ de Lynn Hastings, en raison du non-renouvellement de son visa par les autorités israéliennes.

14 décembre 2023

  • Des experts indépendants des droits de l’homme nommés par l’ONU ont tiré la sonnette d’alarme jeudi sur les « conséquences tragiques » du conflit pour les femmes et les filles dans le territoire palestinien occupé et en Israël. Lire plus
  • Les gens sont « désespérés, affamés et terrifiés », a déclaré Philippe Lazzarini, Commissaire général de l’UNRWA. Certains Gazaouis ont tellement besoin de nourriture qu’ils arrêtent désormais les camions d’aide et mangent immédiatement ce qu’ils trouvent, a averti le chef de l’agence des Nations Unies pour les réfugiés palestiniens. Seule une augmentation significative de l’aide humanitaire dans l’enclave permettra d’éviter une aggravation de la situation humanitaire déjà désastreuse là-bas – et un sentiment de trahison et d’abandon de la part de la communauté internationale –, a insisté le chef de l’UNRWA, en appelant à la réouverture du passage de Kerem Shalom avec Israël pour les véhicules commerciaux et la levée du « siège » de Gaza. Lire plus

13 décembre 2023

  • Un cessez-le-feu à Gaza est « la seule voie à suivre » et « dans l’intérêt de tous », car ce qui s’y passe menace la paix et la sécurité des Palestiniens et des Israéliens pour les années, voire les décennies à venir, selon Lynn Hastings, Coordonnatrice humanitaire de l’ONU. Lire plus

12 décembre 2023

  • Gravement préoccupée par la situation humanitaire « catastrophique » qui règne dans la bande de Gaza et par les souffrances endurées par la population civile palestinienne, l’Assemblée générale a adopté lors d’une session extraordinaire d’urgence une résolution exigeant un cessez-le-feu humanitaire immédiat, la libération inconditionnelle des otages ainsi que l’assurance d’un accès humanitaire. Lire plus
  • La capacité hospitalière de Gaza est décimée, selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). Le chef de l’OMS a exprimé son inquiétude face aux « contrôles et détentions prolongés des agents de santé qui mettent en danger la vie de patients déjà fragiles ». « Les habitants de Gaza ont le droit d’accéder aux soins de santé », a-t-il insisté. « Le système de santé doit être protégé. Même en temps de guerre ». Lire plus

11 décembre 2023

  • Le Coordonnateur des secours d’urgence de l’ONU, Martin Griffiths, a réitéré ses profondes inquiétudes pour la population de Gaza, soulignant que la situation « s’aggravait ». Lire plus
  • A la demande de l’Égypte et de la Mauritanie, l’Assemblée générale se réunira mardi 12 décembre pour une session extraordinaire d’urgence pour examiner une résolution demandant un cessez-le-feu humanitaire à Gaza et la libération de tous les otages. Lire plus

10 décembre 2023

  • Le Secrétaire général de l’ONU a promis qu’il « ne renoncerait pas » à appeler à un cessez-le-feu humanitaire à Gaza, ajoutant que l’inaction du Conseil de sécurité sapait sa crédibilité. Lire plus
  • Les agences humanitaires de l’ONU affirment que la société civile est au bord de l’effondrement total à Gaza. Les femmes et les enfants dans l’enclave sont les plus touchés en termes de morts et de blessés alors que la population n’a nulle part où aller en sécurité.
  • Réuni en session extraordinaire dimanche, le conseil exécutif de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a adopté par consensus une résolution sur l’accès de l’aide à Gaza et le respect du droit international humanitaire. Le Conseil exécutif demande notamment « le passage immédiat, sans interruption et sans entrave de l’aide humanitaire, y compris l’accès des membres du personnel médical ». Lire plus
  • La Coordonnatrice résidente et Coordonnatrice humanitaire pour le Territoire palestinien occupé, Lynn Hastings, a souligné que les droits de l’homme sont sous attaque en Israël et dans le Territoire palestinien occupé. Elle a prévenu que les violations perpétrées contre les deux populations n’apporteront ni paix ni sécurité. Elle a réitéré son appel à un cessez-le-feu humanitaire. Lire plus

8 décembre 2023

  • Les États-Unis ont opposé leur véto à un projet de résolution sur Gaza présenté devant le Conseil de sécurité, qui exigeant notamment un cessez-le-feu humanitaire immédiat. Le texte a recueilli 13 voix pour, une abstention (Royaume Uni), et une voix contre (États-Unis). Le Représentant permanent de la France, Nicolas de Rivière, a déclaré que le chef de l’ONU avait eu raison de tirer la sonnette d’alarme sur la tragédie humanitaire qui se déroule à Gaza. « C’est pour cette raison que la France a voté en faveur de cette résolution et c’est pour cette raison que nous plaidons pour une trêve humanitaire immédiate et durable », a-t-il ajouté. Plus d’info
  • Le Conseil de sécurité de l’ONU s’est réuni vendredi  pour discuter de la situation catastrophique à Gaza. Cette réunion fait suite à la lettre du Secrétaire général António Guterres exhortant le Conseil à contribuer à mettre fin à la situation désastreuse dans l’enclave palestinienne ravagée par la guerre grâce à un cessez-le-feu humanitaire. Lire plus
  • La catastrophe humanitaire à Gaza annonce un « effondrement » de la société »
    ont déclaré les agences humanitaires de l’ONU. La population de Gaza est « contrainte à un scénario horrible » dans le cadre d’une « campagne cruelle » menée par Israël contre elle en représailles aux attaques sanglantes du Hamas du 7 octobre dernier, a déclaré Christian Lindmeier, porte-parole de l’OMS. Lire plus
  • La Représentante spéciale du Secrétaire général chargée de la question des violences sexuelles commises en période de conflit, Pramila Patten, est gravement préoccupée par les informations faisant état de violences sexuelles à l’encontre d’otages du Hamas. Lire plus

7 décembre 2023

  • Deux mois jour pour jour les attaques du Hamas en Israël qui ont provoqué une riposte militaire israélienne massive à Gaza, la situation dans l’enclave déchirée par la guerre devient « apocalyptique », les hostilités rendant les efforts humanitaires « presque impossibles », ont averti les agences humanitaires de l’ONU. Dans une déclaration conjointe, 27 organisations humanitaires, dont des agences de l’ONU et leurs partenaires, ont lancé un appel à l’arrêt immédiat des combats, soulignant que les conditions à Gaza sont « parmi les pires que nous ayons vues ». « Nous n’avons plus d’opération humanitaire dans le sud de Gaza qui puisse porter ce nom », a déclaré le chef des secours d’urgence de l’ONU, Martin Griffiths. Selon lui, l’opération humanitaire visant à protéger les civils dans l’enclave est « en lambeaux » et aucun endroit n’est plus sûr en raison du rythme intense de l’attaque militaire israélienne dans le sud de la bande de Gaza. Lire plus
  • « Le système de santé de Gaza est à genoux », a indiqué le chef de l’agence de santé de l’ONU, Tedros Adhanom Ghebreyesus. « Nous avons besoin de la paix pour la santé », a-t-il insisté.
  • Tlaleng Mofokeng, le Rapporteur spécial des Nations Unies sur le droit à la santé, a condamné la « guerre implacable » d’Israël contre le système de santé à Gaza. « Nous sommes descendus dans des profondeurs dont nous devons rapidement sortir ». Lire plus
  • Le Programme alimentaire mondial (PAM) a prévenu que la faim se propage largement à Gaza et que les gens cherchent de plus en plus désespérément de la nourriture pour leurs familles. Le nombre des cas de déshydratation et de malnutrition augmente rapidement.
  • Philippe Lazzarini, Commissaire général de l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA), a écrit au président de l’Assemblée générale pour l’informer que la capacité de l’UNRWA à poursuivre son mandat à Gaza était désormais très limitée. Il a souligné qu’en 35 ans de carrière, dans des situations d’urgence complexes, il n’aurait jamais imaginé écrire une telle lettre, prédisant la mort de son personnel et la faillite du mandat que l’UNRWA est censé remplir. Lire plus

6 décembre 2023

  • Inquiet d’un effondrement humanitaire et sécuritaire dans la bande de Gaza, le Secrétaire général de l’ONU, pour la première fois depuis sa prise de fonction, a invoqué l’article 99 de la charte des Nations Unies qui l’autorise a alerter le Conseil de sécurité sur une menace pour la paix et la sécurité. Il craint une « catastrophe aux conséquences irréversibles ». Lire plus
  • « Les Palestiniens de Gaza vivent dans l’horreur la plus totale et la plus profonde », s’est indigné le Haut-Commissaire aux droits de l’homme. Volker Türk a dénoncé une « situation catastrophique » dans la bande de Gaza qui était « tout à fait prévisible et évitable ». Le chef des droits de l’homme s’est aussi dit alarmé par la crise des droits de l’homme en Cisjordanie occupée, y compris à Jérusalem-Est, notamment concernant l’usage inutile ou disproportionné, voire militarisé, de la force par les forces israéliennes. Il a appelé à une enquête approfondie sur les allégations de violences sexuelles perpétrées par des membres de groupes armés palestiniens, dont le Hamas, lors des attaques contre Israël les 7 et 8 octobre. Lire plus

5 décembre 2023

  • La situation des Gazaouis « s’aggrave d’heure en heure », a déclaré l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). Lire
  • « La reprise des hostilités à Gaza ne fera qu’intensifier la crise alimentaire catastrophique qui menace déjà de submerger la population civile, a estimé le Programme alimentaire mondial (PAM) ». « La reprise des combats rend la distribution de l’aide quasiment impossible et met en danger la vie des travailleurs humanitaires ». Lire plus

4 décembre 2023

  • La Coordinatrice des affaires humanitaires de l’ONU pour les territoires palestiniens occupés, Lynn Hastings, a mis en garde contre un « scénario infernal imminent » à Gaza, auquel les opérations humanitaires ne pourront pas répondre. Lire plus
  • Le Secrétaire général de l’ONU est extrêmement alarmé par la reprise des hostilités entre Israël, le Hamas et d’autres groupes armés palestiniens à Gaza. « Il appelle toutes les parties à respecter leurs obligations en vertu du droit international humanitaire » a indiqué son porte-parole, ajoutant : « Le Secrétaire général réitère la nécessité d’un flux d’aide humanitaire sans entrave et soutenu pour répondre aux besoins de la population dans toute la bande de Gaza. Pour les personnes qui ont reçu l’ordre d’évacuer, il n’y a nulle part où aller en toute sécurité et il y a très peu de quoi survivre ». « Le Secrétaire général réitère son appel à un cessez-le-feu humanitaire durable à Gaza et à la libération inconditionnelle et immédiate de tous les otages restants ».  Lire plus
  • Le chef de l’ONU s’est dit également toujours gravement préoccupé par l’escalade de la violence en Cisjordanie occupée.
  • « Les gens demandent des conseils pour savoir où se mettre à l’abri », a souligné Thomas White, Directeur des affaires de l’UNRWA à Gaza. « Nous n’avons rien à leur dire », a-t-il déploré.
  • Le porte-parole l’UNICEF, James Elder, s’est insurgé contre « le massacre sans fin d’enfants » après une nuit de « bombardements incessants ».
  • « Une fois de plus, aucun endroit n’est sûr dans la bande de Gaza ». L’OMS est très inquiète de la reprise des hostilités et demande une nouvelle fois à Israël de prendre toutes les mesures possibles pour protéger les civils et les infrastructures civiles, y compris les hôpitaux, conformément au droit de la guerre. Lire

3 décembre 2023

  • La reprise brutale des hostilités à Gaza et son impact terrifiant sur les civils soulignent une fois de plus la nécessité de mettre fin à la violence et de trouver une solution politique fondée sur la seule base viable à long terme, à savoir le plein respect des droits de l’homme des Palestiniens et des Israéliens, a déclaré Volker Türk, chef des droits de l’homme de l’ONU. « Faites taire les armes et revenez au dialogue – les souffrances infligées aux civils sont trop lourdes à porter. L’intensification de la violence n’est pas la solution. Elle n’apportera ni la paix ni la sécurité ». Le Haut-Commissaire aux droits de l’homme a exprimé de sérieuses craintes que la reprise et l’intensification des hostilités après une pause de sept jours n’entraînent encore plus de morts, de maladies et de destructions. « Il est temps de changer de cap. Ceux qui choisissent de bafouer le droit international sont avertis qu’ils devront rendre des comptes. Personne n’est au-dessus de la loi », a dit le Haut-Commissaire. Lire
  • Le Procureur de la Cour pénale internationale (CPI), Karim Khan, a conclu une visite en Israël et en Palestine. Il a souligné que la manière dont Israël répond aux attaques du Hamas du 7 octobre « est soumise à des paramètres juridiques clairs qui régissent le conflit armé ». « Le conflit dans les zones densément peuplées où les combattants seraient illégalement intégrés à la population civile est intrinsèquement complexe, mais le droit humanitaire international doit toujours s’appliquer et l’armée israélienne connaît le droit qui doit être appliqué ». Lire plus

1er décembre 2023

  • Après sept jours de trêve, les combats ont repris dans la bande de Gaza. « Je regrette profondément que les opérations militaires aient repris à Gaza », a déclaré le Secrétaire général de l’ONU. « J’espère toujours qu’il sera possible de renouveler la pause qui avait été établie. La reprise des hostilités ne fait que démontrer l’importance d’un véritable cessez-le-feu humanitaire ». Lire
  • « La reprise des hostilités à Gaza est catastrophique », a déclaré le chef des droits de l’homme de l’ONU, exhortant toutes les parties et les États ayant une influence sur les belligérants « à redoubler d’efforts, immédiatement, pour garantir un cessez-le-feu – pour des raisons humanitaires et de droits de l’homme ». Lire
  • « Aujourd’hui, ceux qui détiennent le pouvoir ont décidé que le massacre d’enfants allait reprendre à Gaza, a déclaré James Elder, porte-parole de l’UNICEF. « La situation humanitaire à Gaza est tellement désespérée que tout ce qui n’est pas une paix durable et une aide d’urgence à grande échelle sera synonyme de catastrophe pour les enfants de Gaza ». Lire
  • ONU-Femmes regrette profondément la reprise des opérations militaires à Gaza et a réitéré que toutes les femmes, israéliennes et palestiniennes, comme toutes les autres, ont droit à une vie en sécurité et sans violence. ONU-Femmes condamne sans équivoque les attaques brutales du Hamas contre Israël du 7 octobre, et dit être alarmée par les nombreux récits d’atrocités sexistes et de violences sexuelles commises lors de ces attaques. Lire plus

30 novembre 2023

  • Avec la prolongation de la trêve, l’ONU poursuit ses efforts pour aider les habitants de Gaza.
  • Les agences humanitaires ont averti que malgré la pause dans les combats, une aide bien plus importante est nécessaire de toute urgence. Lire plus

29 novembre 2023

  • Ce mercredi 29 novembre marque le sixième et dernier jour d’une trêve entre le Hamas et Israël. La ville de Gaza est devenue une cité « fantôme », selon l’ONU. Lire plus
  • Lors d’une réunion du Conseil de sécurité consacrée à la crise israélo-palestinienne, le Secrétaire général de l’ONU a salué l’accord conclu par Israël et le Hamas ayant permis une pause humanitaire et a appelé les États membres des Nations Unies à ne pas détourner les yeux de la « catastrophe humanitaire monumentale à Gaza ». Il a indiqué que « La pause nous a permis d’améliorer l’acheminement de l’aide vers et à travers Gaza. Mais le niveau de l’aide « reste totalement insuffisant pour répondre aux énormes besoins de plus de deux millions de personnes ». Lire
  • Le chef de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a lancé un nouvel avertissement concernant le risque élevé de propagation de maladies, soulignant qu’« étant donné les conditions de vie et le manque de soins, les maladies pourraient tuer davantage que les bombardements ». Lire

28 novembre 2023

  • Les agences humanitaires de l’ONU ont averti que les livraisons d’aide devaient se multiplier immédiatement pour sauver la vie des blessés et endiguer le risque d’épidémies mortelles qui inquiète les médecins de Gaza. Lire plus
  • Le Président de l’Assemblée générale a exhorté les États membres de l’ONU à trouver un terrain d’entente, à discuter les uns avec les autres de bonne foi et à accroître leur détermination collective à mettre fin à la crise. Il a salué la pause dans les combats à Gaza, la qualifiant de « percée d’espoir ». Cependant, « ce n’est pas vraiment suffisant », a-t-il ajouté. Lire plus

 

27 novembre 2023

  • Deux experts de l’ONU ont demandé que des enquêtes rapides, transparentes et indépendantes soient menées sur les allégations de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité perpétrés en Israël et dans le territoire palestinien occupé le 7 octobre 2023 et par la suite. Lire plus
  • Les Nations Unies ont intensifié l’acheminement de l’aide humanitaire à Gaza pendant les quatre jours de pause et envoyé de l’aide dans certaines parties du nord qui étaient largement coupées de tout depuis des semaines. Toutefois, cela correspond à peine aux besoins énormes des 1,7 million de déplacés. La catastrophe humanitaire à Gaza s’aggrave de jour en jour selon le Secrétaire général. Lire plus

24 novembre 2023

ONU

Les Nations Unies se sont félicitées de la libération d’otages détenus à Gaza et ont annoncé avoir pu intensifier l’acheminement de l’aide humanitaire à destination et à travers l’enclave palestinienne alors que la pause humanitaire convenue à la suite d’un accord entre Israël et le Hamas est entrée en vigueur. Lire plus

Porte-parole du Bureau de coordination des affaires humanitaires de l’ONU (OCHA) – Jens Laerke

L’espoir concernant l’accord entre Israël et le Hamas annoncé plus tôt cette semaine est « que la pause soit respectée, qu’elle nous permette d’atteindre les personnes qui ont besoin de nous et qu’elle se prolonge par un véritable cessez-le-feu humanitaire à long terme » a indiqué OCHA. « Nous espérons que l’accord (…) apportera un répit à la population de Gaza et d’Israël et un certain soulagement aux otages et aux détenus qui seront libérés, ainsi qu’à leurs familles ». Lire plus

Experts des Nations Unies

Des experts indépendants de l’ONU se sont inquiétés de la vague mondiale d’attaques, de représailles, de criminalisation et de sanctions à l’encontre de ceux qui expriment publiquement leur solidarité avec les victimes du conflit actuel entre Israël et la Palestine. Lire plus

23 novembre 2023

Directrice du Programme alimentaire mondial (PAM) – Cindy McCain

Le Programme alimentaire mondial (PAM) se mobilise pour intensifier son aide à l’intérieur de Gaza une fois qu’un accès sûr sera accordé a déclaré sa directrice, Cindy McCain. Des camions du PAM « attendent au point de passage de Rafah, chargés de nourriture destinée aux familles dans les abris et les maisons de Gaza, et de farine de blé pour que les boulangeries reprennent leurs activités ». Lire plus

« Plus que tout, ce qu’il faut, c’est la paix. J’appelle les dirigeants à utiliser cette pause comme une voie vers la désescalade afin de mettre fin à cet horrible conflit » a souligné la directrice du PAM. Lire plus

22 novembre 2023

Secrétaire général des Nations Unies – António Guterres

Le Secrétaire général a salué l’accord conclu entre Israël et le Hamas sur une pause humanitaire de quatre jours et la libération d’otages, soulignant que « C’est un pas important dans la bonne direction, mais il reste encore beaucoup à faire ». Il a indiqué que l’ONU était prête à « maximiser » l’impact humanitaire positif de l’accord. Lire plus

Organisation mondiale de la Santé (OMS)

À la suite de l’annonce d’un cessez-le-feu de quatre jours, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a lancé de nouveaux appels en faveur d’un accès humanitaire sûr et sans entrave dans la bande de Gaza. « Les combats doivent cesser afin que nous puissions rapidement intensifier notre riposte », a déclaré le Dr Ahmed Al-Mandhari, Directeur régional de l’OMS pour la Méditerranée orientale. « Nous ne pouvons pas continuer à fournir des gouttes d’aide à Gaza dans un océan de besoins ». Lire plus

Directrice générale de l’UNICEF – Catherine Russell

Gaza est devenu « l’endroit le plus dangereux au monde pour les enfants » et un cauchemar pour les femmes enceintes, a déclaré la Directrice générale de l’UNICEF devant le Conseil de sécurité. Lire plus

 

21 novembre 2023

UNICEF

« Si l’accès des enfants à l’eau et aux services d’assainissement à Gaza continue d’être restreint et insuffisant, nous assisterons à une augmentation tragique – mais tout à fait évitable – des décès d’enfants », a déclaré le James Elder, porte-parole de l’UNICEF. « Faute de carburant, nous assisterons à l’effondrement des services d’assainissement ». Plus de 5350 enfants palestiniens auraient déjà été tués. Lire plus

20 novembre 2023

Secrétaire général des Nations Unies – António Guterres

« Nous assistons à un massacre de civils sans précédent dans aucun conflit depuis que je suis Secrétaire général », a déclaré le chef de l’ONU. Lire plus

Agence des Nations Unies pour les réfugiés Palestiniens – UNRWA

Le sort des civils à Gaza continue de s’aggraver alors que de fortes pluies s’abattent sur l’enclave. Deux écoles gérées par l’ONU ont été directement touchées au cours du week-end. La situation dans les abris est « invivable » selon l’UNRWA. « La réalité est que les Gazaouis n’ont nulle part où aller pour se mettre en sécurité et qu’ils sont tous exposés à la menace des combats et en particulier des frappes aériennes », a déclaré Tom White, Directeur des affaires de l’UNRWA à Gaza. Lire plus

19 novembre 2023

Secrétaire général des Nations Unies – António Guterres

Le chef de l’ONU s’est dit « profondément choqué que deux écoles de l’UNRWA aient été frappées en moins de 24 heures à Gaza ». Il a réaffirmé que les locaux des Nations Unies « sont inviolables ». « Cette guerre fait chaque jour un nombre effarant et inacceptable de victimes civiles, notamment des femmes et des enfants. Cela doit cesser. Je réitère mon appel à un cessez-le-feu humanitaire immédiat », a-t-il ajouté, exprimant également sa profonde gratitude pour tous les efforts de médiation menés par le gouvernement du Qatar. Lire plus

Haut-Commissaire aux droits de l’homme – Volker Türk

Le chef des droits de l’homme dénoncé « les événements horribles des dernières 48 heures à Gaza ». « Les règles du droit international humanitaire, notamment les principes de distinction, de proportionnalité et de précaution dans la conduite des attaques, doivent être strictement respectées. Le non-respect de ces règles peut constituer des crimes de guerre », a-t-il ajouté, réclamant une nouvelle fois un cessez-le-feu. Lire plus

18 novembre 2023

Commissaire général de l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés Palestiniens (UNRWA) – Philippe Lazzarini

Les autorités israéliennes ont approuvé la livraison de carburant pour les opérations humanitaires d’UNRWA, mais l’autorisation ne concerne que la moitié des besoins quotidiens minimum en carburant pour ces opérations humanitaires, a indiqué le chef de l’UNRWA. Il a appelé à une livraison adéquate, régulière et inconditionnelle de carburant pour maintenir toutes les activités vitales de l’UNRWA dans la bande de Gaza. Lire plus

17 novembre 2023

Organisation mondiale de la Santé – OMS

L’OMS a lancé un nouvel avertissement sur la situation désespérée de la population de Gaza, le nombre d’installations médicales opérationnelles étant « clairement insuffisant pour répondre aux besoins infinis » créés par plus de cinq semaines d’hostilités. Lire plus

Expert des Nations Unies

Israël doit cesser d’utiliser l’eau comme arme de guerre et autoriser l’entrée d’eau potable et de carburant à Gaza pour activer le réseau d’approvisionnement en eau et les usines de dessalement avant qu’il ne soit trop tard, a averti un expert des Nations Unies. Lire plus

16 novembre 2023

Programme alimentaire mondial – PAM

La bande de Gaza est désormais confrontée à un déficit alimentaire massif et à une faim généralisée, alors que la quasi-totalité de la population a désespérément besoin d’une aide alimentaire, a averti le Programme alimentaire mondial (PAM). Lire plus

Commissaire général de l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés Palestiniens (UNRWA) – Philippe Lazzarini

Le manque de carburant met en péril « toute l’architecture de la réponse humanitaire » à Gaza, où les eaux usées coulent désormais dans les rues, a déclaré le chef de l’UNRWA. « Nous ne serons plus en mesure de respecter notre engagement de subvenir aux besoins de la population palestinienne », a-t-il dit. « Je crois qu’il y a une tentative délibérée d’étrangler notre opération et de paralyser celle de l’UNRWA ». Lire plus

Rapporteurs des Nations Unies

« Les graves violations commises par Israël à l’encontre des Palestiniens au lendemain du 7 octobre, en particulier à Gaza, indiquent qu’un génocide est en cours », ont déclaré une vingtaine de rapporteurs des Nations Unies. Lire

Haut-Commissaire aux droits de l’homme – Volker Türk

Le chef des droits de l’homme a exhorté les parties au conflit à « créer un espace politique permettant de sortir de cette horreur ». Il a condamné le ciblage généralisé de civils au cours des cinq dernières semaines d’hostilités et a appelé à rendre des comptes pour les violations flagrantes des droits humains. Il a également souligné que la crise « s’étend bien au-delà de Gaza », avec une situation « potentiellement explosive » en Cisjordanie occupée, où les attaques de colons contre les Palestiniens et le recours à des moyens militaires dans les opérations de maintien de l’ordre se multiplient. Lire plus

15 novembre 2023

Conseil de sécurité de l’ONU

Le Conseil de sécurité a adopté une résolution appelant à des pauses humanitaires urgentes et prolongées à Gaza et à la libération immédiate des otages. Ce texte présenté par Malte a reçu 12 votes pour, zéro vote contre, et 3 abstentions (États-Unis, Royaume-Uni et Russie). Il s’agit de la cinquième tentative d’adopter une résolution sur la crise à Gaza. Lire plus

Secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires et coordinateur des secours d’urgence – Martin Griffiths

« Les hôpitaux ne sont pas des champs de bataille » a indiqué le chef de l’humanitaire de l’ONU, insistant sur le fait que « la protection des nouveau-nés, des patients, du personnel médical et de tous les civils doit primer sur toutes les autres préoccupations ». « le Hamas ne doit pas utiliser un endroit comme un hôpital comme bouclier, l’hôpital ne doit pas devenir une zone de guerre dangereuse ». Lire plus

Le chef de l’humanitaire de l’ONU a dévoilé un plan en 10 points « pour freiner le carnage » à Gaza, qui se concentre sur une expansion majeure de l’aide dans l’enclave palestinienne déchirée par la guerre, ainsi qu’un nouvel appel à un cessez-le-feu humanitaire et à la libération des otages. Lire plus

14 novembre 2023

Secrétaire général des Nations Unies – António Guterres

Le Secrétaire général est profondément troublé par la situation effroyable et les dramatiques pertes en vies humaines dans plusieurs hôpitaux de Gaza. Au nom des principes d’humanité, le chef de l’ONU a lancé un appel au cessez-le-feu humanitaire immédiat. Lire

Organisation mondiale de la Santé – OMS

L’OMS a salué les « efforts héroïques » du personnel de l’hôpital Al-Shifa de la ville de Gaza, assiégé, et s’est dite préoccupée par le sort des centaines de milliers de personnes déplacées dans l’enclave où de fortes pluies ont provoqué des inondations et empiré la crise sanitaire déjà grave. Lire plus

13 novembre 2023

ONU
Le drapeau de l’ONU a été mis en berne au Siège de l’Organisation pour rendre hommage aux 101 membres du personnel de l’agence des Nations Unies qui vient en aide aux réfugiés palestiniens (UNRWA) qui ont été tués à Gaza, le plus grand nombre de travailleurs humanitaires de l’ONU tués dans un conflit en si peu de temps. Le drapeau des Nations Unies a également été abaissé dans les bureaux de l’ONU du monde entier et le personnel a observé une minute de silence. Lire

12 novembre 2023

Directeur général de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) – Tedros Adhanom Ghebreyesus 

« Le monde ne peut pas rester silencieux alors que les hôpitaux, qui devraient être des refuges, sont transformés en scènes de mort, de dévastation et de désespoir », a dit le chef de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, réitérant ses appels à l’arrêt immédiat des combats. Lire plus

11 novembre 2023

ONU

Rien ne justifie des « actes de guerre » dans ou à proximité de tout établissement de santé, ont déclaré de hauts responsables de l’ONU, alors que des informations indiquent que le plus grand hôpital de Gaza a été attaqué par des forces israéliennes aux prises avec des combattants palestiniens. « Les hôpitaux doivent être des lieux sûrs. Ceux qui en ont besoin doivent être assurés qu’ils sont des lieux d’abri et non de combats », a déclaré Martin Griffiths, le chef des secours et des affaires humanitaires de l’ONU. Lire plus

10 novembre 2023

Directeur général de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) – Tedros Adhanom Ghebreyesus 

« Le système de santé à Gaza est à genoux » a souligné le chef de l’OMS devant le Conseil de sécurité. Lire plus

Haut-Commissaire aux droits de l’homme – Volker Türk

Le chef des droits de l’homme a réitéré depuis la Jordanie ses appels à un cessez-le-feu humanitaire pour apporter une aide humanitaire à Gaza. Il a aussi appelé à la libération de tous les otages israéliens ainsi qu’à une fin « durable » de la situation « cauchemardesque » que vivent les personnes prises au piège dans l’enclave. Il  a rappelé que les civils devaient être protégés par le droit international « où qu’ils se trouvent », alors qu’à l’heure actuelle, « aucun coin de Gaza n’est sûr » et que les zones de sécurité dictées par les Forces de défense israéliennes posaient question. Lire plus

Organisation internationale du travail

Au moins 61% des emplois à Gaza – dont près d’un quart en Cisjordanie – ont été perdus depuis le 7 octobre selon l’Organisation internationale du travail. « Plus rien ne fonctionne à Gaza. L’enclave est complètement à l’arrêt. On parle uniquement des questions de survie, de recherche de moyens de subsistance. L’aide humanitaire n’entre pas. Il n’y a plus que le marché noir et les entreprises sont totalement à l’arrêt ». Lire plus

UNICEF

L’effondrement quasi-total des services médicaux et de santé dans la bande de Gaza, en particulier dans les zones au nord, et les attaques dont ils font l’objet menacent la vie de tous les enfants de la bande de Gaza selon l’UNICEF. Lire plus

9 novembre 2023

ONU

Martin Griffiths, chef de l’aide humanitaire des Nations Unies, a représenté le Secrétaire général de l’ONU à la conférence internationale sur l’aide humanitaire aux civils de Gaza organisée par le gouvernement français à Paris jeudi. Il a souligné la nécessité urgente d’un cessez-le-feu humanitaire, « pour faire taire les armes », donner un peu de répit aux Gazaouis et permettre la reprise des services vitaux, soulignant que la situation était « insupportable » et que la laisser perdurer serait une « parodie ».
De son côté, Philippe Lazzarini, le chef de l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA), a souligné le sort « déchirant » des enfants de Gaza. Lire plus

L’UNRWA a lancé un appel éclair de 481 millions de dollars pour répondre aux besoins humanitaires les plus critiques des personnes touchées dans la bande de Gaza et en Cisjordanie. Lire plus

8 novembre 2023

Haut-Commissaire aux droits de l’homme – Volker Türk

Le chef des droits de l’homme s’est rendu au point de passage de Rafah, qualifiant l’endroit de « portes vers un enfer vivant ». Lire plus

Rapporteur spécial des Nations unies sur le droit à un logement convenable – Balakrishnan Rajagopal

L’expert indépendant des droits de l’homme Balakrishnan Rajagopal a averti que les bombardements systématiques ou généralisés de logements, de biens civils et d’infrastructures sont strictement interdits par le droit international humanitaire, le droit pénal et le droit des droits de l’homme. Jusqu’à un tiers de tous les bâtiments dans le nord de Gaza auraient été détruits ou endommagés. Il a déclaré que mener les hostilités « en sachant qu’elles détruiront et endommageront systématiquement les habitations et les infrastructures civiles, rendant une ville entière – comme la ville de Gaza – inhabitable pour les civils est un crime de guerre ». Lire plus

6 novembre 2023

Secrétaire général des Nations Unies – António Guterres

« Le cauchemar de Gaza est plus qu’une crise humanitaire. C’est une crise de l’humanité. Gaza est en train de devenir un cimetière pour enfants ». Le chef de l’ONU a réclamé une nouvelle fois un cessez-le-feu humanitaire et la libération des otages, immédiatement.
Il a annoncé que l’ONU et ses partenaires ont lancé un appel humanitaire de 1,2 milliard de dollars pour aider 2,7 millions de personnes, soit l’ensemble de la population de la bande de Gaza et un demi-million de Palestiniens en Cisjordanie. Lire plus

5 novembre 2023

Principaux membres du Comité permanent inter-agences sur la situation en Israël et dans les territoires palestiniens occupés

Une vingtaine de chefs d’agence des Nations Unies et d’ONG partenaires ont lancé un nouvel appel à un cessez-le-feu humanitaire. « Nous avons besoin d’un cessez-le-feu humanitaire immédiat. Cela fait 30 jours. Trop c’est trop. Cela doit cesser immédiatement ». Lire plus

Programme alimentaire mondial des Nations Unies – Cindy McCain

La cheffe du PAM a lancé un appel urgent pour un accès humanitaire sûr et élargi à Gaza alors que les besoins humanitaires montent en flèche et que la nourriture s’épuise. « En ce moment, les parents de Gaza ne savent pas s’ils pourront nourrir leurs enfants dans la journée, ni si ils survivront jusqu’au lendemain. La souffrance à quelques mètres de là est insondable, de ce côté de la frontière », a déclaré Cindy McCain à son retour du poste-frontière de Rafah en Egypte. Lire plus

4 novembre 2023

Secrétaire général des Nations Unies – António Guterres

« Je suis horrifié par l’attaque signalée à Gaza contre un convoi d’ambulances devant l’hôpital Al Shifa. Les images des corps éparpillés dans la rue devant l’hôpital sont déchirantes », a déclaré le chef de l’ONU, soulignant qu’il « n’oubliait pas les attentats terroristes commis en Israël par le Hamas, ni les meurtres, les mutilations et les enlèvements, y compris de femmes et d’enfants ». La situation humanitaire à Gaza est atroce, a déploré M. Guterres. Lire plus

Commissaire général de l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés Palestiniens (UNRWA) – Philippe Lazzarini

L’UNRWA a affirmé devant la Quatrième Commission que les bombardements incessants de Gaza par les forces israéliennes et le siège de l’enclave qui ont suivi les attaques perpétrées le 7 octobre par le Hamas en Israël constituent une « punition collective » infligée à la population civile et une violation du droit international humanitaire. Lire plus

2 novembre 2023

Bureau de coordination des affaires humanitaires de l’ONU – OCHA

2,7 millions de personnes – la totalité de la population de Gaza et 500 000 personnes en Cisjordanie occupée – ont besoin d’une assistance en matière de nourriture, d’eau, de soins de santé, d’abris et d’hygiène. Le coût pour répondre à leurs besoins est estimé à 1,2 milliard de dollars selon le Bureau de coordination des affaires humanitaires de l’ONU (OCHA).

« La situation est devenue de plus en plus désespérée » et l’ONU et ses partenaires publieront lundi un appel éclair actualisé pour le territoire palestinien occupé couvrant le reste de l’année, a déclaré le porte-parole d’OCHA. Lire

2 novembre 2023

Rapporteurs spéciaux des Nations Unies

Le temps presse pour empêcher un génocide et une catastrophe humanitaire à Gaza ont averti des experts de l’ONU, exprimant leur profonde frustration face au refus d’Israël de mettre fin aux destructions de la bande de Gaza assiégée. Lire

1er novembre 2023

Bureau de coordination des affaires humanitaires de l’ONU – OCHA

Plus de 820 Palestiniens en Cisjordanie occupée ont été déplacés en raison de la violence des colons israéliens et des restrictions de mouvement accrues depuis les attaques terroristes du Hamas du 7 octobre et les représailles israéliennes sur Gaza selon le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OHCA). Lire plus

Directeur général de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) – Tedros Adhanom Ghebreyesus 

Le chef de l’OMS a salué « la décision de l’Égypte d’accepter certains blessés et malades de Gaza pour qu’ils soient soignés ». Le terminal passagers de Rafah entre l’Égypte et Gaza a été exceptionnellement ouvert mercredi matin pour la première fois depuis l’escalade de la violence, pour permettre le départ de l’enclave de certains Palestiniens blessés ainsi que d’étrangers et de binationaux. Lire plus

Secrétaire général des Nations Unies – António Guterres

Le Secrétaire général de l’ONU s’est dit consterné par l’escalade de la violence à Gaza, dont la mort de Palestiniens, y compris des femmes et des enfants, après les frappes aériennes d’Israël dans des quartiers résidentiels du densément peuplé camp de réfugiés de Jabalya

Commissaire général de l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés Palestiniens (UNRWA) – Philippe Lazzarini

« Je viens de rentrer de Gaza. Ce fut l’un des jours les plus tristes de mon travail humanitaire. L’ampleur de la tragédie est sans précédent ». Lire plus

31 octobre 2023

Secrétaire général des Nations Unies – António Guterres

Le Secrétaire général a souligné que le droit international humanitaire établit des règles claires qui ne peuvent pas être ignorées. « Il n’est pas un menu à la carte à appliquer de manière sélective » . Lire plus

Porte-parole UNICEF – James Elder

Le porte-parole de l’UNICEF a indiqué que plus de 3450 enfants auraient été tués à Gaza selon le ministère de la Santé dirigé par le Hamas. « Lorsque les combats cesseront enfin, les enfants continueront d’en payer le prix pendant des décennies en raison des traumatismes terribles subis par les survivants », a-t-il dit. Lire plus

30 octobre 2023

Conseil de sécurité de l’ONU

Après quatre tentatives infructueuses pour parvenir à un consensus sur une résolution sur Gaza, le Conseil de sécurité de l’ONU s’est à nouveau réuni lundi après-midi pour discuter de la crise en cours. Cette réunion d’urgence a eu lieu à la demande des Émirats arabes unis. Lire plus

Commissaire général de l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés Palestiniens (UNRWA) – Philippe Lazzarini

« Je l’ai dit à plusieurs reprises et je le répète : aucun endroit n’est sûr à Gaza », a déclaré le chef de l’UNRWA, soulignant que le niveau de destruction à Gaza « est sans précédent ». Près de 70% des personnes tuées seraient des enfants et des femmes. « Cela ne peut pas être un dommage collatéral », a-t-il déclaré, estimant qu’Israël met en œuvre une « punition collective ». Lire plus

Directrice générale de l’UNICEF – Catherine Russell

« Plus de 420 enfants sont tués ou blessés chaque jour à Gaza – un nombre qui devrait ébranler chacun d’entre nous », a déclaré la cheffe de l’UNICEF. « Les enfants d’Israël et de l’État de Palestine subissent de terribles traumatismes, dont les conséquences pourraient durer toute une vie ». Lire plus

29 octobre 2023

Secrétaire général des Nations Unies – António Guterres

Le Secrétaire général de l’ONU a estimé dimanche que la situation à Gaza était « de plus en plus désespérée au fil des heures », alors que l’armée israélienne poursuit ses bombardements et ses opérations terrestres dans l’enclave palestinienne. Lire plus

28 octobre 2023

Haut-Commissaire aux droits de l’homme – Volker Türk

Le chef des droits de l’homme de l’ONU a lancé un cri d’alarme samedi sur « les conséquences potentiellement catastrophiques » des bombardements et des opérations terrestres de grande ampleur menés par l’armée israélienne et le risque de milliers de morts supplémentaires parmi les civils. « Les bombardements et les opérations terrestres de la nuit dernière à Gaza par les forces israéliennes auraient été les plus intenses jamais enregistrés, portant cette terrible crise à un nouveau niveau de violence et de douleur ». Lire plus

Secrétaire général des Nations Unies – António Guterres

Le chef de l’ONU a réitéré samedi son « appel à un cessez-le-feu humanitaire immédiat, ainsi qu’à la libération inconditionnelle des otages et à l’acheminement de l’aide humanitaire à la hauteur des besoins dramatiques de la population de Gaza, où une catastrophe humanitaire se déroule sous nos yeux ». « Je veux répéter ce que j’ai dit hier. C’est le moment de vérité. Chacun doit assumer ses responsabilités. L’Histoire nous jugera tous », a-t-il ajouté. Lire plus

Directeur général de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) – Tedros Adhanom Ghebreyesus 

« L’OMS réitère ses appels à un cessez-le-feu humanitaire immédiat et rappelle à toutes les parties au conflit de prendre toutes les précautions pour protéger les civils et les infrastructures civiles. Il y a de plus en plus de blessés chaque heure. Mais les ambulances ne peuvent pas les atteindre en raison de la panne de communication. Les morgues sont pleines. Plus de la moitié des morts sont des femmes et des enfants » a indiqué le chef de l’OMS. Lire plus

27 octobre 2023

Assemblée générale de l’ONU

L’Assemblée générale a adopté vendredi une résolution sur Gaza appelant à une trêve humanitaire immédiate. Le projet de résolution, présenté par la Jordanie, a reçu 120 voix pour, 14 contre et 45 abstentions. Lire plus

Secrétaire général des Nations Unies – António Guterres

« Le système humanitaire à Gaza risque un effondrement total avec des conséquences inimaginables pour plus de deux millions de civils ». « Chacun doit assumer ses responsabilités. Nous sommes à un moment de vérité. L’histoire nous jugera ». Lire plus

UNESCO

L’UNESCO a appelé à l’arrêt immédiat des frappes contre les établissements scolaires à Gaza. L’Organisation appelle à protéger les établissements d’enseignement, qui servent souvent de refuges à la population, et rappelle que leur ciblage ou leur exploitation à des fins militaires sont contraires au droit international. Lire plus

Directrice générale de l’UNICEF – Catherine Russell

La cheffe de l’UNICEF a lancé cri d’alarme vendredi soir. « Nous avons perdu le contact avec nos collègues de Gaza. Je suis très préoccupée par leur sécurité et par une autre nuit d’horreur pour un million d’enfants Les humanitaires ainsi que les enfants et les familles qu’ils servent DOIVENT être protégés ». Lire plus

26 octobre 2023

Assemblée générale de l’ONU

L’Assemblée générale des Nations Unies a convoqué une session extraordinaire d’urgence sur le conflit Israël-Palestine. Le Président de l’Assemblée générale a souligné que la priorité absolue « doit être de protéger et de sauver des vies civiles ». « Toutes les parties à ce conflit doivent respecter le droit international humanitaire et créer immédiatement les conditions nécessaires pour permettre l’ouverture d’un couloir humanitaire vers la bande de Gaza ».

L’Ambassadeur et représentant permanent d’Israël auprès de l’ONU a déclaré que le massacre du 7 octobre et ce qui a suivi « n’ont rien à voir » avec les Palestiniens, le conflit israélo-arabe ou la question palestinienne. « Ce n’est pas une guerre avec les Palestiniens », a-t-il déclaré. « Israël est en guerre contre l’organisation terroriste génocidaire djihadiste Hamas. C’est la démocratie respectueuse des lois d’Israël contre les nazis des temps modernes ». Il a poursuivi en soulignant que le Hamas ne se soucie pas du peuple palestinien, de la paix ou du dialogue. Son seul objectif est « d’anéantir Israël et d’exterminer tous les Juifs de la planète ». Lire plus

Coordinatrice des affaires humanitaires de l’ONU pour les territoires palestiniens occupés – Lynn Hastings

« Aucun endroit n’est sûr à Gaza ». Lynn Hastings a affirmé que les « avertissements anticipés lancés par l’armée israélienne aux populations pour évacuer des zones qu’elle entend viser, ne font aucune différence ». « Pour les personnes qui ne peuvent pas évacuer – parce qu’elles n’ont nulle part où aller ou qu’elles sont incapables de se déplacer – les avertissements anticipés ne font aucune différence ». « Les Nations Unies ont l’intention de fournir de l’aide là où se trouvent les personnes dans le besoin », a-t-elle assuré. Lire plus

25 octobre 2023

Conseil de sécurité de l’ONU

Le Conseil de sécurité a rejeté deux projets de résolution sur Gaza. Le premier projet de résolution présenté par les États-Unis et qui appelait à des pauses humanitaires à Gaza, a été rejeté en raison des vétos de la Russie et de la Chine. Le second projet de résolution présenté par la Russie appelait à un cessez-le-feu à Gaza mais ce texte n’a pas réuni suffisamment de votes en faveur. Lire plus

Secrétaire général des Nations Unies – António Guterres

Face aux accusations d’Israël, le chef de l’ONU rappelé qu’il a condamné « sans équivoque les actes de terrorisme horribles et sans précédent perpétrés par le Hamas en Israël le 7 octobre ». « Je suis choqué par les interprétations erronées de certaines de mes déclarations d’hier au Conseil de sécurité – comme si je justifiais les actes de terreur du Hamas », a déclaré M. Guterres, « C’est faux. C’était le contraire ». L’ambassadeur d’Israël auprès de l’ONU a annoncé que les visas seraient refusés aux responsables de l’ONU, arguant que le discours du Secrétaire général cherchait à justifier l’assaut brutal du Hamas Lire plus

« Heureusement, une partie de l’aide humanitaire parvient enfin à Gaza. Mais il s’agit d’une goutte d’eau dans un océan de besoins ».

24 octobre 2023

Secrétaire général des Nations Unies – António Guterres

Devant le Conseil de sécurité, le Secrétaire général de l’ONU a une nouvelle fois condamné les actes de terreur du Hamas le 7 octobre en Israël et exigé que tous les otages soient libérés immédiatement, sans conditions. Il a réitéré son appel à un cessez-le-feu humanitaire et a martelé qu’« aucune partie à un conflit armé ne peut se considérer au-dessus du droit international ». « Les griefs du peuple palestinien ne peuvent justifier les horribles attaques du Hamas. Ces horribles attaques ne peuvent justifier la punition collective du peuple palestinien ». Il a également dit que l’attaque du Hamas n’était pas arrivée de nulle part mais après 56 ans « d’une occupation étouffante ».  Lire plus | Déclaration du Secrétaire général

23 octobre 2023

Haut-Commissaire aux droits de l’homme – Volker Türk

Le Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme a appelé à un large cessez-le-feu humanitaire à Gaza et en Israël. « Beaucoup trop de vies civiles, dont beaucoup d’enfants, ont déjà été perdues – des deux côtés – à la suite de ces hostilités. Et, à moins que quelque chose ne change, les jours à venir verront davantage de civils mourir à cause des bombardements incessants. L’humanité doit passer en premier ». Lire plus

Bureau de coordination des affaires humanitaires de l’ONU – OCHA

« Plus de 625 000 élèves de la bande de Gaza n’ont pas eu accès à l’éducation pendant au moins 12 jours, et 206 écoles ont été endommagées, dont au moins 8 sont utilisées comme abris d’urgence », a indiqué l’OCHA. Lire plus

22 octobre 2023

Secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires et coordinateur des secours d’urgence – Martin Griffiths

Un deuxième convoi de 14 camions chargés d’aide humanitaire est arrivé à Gaza dimanche. « Une autre petite lueur d’espoir pour les millions de personnes qui ont un besoin urgent d’aide humanitaire », « mais ils ont besoin de plus, de beaucoup plus » a souligné le chef des affaires humanitaire de l’ONU. Lire plus

Commissaire général de l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés Palestiniens (UNRWA) – Philippe Lazzarini

UNRWA a averti dimanche que l’agence des Nations Unies serait à court de carburant d’ici trois jours. Aucun carburant n’a été livré dans le premier convoi d’aide arrivé samedi. « Sans carburant, les enfants, les femmes et les habitants de Gaza seront encore plus étranglés », a averti le chef de l’UNRWA. Lire plus

21 octobre 2023

Secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires et coordinateur des secours d’urgence – Martin Griffiths

Un convoi de 20 camions chargés de produits de première nécessité fournis par le Croissant-Rouge égyptien et les Nations Unies est entré samedi dans la bande de Gaza. « Cette livraison fait suite à des jours de négociations approfondies et intenses avec toutes les parties concernées afin de garantir que l’opération d’aide à Gaza reprenne le plus rapidement possible et dans de bonnes conditions » a déclaré le Coordinateur des affaires humanitaires de l’ONU. Lire plus

Secrétaire général des Nations Unies – António Guterres

Le chef de l’ONU a réitéré son appel à l’acheminement d’une aide humanitaire soutenue à Gaza lors de son intervention au Sommet du Caire pour la paix. « Le moment est venu d’agir », a-t-il dit. « Agir pour mettre fin à cet horrible cauchemar. Agir pour construire un avenir digne des rêves des enfants de Palestine, d’Israël, de la région et de notre monde ». Lire plus

Agence des Nations Unies pour les réfugiés Palestiniens (UNRWA)

« Une intervention des forces de sécurité israéliennes a duré 28 heures dans le camp de réfugiés de Nur Shams en Cisjordanie ». Au moins 13 Palestiniens ont été tués, dont cinq enfants a indiqué UNRWA qui a été contraint de suspendre ses services, notamment les écoles, la santé et la collecte des déchets. Lire plus

20 octobre 2023

Secrétaire général des Nations Unies – António Guterres

Le chef de l’ONU était vendredi à Rafah, point de passage entre l’Égypte et la bande de Gaza.

« Nous sommes témoins d’un paradoxe : derrière ces murs, nous avons deux millions de personnes qui souffrent énormément, qui n’ont pas d’eau, pas de nourriture, pas de médicaments, qui sont sous le feu, qui ont besoin de tout pour survivre » et « De ce côté-ci, de nombreux camions chargés d’eau, de nourriture, de médicaments ».  Ces camions « font la différence entre la vie et la mort pour tant de personnes à Gaza ».

« Nous devons absolument faire circuler ces camions aussi rapidement que possible et en aussi grand nombre que nécessaire », a-t-il déclaré.

Les discussions étaient vendredi toujours en cours pour le passage de l’aide humanitaire.

Haut-Commissariat aux droits de l’homme 

Le bureau des droits de l’homme des Nations Unies s’est alarmé vendredi de la « détérioration rapide de la situation des droits de l’homme en Cisjordanie occupée et de l’augmentation de l’usage illégal de la force meurtrière ».

La porte-parole du Haut-Commissariat aux droits de l’homme, Ravina Shamdasani, a évoqué une augmentation des arrestations arbitraires de Palestiniens en Cisjordanie et d’Arabes israéliens en Israël.

Selon le bureau de l’ONU pour la coordination humanitaire, 79 Palestiniens, dont 20 enfants, ont été tués par les forces israéliennes et les colons depuis le 7 octobre en Cisjordanie. Un soldat israélien a également été tué par des Palestiniens, selon les médias israéliens.

19 octobre 2023

Secrétaire général des Nations Unies – António Guterres

Depuis l’Égypte, le chef de l’ONU a réclamé deux actions humanitaires immédiates face à la catastrophe humanitaire. « Au Hamas, pour la libération immédiate et inconditionnelle des otages. À Israël, pour un accès immédiat vet sans restriction à l’aide humanitaire afin de répondre aux besoins les plus élémentaires de la population de Gaza ». Lire plus

18 octobre 2023

Conseil de sécurité de l’ONU

La proposition de résolution présentée par le Brésil a été rejetée mercredi. Douze pays ont voté « oui », deux pays, la Russie et la Grande Bretagne, se sont abstenus et les États-Unis ont fait valoir leur droit de véto. Les États-Unis reprochaient à ce texte de ne pas mentionner le droit d’Israël à l’autodéfense. Le précédent texte, présenté lundi par la Russie, avait été rejeté car il ne condamnait pas le Hamas. Plus de détail ici.

Secrétaire général des Nations Unies – António Guterres

« Je suis horrifié par les centaines de personnes tuées à l’hôpital Al Ahli ce même jour, à Gaza, par une frappe que j’ai fermement condamnée plus tôt dans la journée. J’appelle à un cessez-le-feu humanitaire immédiat afin de disposer du temps et de l’espace nécessaires pour répondre à mes deux appels et atténuer les souffrances humaines dont nous sommes témoins ». Lire plus

17 octobre 2023

Directrice générale de l’UNICEF – Catherine Russell

« Je suis horrifiée par le nombre de morts et de blessés, femmes et enfants, signalés ce soir suite à l’attaque de l’hôpital Al Ahli dans la bande de Gaza ». « Chaque enfant, où qu’il soit, mérite la paix ». Lire plus

Directeur général de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) – Tedros Adhanom Ghebreyesus 

L’OMS « condamne fermement l’attaque contre l’hôpital Al Ahli Arab dans le nord de la bande de Gaza. L’hôpital était opérationnel et abritait des patients, des soignants et des personnes déplacées à l’intérieur du pays. Les premiers rapports font état de centaines de morts et de blessés ».

« Nous demandons la protection immédiate des civils et des soins de santé, ainsi que l’annulation des ordres d’évacuation ». Lire plus

Commissaire général de l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés Palestiniens (UNRWA) – Philippe Lazzarini

L’UNRWA a rapporté qu’au moins six personnes ont été tuées lorsqu’une de ses écoles a été touchée dans le camp d’al-Magahazi, situé au centre de Gaza.

« C’est scandaleux et cela démontre une fois de plus un mépris flagrant pour la vie des civils. Il n’y a plus d’endroit sûr à Gaza, pas même les installations de l’UNRWA ».

Directrice exécutive de l’UNESCO – Audrey Azoulay

Depuis le 7 octobre, l’UNESCO a déjà confirmé la mort de 9 journalistes dans l’exercice de leurs fonctions, au cours de l’attaque terroriste du Hamas puis dans la riposte israélienne à Gaza, mais aussi à la frontière israélo-libanaise en raison de la recrudescence des tensions avec le Hezbollah.

« C’est un bilan dramatique. Jamais dans un conflit récent la profession n’a eu à payer un si lourd tribut en si peu de temps ». « Non seulement les journalistes ne doivent en aucun cas être pris pour cible, mais il est aussi de la responsabilité de tous les acteurs de veiller à ce qu’ils puissent continuer à exercer leur métier en sécurité et en toute indépendance ». Lire plus

Rapporteuse spécial des Nations Unies sur le droit à la santé – Tlaleng Mofokeng

« La poursuite des déplacements violents et les menaces de nouvelles attaques sur la bande de Gaza assiégée constituent un risque et une urgence majeurs pour la santé publique ». « L’infrastructure médicale de Gaza a été irrémédiablement endommagée et les prestataires de soins de santé travaillent dans une situation désastreuse ». Lire plus

Porte-parole du Haut-Commissariat aux droits de l’homme (HCDH) – Ravina Shamdasani

« Nous avons de sérieuses craintes quant au nombre de victimes civiles dans les jours à venir. Les opérations militaires ne montrent aucun signe d’apaisement, la poursuite du siège de Gaza affecte l’approvisionnement en eau, en nourriture, en médicaments et autres besoins fondamentaux ».

« Nous nous faisons l’écho de l’appel des Nations Unies en faveur d’une pause humanitaire afin de permettre l’acheminement de l’aide et d’éviter que la population civile de Gaza, déjà très éprouvée, ne souffre et ne meure davantage. Il est urgent de garantir un accès humanitaire immédiat et sans entrave ». Lire plus

16 octobre 2023

Conseil de sécurité de l’ONU

Le Conseil de sécurité a rejeté un projet de résolution proposé par la Russie qui appelait à un cessez-le-feu humanitaire dans la bande de Gaza. Le projet de texte condamnait la violence contre les civils et tous les actes de terrorisme, mais ne nommait pas le Hamas, qui a tué 1300 personnes en Israël le 7 octobre lors de son attaque surprise. Lire plus

Secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires et coordinateur des secours d’urgence – Martin Griffiths

« Les Nations Unies et leurs partenaires continuent de déployer tous les efforts possibles pour acheminer l’aide humanitaire à Gaza, suite à l’ordre israélien d’évacuer le nord de l’enclave. L’accès à l’aide est donc notre priorité absolue. Nous menons des discussions approfondies avec les Israéliens, les Égyptiens et les habitants de Gaza sur les moyens d’y parvenir ». Lire plus

15 octobre 2023

Commissaire général de l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés Palestiniens (UNRWA) – Philippe Lazzarini

«  Aucun endroit n’est sûr à Gaza. Nous savons tous que l’eau, c’est la vie – Gaza manque d’eau et Gaza manque de vie.  Pas une goutte d’eau, pas un grain de blé, pas un litre de carburant n’a été autorisé à entrer dans la bande de Gaza au cours des huit derniers jours. En fait, Gaza est étranglée et il semble que le monde ait perdu son humanité. Le siège de Gaza, tel qu’il est imposé, n’est rien d’autre qu’une punition collective ». Lire plus

Secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires et coordinateur des secours d’urgence – Martin Griffiths

« Le spectre de la mort plane sur Gaza. Sans eau, sans électricité, sans nourriture et sans médicaments, des milliers de personnes mourront ».

14 octobre 2023

Commissaire général de l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés Palestiniens (UNRWA) – Philippe Lazzarini

« C’est devenu une question de vie ou de mort. Nous devons acheminer du carburant par camion vers Gaza maintenant. Le carburant est le seul moyen pour les gens d’avoir de l’eau potable. Dans le cas contraire, des personnes commenceront à mourir de déshydratation sévère, notamment de jeunes enfants, des personnes âgées et des femmes. L’eau est désormais la dernière bouée de sauvetage. J’appelle à ce que le siège de l’aide humanitaire soit levé maintenant ».

Secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires et coordinateur des secours d’urgence – Martin Griffiths

« Le pire est à venir. Les actions et le discours des parties prenantes ces derniers jours sont extrêmement alarmants et inacceptables. Même les guerres ont des règles, et ces règles doivent être respectées à tout moment et par toutes les parties ».

13 octobre 2023

Secrétaire général des Nations Unies – António Guterres

« Même les guerres ont des règles. Le droit international humanitaire et les droits de l’homme doivent être respectés et appliqués ; les civils doivent être protégés et ne jamais être utilisés comme boucliers.

Et tous les otages de Gaza doivent être libérés immédiatement.

Il est impératif que toutes les parties – et celles qui ont une influence sur elles – fassent tout ce qui est en leur pouvoir pour atteindre ces objectifs. (…)

Déplacer plus d’un million de personnes à travers une zone de guerre densément peuplée vers un endroit où il n’y a ni nourriture, ni eau, ni logement, alors que l’ensemble du territoire est assiégé, est extrêmement dangereux – et dans certains cas, tout simplement impossible. (…)

Nous avons besoin d’un accès humanitaire immédiat à l’ensemble de la bande de Gaza, afin de pouvoir fournir du carburant, de la nourriture et de l’eau à tous ceux qui en ont besoin (…).

Enfin, je voudrais dire un mot sur la haine qui est attisée par ce terrible conflit – au Moyen-Orient et dans le monde entier. Les propos déshumanisants qui incitent à la violence ne sont jamais acceptés. J’appelle tous les dirigeants à s’élever contre l’antisémitisme, le sectarisme antimusulman et les discours de haine de toutes sortes ». La déclaration complète (en anglais)

Bureau de coordination des Nations Unies en Palestine – Lynn Hastings

« Déterminées à continuer à répondre aux besoins de la population de Gaza, les agences des Nations Unies ont transféré du personnel et des opérations dans la partie sud de la bande afin de garantir la poursuite de l’acheminement de l’aide humanitaire ».

« L’accès humanitaire doit être accordé immédiatement et sans condition – laissez-nous apporter l’aide nécessaire ». 

Porte-parole du Haut-Commissariat aux droits de l’homme (HCDH) – Ravina Shamdasani

« Nous demandons, une fois de plus, que les civils pris en otage par des groupes armés palestiniens, en violation flagrante du droit humanitaire international, soient traités avec humanité et qu’ils soient libérés immédiatement et sans condition ».

« La rhétorique des hauts fonctionnaires (en Israël) fait craindre qu’un message soit envoyé aux membres des forces de défense israéliennes selon lequel le droit international humanitaire est devenu facultatif plutôt qu’obligatoire. Les opérations militaires doivent être menées dans le plein respect du droit international ».

Commissaire général de l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés Palestiniens (UNRWA) – Philippe Lazzarini

« L’appel des forces israéliennes à déplacer plus d’un million de civils vivant dans le nord de la bande de Gaza dans les 24h est épouvantable. Cela ne fera qu’entrainer des niveaux de misère sans précédent et pousser encore plus les habitants de Gaza dans l’abîme ». Lire plus

Porte-parole de l’UNICEF – James Elder

« Les enfants de Gaza paient un très lourd tribut. Des centaines et des centaines d’enfants ont été tués et blessés. Le meurtre d’enfants doit cesser. Les enfants israéliens retenus en otage à Gaza doivent être réunis immédiatement et en toute sécurité avec leurs familles et leurs proches. L’UNICEF demande un cessez-le-feu immédiat ». Lire plus

12 octobre 2023

Experts indépendants de l’ONU

« Rien ne justifie la violence qui vise aveuglément des civils innocents, qu’elle soit le fait du Hamas ou des forces israéliennes. Cela est absolument interdit par le droit international et constitue un crime de guerre ». Lire plus

11 octobre 2023

Secrétaire général des Nations Unies – António Guterres

« Je suis de près les événements dramatiques en Israël et à Gaza », a souligné le chef de l’ONU lors d’une déclaration à la presse à New York. Il a appelé mercredi toutes les parties concernées par ce conflit à éviter toute nouvelle escalade et tout débordement.

Il a aussi une nouvelle fois appelé « à la libération immédiate de tous les otages israéliens détenus à Gaza », affirmant que « les civils doivent être protégés à tout moment » et que « le droit international humanitaire doit être respecté et défendu ».

Le Secrétaire général a regretté profondément la mort de plusieurs employés de l’ONU, déclarant que « les locaux de l’ONU et tous les hôpitaux, écoles et cliniques ne doivent jamais être pris pour cible ».

« Nous avons besoin d’un accès humanitaire rapide et sans entrave dès maintenant ». Il a remercié l’Égypte « pour son engagement constructif visant à faciliter l’accès humanitaire par le point de passage de Rafah et à rendre l’aéroport d’El Arish disponible pour une aide essentielle ». Lire plus

10 octobre 2023

Secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires et coordinateur des secours d’urgence – Martin Griffiths

« L’ampleur et la rapidité de ce qui se passe dans le territoire palestinien occupé et en Israël font froid dans le dos. Mon message à toutes les parties est sans équivoque : les lois de la guerre doivent être respectées ».

« Les personnes retenues en captivité doivent être traitées avec humanité. Les otages doivent être libérés sans délai ».

« Tout au long des hostilités, les civils et les infrastructures civiles doivent être protégés. Les civils doivent être autorisés à se rendre dans des zones plus sûres. L’aide humanitaire et les services et fournitures essentiels à Gaza ne doivent pas être bloqués. L’ensemble de la région se trouve à un point de bascule ». Lire plus

Haut-Commissaire aux droits de l’homme – Volker Türk

Le Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, Volker Türk, a lancé le 10 octobre 2023 un appel urgent à tous les États influents pour qu’ils prennent des mesures afin de désamorcer la situation de « poudrière » en Israël et dans les territoires palestiniens occupés.

« J’appelle les groupes armés palestiniens à libérer immédiatement et sans condition tous les civils qui ont été capturés et qui sont toujours détenus. La prise d’otages est interdite par le droit international », a rappelé le Haut-Commissaire. Lire plus

Directrice générale de l’UNICEF – Catherine Russell

« Rien ne justifie les meurtres, les mutilations ou les enlèvements d’enfants. Ce sont des actes qui constituent une violation grave des droits humains et que l’UNICEF condamne avec la plus grande fermeté ». Lire plus

9 octobre 2023

Secrétaire général des Nations Unies – António Guterres

« Je reconnais les griefs légitimes du peuple palestinien. Mais rien ne peut justifier ces actes de terreur et les meurtres, mutilations et enlèvements de civils. Je réitère mon appel à cesser immédiatement ces attaques et à libérer tous les otages ».

António Guterres, tout en « reconnaissant les préoccupations légitimes d’Israël en matière de sécurité », a rappelé que « les opérations militaires doivent être menées dans le strict respect du droit humanitaire international ». Il a demandé à toutes les parties concernées « d’autoriser l’accès des Nations Unies afin qu’elles puissent apporter une aide humanitaire d’urgence aux civils palestiniens pris au piège et sans défense dans la bande de Gaza ». Il a également appelé la communauté internationale à mobiliser une aide humanitaire immédiate à cet effet.  Lire plus

Président de l’Assemblée générale – Dennis Francis

Le président de l’Assemblée générale de l’ONU s’est joint au Secrétaire général « pour affirmer, sans équivoque, que la violence n’est pas une voie viable (…) Dans la plupart des cas, ce sont des citoyens innocents – femmes, hommes et enfants – qui en paient le prix. Lire plus

Haut-Commissaire aux droits de l’homme – Volker Türk

« L’imposition de sièges qui mettent en danger la vie des civils en les privant de biens essentiels à leur survie est interdite par le droit international humanitaire », a déclaré Volker Türk, Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme.

8 octobre 2023

Le Conseil de sécurité s’est réuni en urgence à huit clos sur la crise en cours.

7 octobre 2023

Secrétaire général des Nations Unies – António Guterres

Dès l’annonce de l’attaque du Hamas qui a fait des centaines de victimes civiles en Israël, le Secrétaire général de l’ONU a « condamné dans les termes les plus forts l’assaut sur plusieurs fronts lancé contre des villes israéliennes proches de la bande de Gaza, ainsi que le barrage de roquettes tirées par des militants du Hamas sur le centre d’Israël ». Le Secrétaire général a présenté ses plus sincères condoléances aux familles des victimes et demande la libération immédiate de toutes les personnes enlevées. Lire plus

Haut-Commissaire aux droits de l’homme – Volker Türk

Les civils ne doivent jamais être pris pour cibles a souligné le Haut-Commissaire aux droits de l’homme qui s’est déclaré consterné et choqué par les attaques. Il a noté que les forces israéliennes ont répondu par des frappes aériennes dans la bande de Gaza et leur a « demandé de prendre toutes les précautions nécessaires pour éviter de faire des victimes parmi les civils ». Lire plus

Directrice générale de l’UNICEF – Catherine Russell

« Je suis profondément préoccupée par le bien-être des enfants en Israël et dans l’État de Palestine », a déclaré Catherine Russell. « Avec des centaines de civils qui auraient été tués ou blessés, nous surveillons de près la situation pour les rapports de violations graves des droits commis contre les enfants. Les événements d’aujourd’hui s’inscrivent dans la tendance des pics de violence qui ont secoué Israël et l’État de Palestine, faisant 199 morts et plus de 2800 blessés parmi les enfants au cours des trois dernières années ». Lire plus

situation humanitaire à Gaza

Situation humanitaire

La situation humanitaire à Gaza, déjà extrêmement grave avant les hostilités, se détériore de manière exponentielle. Du matériel médical, de la nourriture, du carburant et d’autres fournitures humanitaires font cruellement défaut, de même que l’accès du personnel humanitaire.

Avant le début des hostilités, une moyenne de 500 camions entraient à Gaza chaque jour ouvrable. Depuis le début de l’opération à Rafah, l’entrée des fournitures humanitaires à Gaza est extrêmement restreinte. L’OCHA signale que le flux d’aide humanitaire vers la bande de Gaza a chuté de près de 70 % depuis le 7 mai, et que ce qui entrait dans le territoire palestinien avant cette date était « déjà insuffisant pour répondre aux besoins croissants ».

 

9 juillet 2024

  • Le dernier ordre israélien d’évacuation des zones centrales et occidentales de Gaza affecte principalement des personnes qui ont déjà été déplacées à plusieurs reprises et qui se retrouvent contraintes de fuir à nouveau sous les bombardements, selon le Bureau de coordination des affaires humanitaires (OCHA). Lire plus

7 juillet 2024

  • Une frappe israélienne a une nouvelle fois ciblé une école de l’UNRWA abritant des déplacés. Lire plus

5 juillet 2024

  • De nouvelles perturbations des services de santé sont imminentes à Gaza en raison d’une grave pénurie de carburant, selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).L’hôpital européen de Gaza à Khan Younis est hors service en raison de cette pénurie. Le Chef de l’OMS a averti que « la perte d’autres hôpitaux dans la bande serait catastrophique ». Lire plus

4 juillet 2024

  • L’UNRWA a réitéré ses avertissements selon lesquels les conditions de vie sont à Gaza sont « au-delà de l’insupportable », en raison des montagnes de déchets et d’ordures empilées le long des routes et près des abris de fortune. Lire

3 juillet 2024

  • La bande de Gaza est pratiquement coupée en deux, avec des blocus limitant les mouvements travailleurs humanitaires et des personnes déplacées qui cherchent un abri, a indiqué le chef du Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA) dans les territoires palestiniens occupés. Lire plus

2 juillet 2024

  • 250 000 Palestiniens sont appelés à évacuer les secteurs de Khan Younis et de Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, après un nouvel ordre d’évacuation émis par l’armée israélienne, ont averti les agences humanitaires de l’ONU. Lire plus
  • L’ONU s’inquiète du sort des enfants palestiniens, qui risquent d’être tués ou gravement blessés par des bombes non explosées disséminées dans la bande de Gaza. Lire plus

1er juillet 2024

  • Les combats intenses qui se poursuivent dans le nord-est de l’enclave palestinienne ont forcé environ 84 000 personnes à fuir certaines parties de Rafah et l’est de la ville de Gaza en quelques jours, ont indiqué des agences humanitaires de l’ONU. Selon la dernière mise à jour du Bureau de coordination des affaires humanitaires de l’ONU (OCHA), les difficultés d’accès, l’insécurité et les hostilités en cours ont continué à « entraver de manière significative » l’acheminement de l’aide et des services humanitaires essentiels dans la bande de Gaza. Lire plus

28 juin 2024

  • Au-delà de la difficulté d’entrer dans Gaza, les équipes humanitaires doivent faire face à la pénurie de carburant et à la diminution des fournitures. Gaza est maintenant un « véritable enfer sur terre », selon Louise Wateridge, porte-parole de l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés palestiniens (UNRWA). Lire
  • Plus de 10 000 personnes attendant d’être évacuées de Gaza pour recevoir des soins médicaux, notamment pour des blessures traumatiques, des cancers, et d’autres maladies chroniques, a indiqué le chef de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). Lire
  • Plus de 625 000 enfants de Gaza n’ont pas été scolarisés depuis plus de huit mois, selon l’UNRWA.

27 juin 2024

  • Les opérations d’aide du Programme alimentaire mondial (PAM) sont gravement entravées par l’escalade des combats dans le sud et le centre de Gaza, ainsi que par le flux limité de l’aide humanitaire et le manque d’ordre public et de sécurité dans le sud. Les conditions sanitaires continuent de se détériorer à Gaza, en raison du surpeuplement des refuges, du manque de nourriture, d’eau et de carburant, d’un accès minimal aux fournitures médicales et de la chaleur, selon l’UNRWA. Lire plus

25 juin 2024

  • Près d’un demi-million de personnes souffrent toujours de la faim à un niveau catastrophique dans la bande de Gaza, qui reste menacée par la famine malgré une légère amélioration dans le nord du territoire assiégé, ont averti dans un rapport les agences humanitaires des Nations Unies. Lire plus

24 juin 2024

  • L’effondrement de l’ordre civil à Gaza a entraîné un pillage et une contrebande généralisés qui empêchent l’acheminement de l’aide humanitaire, a dénoncé le chef de l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés palestiniens (UNRWA). Lire plus

21 juin 2024

  • La pause humanitaire quotidienne annoncée par l’armée israélienne pour les opérations dans le sud de l’enclave palestinienne n’a eu aucun impact sur l’arrivée de l’aide humanitaire, a affirmé l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), avertissant que la forte chaleur pourrait exacerber les problèmes de santé des déplacés palestiniens. Lire

20 juin 2024

  • Des centaines de milliers de personnes déplacées dans le sud de la bande de Gaza souffrent d’une grave pénurie de nourriture et de lait maternisé pour les bébés, d’un accès insuffisant aux abris, à la santé, à l’eau et à l’assainissement, selon des missions d’évaluation de l’ONU. Lire

17 juin 2024

  • Le porte-parole de l’UNICEF, en mission à Gaza, a décrit un paysage désastreux, mettant l’accent sur la malnutrition infantile et l’impact dévastateur du conflit, alors que l’on craint de plus en plus une famine. Lire plus

14 juin 2024

  • L’escalade des combats dans le sud et le centre de Gaza rend presque impossible la livraison de l’aide alimentaire, a déclaré le Directeur exécutif adjoint du Programme alimentaire mondial (PAM). Lire plus

13 juin 2024

  • Des images satellites analysées par les Nations Unies montrent que plus de la moitié des terres cultivables de Gaza sont endommagées par le la guerre. Lire plus

11 juin 2024

  • L’UNCEF estime que près de 3000 enfants sont privés de traitement contre la malnutrition aiguë, modérée et sévère dans le sud de la bande de Gaza, ce qui les expose à un danger de mort, tandis que la violence et les déplacements continuent de nuire à l’accès des familles désespérées aux établissements de soins et aux services de santé. Lire plus

6 juin 2024

  • Une frappe aérienne de l’armée israélienne a touché une école gérée par l’UNRWA à Gaza faisant de nombreuses victimes. Lire plus
  • Il y a un « risque d’épidémies et de déshydratation », en raison d’un accès minimal à l’eau potable dans la bande de Gaza et de la persistance de la chaleur estivale, selon l’UNRWA qui a indiqué qu’« il est à craindre que le choléra ne se propage, ce qui aggraverait encore les conditions de vie inhumaines ». Lire plus

3 juin 2024

  • Le déplacement forcé a éloigné plus d’un million de personnes de Rafah, selon l’Agence de l’ONU pour les réfugiés palestiniens (UNRWA) qui a indiqué que ses 36 abris à Rafah étaient désormais vides et que des milliers de familles ont trouvé refuge dans des installations endommagées ou détruites à Khan Younis. Lire plus
  • L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a déclaré que le dernier hôpital fonctionnel de Rafah, Al-Helal Al-Emirati, était désormais hors service, depuis le 30 mai. Cela signifie qu’il n’y a presque plus de services de santé disponibles dans la ville de Rafah. Un seul hôpital de campagne reste partiellement fonctionnel, mais il est actuellement inaccessible en raison des hostilités dans les environs et ne peut fournir que des services de base aux patients qui s’y trouvent déjà. Lire plus

31 mai 2024

  • L’aide humanitaire est insuffisante à Gaza, de plus en plus d’enfants meurent de faim, ont averti des agences humanitaires des Nations Unies. Lire plus

30 mai 2024

  • Les agences humanitaires de l’ONU ont réclamé l’ouverture de tous les points de passage de l’aide humanitaire, soulignant que dans le centre et le sud de la bande de Gaza, les niveaux de faim se détériorent rapidement. Lire plus

29 mai 2024

  • L’offensive militaire israélienne à Rafah met en danger la vie de centaines de milliers d’enfants déplacés, dont beaucoup sont mal nourris ou handicapés, a averti l’UNICEF. Lire plus

28 mai 2024

  • Un million de personnes ont fui Rafah au cours des trois dernières semaines, selon l’agence des Nations Unies pour les réfugiés palestiniens (UNRWA). Lire plus
  • Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), seul un tiers des hôpitaux de Gaza sont encore partiellement fonctionnels et peinent à répondre aux besoins en raison du manque de fournitures, d’équipements et de carburant adéquats et de l’épuisement de leur personnel. Lire plus

26 mai 2024

  • Le Secrétaire général a salué l’arrivée à Gaza en provenance de l’Egypte d’une aide humanitaire vitale et du carburant par le point de passage de Kerem Shalom. Lire plus

24 mai 2024

  • Plusieurs hôpitaux manquent de carburant et de médicaments, en raison de la fermeture du point de passage de Rafah, selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) qui a prévenu que l’accès aux soins de santé se réduit dans tout Gaza. Lire plus

22 mai 2024

  • La situation est de plus en plus désespérée à Rafah, prévient l’ONU. Le Programme alimentaire mondial (PAM) a indiqué avoir « distribué de la nourriture jusqu’à épuisement ». L’UNRWA a annoncé suspendre ses distributions de nourriture à Rafah, en raison des pénuries et de l’insécurité. Lire plus

21 mai 2024

  • Des agences humanitaires des Nations Unies ont mis en garde contre la hausse de la malnutrition et des maladies transmissibles, notamment les éruptions cutanées, les maladies diarrhéiques et l’hépatite A, en raison des déplacements à grande échelle vers des zones dépourvues de nourriture, d’eau et d’autres produits de première nécessité ». Lire plus

20 mai 2024

  • Plus de 810 000 personnes ont fui Rafah en deux semaines, ont déclaré les agences humanitaires de l’ONU. Lire plus

17 mai 2024

  • L’armée américaine a annoncé qu’un premier chargement d’aide humanitaire a commencé à être débarqué sur le quai flottant temporaire construit par l’armée américaine, arrimée sur la côte de la bande de Gaza. Le corridor maritime ne peut pas remplacer les voies terrestres, qui constituent le moyen le plus rapide et le plus efficace d’acheminer l’aide humanitaire, estime le Bureau de coordination des affaires humanitaires des Nations Unies (OCHA).  Lire plus
  • Près de 640 000 Palestiniens ont fuit la ville de Rafah après l’annonce de l’intensification des opérations militaires, a estimé OCHA. Lire plus

16 mai 2024

  • Le Programme alimentaire mondial (PAM) a indiqué avoir épuisé ses stocks de nourriture et suspendu la distribution de l’aide alimentaire à Rafah. Lire plus

15 mai 2024

  • 600 000 personnes ont fui la ville de Rafah depuis l’intensification des opérations militaires, selon l’UNRWA. Lire plus

13 mai 2024

  • Près de 360 000 personnes ont fui la ville de Rafah, dans le sud de Gaza, depuis qu’Israël a émis un ordre d’évacuation la semaine dernière, a annoncé l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés palestiniens (UNRWA). Lire plus

9 mai 2024

  • Le chef de l’agence des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine (UNRWA) a temporairement fermé son siège à Jérusalem-Est après un incendie criminel, « jusqu’à ce que la sécurité soit rétablie ». Lire plus
  • 80 000 personnes ont quitté la ville de Rafah menacée d’une offensive terrestre majeure, ont indiqué des agences humanitaires des Nations Unies, relevant qu’aucun endroit « n’est sûr » dans l’enclave palestinienne. Lire plus

8 mai 2024

  • Aucune aide n’entre à Gaza, selon l’UNRWA, alors que des milliers de personnes affluent vers le centre de Gaza, principalement vers la ville de Deir el-Balah, après la prise par Israël du point de passage vital de Rafah, à la frontière avec l’Égypte. Dans ce climat des opérations israéliennes sur Rafah, l’acheminement de l’aide est interrompu. Lire plus

1er mai 2024

  • Bien que l’aide ait augmenté à Gaza au cours du mois dernier, elle est encore loin d’être suffisante pour mettre fin à la crise humanitaire, selon le Programme alimentaire mondial des Nations Unies. Lire plus

29 avril 2024

  • L’UNICEF a poursuivi la distribution d’articles vestimentaires dans divers endroits, notamment à Rafah, Khan Younis et Deir Al-Balah. Depuis le 7 octobre 2023, l’UNICEF et ses partenaires ont distribué plus de 203 000 vêtements adaptés aux enfants âgés de 0 à 17 ans. Lire plus

25 avril 2024

  • Alors qu’une dizaine d’hôpitaux seulement fonctionnent à minima dans l’ensemble de Gaza, des milliers de patients continuent d’être privés de soins de santé, a mis en garde le Bureau de coordination des affaires humanitaires de l’ONU (OCHA). Lire plus
  • Des températures caniculaires inattendues dans la bande de Gaza ont aggravé la misère quotidienne des habitants de l’enclave et suscité de nouvelles craintes d’épidémies en raison du manque d’eau potable et d’évacuation des déchets, ont averti les agences humanitaires de l’ONU. Lire plus

23 avril 2024

  • L’UNRWA a lancé un appel aux dons à hauteur de 1,2 milliard de dollars pour venir en aide à deux millions de Palestiniens de Gaza et de Cisjordanie. Lire plus

17 avril 2024

  • L’ONU a lancé un appel de fonds de 2,8 milliards de dollars pour aider la population palestinienne à Gaza et en Cisjordanie en 2024. Lire plus

9 avril 2024

  • L’ONU continue de faire face à des refus d’accès pour livrer de l’aide humanitaire à Gaza, selon le bureau des affaires humanitaires de l’ONU (OCHA). Lire plus

8 avril 2024

  • Six mois après le début des hostilités, le bilan de la destruction de Gaza est sinistre : plus de 33 000 personnes tuées ; plus d’un million de Palestiniens sans domicile ; près de 90% des établissements de santé endommagés ou détruits et des écoles détruites ou transformées en refuges pour les nouveaux sans-abris. Lire plus

5 avril 2024

  • Selon le Haut-Commissariat de l’ONU aux droits de l’homme, plus de 33 000 Palestiniens, pour la plupart des femmes et des enfants, sont morts, 75 000 ou plus sont blessés et au moins 7000 Palestiniens sont présumés morts sous les décombres. Lire plus

3 avril 2024

  • Au 1er avril 2024, le nombre total d’employés de l’UNRWA tués depuis le début des hostilités est de 176. Lire plus

2 avril 2024

  • Le plus grand hôpital de Gaza, l’hôpital Al-Shifa, est en ruines après deux semaines de siège par l’armée israélienne, ont indiqué les agences humanitaires de l’ONU, qui ont également exprimé leur indignation après que sept travailleurs de l’ONG World Central Kitchen ont été tués lors d’un raid aérien. Lire plus

1er avril 2024 

  • Les forces israéliennes continuer de bloquer les livraisons d’aide dans le nord de la bande de Gaza, malgré les demandes récentes de la Cour internationale de Justice et du Conseil de sécurité réclamant un accès sans entrave aux livraisons de nourriture, un cessez-le-feu temporaire et la libération de tous les otages pris en octobre. Lire plus
  • Le Coordonnateur des secours d’urgence de l’ONU, Martin Griffith, a souligné que « L’UNRWA est l’épine dorsale de l’opération humanitaire à Gaza. Sans elle, tout effort visant à distribuer l’aide est tout simplement voué à l’échec ». Lire plus

28 mars 2024

  • Deux tiers des 36 hôpitaux de Gaza sont « non fonctionnels », quand d’autres restent ouverts, mais sont soit « minimalement », soit « partiellement fonctionnels », a alerté le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies (OCHA).
    Lire plus

27 mars 2024

  • Selon une évaluation du secteur de l’éducation des Nations Unies à Gaza, 212 bâtiments scolaires ont été directement touchés depuis le 7 octobre 2023, ce qui représente 37 % du nombre total d’écoles touchées sur les 563 bâtiments scolaires de Gaza. Lire plus

24 mars 2024

  • Les autorités israéliennes ont informé l’ONU qu’elles n’approuveraient plus aucun convoi alimentaire de l’agence des Nations Unies pour les réfugiés palestiniens (UNRWA) vers le nord de Gaza. Lire

21 mars 2024

  • L’analyse des images satellitaires réalisée par le Centre satellitaire des Nations Unies (UNOSAT) indique que 35% de tous les bâtiments à Gaza ont été endommagés ou détruits. Lire plus

20 mars 2024

  • Israël continue de restreindre l’acheminement de l’aide humanitaire dans la partie septentrionale de l’enclave palestinienne. Pendant les deux premières semaines de mars, moins de la moitié des missions humanitaires planifiées dans le nord de Gaza ont été facilitées par les autorités israéliennes, soit 11 missions sur 24. Le reste a été soit refusé soit reporté. Lire plus

18 mars 2024

  • Plus de la moitié des Palestiniens de Gaza – 1,1 million de personnes – ont complètement épuisé leurs réserves de nourriture et sont confrontés à une famine catastrophique.

15 mars 2024

  • La malnutrition aiguë a doublé en l’espace d’un mois dans le nord de la bande de Gaza, selon l’UNICEF qui estime qu’un enfant de moins de deux ans sur trois dans le nord de l’enclave souffre aujourd’hui de malnutrition aiguë. Lire plus

14 mars 2024

  • Bien que les nouvelles voies d’acheminement de l’aide par mer et les largages aériens soient les bienvenus, les agences humanitaires des Nations Unies ont insisté à plusieurs reprises sur le fait qu’ils ne pouvaient pas remplacer les fournitures acheminées par voie terrestre. Lire plus
  • Selon UNRWA, au moins 165 membres de son personnel ont été tués, y compris dans l’exercice de leurs fonctions, à Gaza depuis le 7 octobre.
  • Les partenaires humanitaires ont prévenu qu’il faudra des années pour évacuer les presque 23 millions de tonnes de débris après la destruction des immeubles résidentiels et autres propriétés dans la bande de Gaza. Il faudra autant de temps pour retirer les engins non explosés.
  • Au moins un membre du personnel de l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA) a été tué et 22 autres ont été blessés lorsque les forces israéliennes ont frappé un centre de distribution de nourriture dans la partie orientale de Rafah, dans le sud de la bande de Gaza.

13 mars 2024

  • Au moins un membre du personnel de l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA) a été tué et 22 autres ont été blessés lorsque les forces israéliennes ont frappé un centre de distribution de nourriture dans la partie orientale de Rafah, dans le sud de la bande de Gaza.

12 mars 2024

  • Pour la première fois depuis des semaines, une aide suffisante pour 25 000 personnes a atteint la ville de Gaza, a annoncé le Programme alimentaire mondial (PAM). Lire plus

8 mars 2024

  • Les conditions de vie se détériorent rapidement dans le nord de Gaza. Lire plus

6 mars 2024

  • La famine est « quasiment inévitable » pour plus de 2 millions des 2,4 millions d’habitants de Gaza. La situation est notamment critique dans le Nord où l’acheminement de l’aide par voie terrestre depuis son principal point d’entrée, la ville de Rafah dans le Sud, est rendu difficile par les destructions et les combats. Le PAM explore tous les moyens d’acheminer de l’aide dans cette zone mais souligne que la route est le seul moyen de transporter de la nourriture en quantité suffisante pour éviter la famine qui menace la population. Lire plus

28 février 2024

  • Les opérations d’aide dans le nord de la bande de Gaza deviennent de plus en plus difficiles, a déploré l’Agence de l’ONU pour les réfugiés palestiniens (UNRWA), relevant que les organisations humanitaires « se voient systématiquement refuser l’accès » à Gaza et que « les convois d’aide humanitaire sont la cible de tirs ». Lire plus

27 février 2024

  • Les agences humanitaires des Nations Unies opérant à Gaza ont exprimé leur profonde frustration face aux restrictions d’accès à l’aide qui leur sont imposées par l’armée israélienne. Lire plus

26 février 2024

  • Très peu d’aide humanitaire est entrée dans la bande de Gaza en février, avec une diminution de 50% par rapport à janvier, a déclaré le chef de l’agence des Nations Unies qui vient en aide aux réfugiés palestiniens (UNRWA). Lire plus

22 février 2024

  • La situation humanitaire est « extrêmement critique » à Gaza, selon le Bureau de coordination des affaires humanitaires de l’ONU (OCHA). 2,2 millions de personnes, soit l’immense majorité de la population, est menacée de famine. Les agences humanitaires s’inquiètent notamment du sort de près de 1,5 million de Palestiniens massés dans la ville de Rafah. Lire plus

20 février 2024

  • Le Programme alimentaire mondial (PAM) a décidé de suspendre l’acheminement de vivres dans le nord de Gaza jusqu’à ce que les conditions d’une distribution sécurisée soient réunies. Lire plus

19 février 2024

  • Le nombre de camions entrant dans la bande de Gaza reste bien inférieur à l’objectif de 500 par jour, selon l’Agence de l’ONU pour les réfugiés palestiniens (UNRWA). Seuls quelques camions ont pu amener du ravitaillement ces derniers jours, cette aide restant largement en-dessous des besoins de la population. Lire plus
  • « La bande de Gaza est sur le point d’assister à une explosion des décès évitables d’enfants, alors que ceux-ci ont déjà atteint un niveau insupportable », a déclaré Ted Chaiban, Directeur général adjoint de l’UNICEF en charge de l’action humanitaire et des opérations d’approvisionnement. « Nous alertons depuis des semaines sur le fait que la bande de Gaza est au bord d’une crise nutritionnelle. Si le conflit ne s’arrête pas maintenant, la situation nutritionnelle des enfants continuera à s’aggraver et entraînera des décès évitables ou des problèmes de santé qui auront des conséquences tout au long de la vie de ces enfants mais aussi potentiellement pour les générations à venir ». Lire plus

15 février 2024

  • Plus de 30% des bâtiments scolaires ont été directement visés par des frappes aériennes israéliennes dans la bande de Gaza, selon le Bureau de coordination des affaires humanitaires de l’ONU. Lire plus

12 février 2024

  • Quelque 1,5 million de personnes sont réfugiées actuellement à Rafah, près de la frontière avec l’Égypte. Cela représente six fois la population d’avant-guerre, a indiqué l’UNWRA. Lire plus
  • Israël a annoncé avoir libéré deux otages détenus à Rafah dans le cadre d’une opération  qui a fait une centaine de morts, selon le Hamas. Lire plus

9 février 2024

  • L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a mis en garde contre la poursuite des attaques contre les soins de santé, faisant état de plus de 350 attaques contre les soins de santé à Gaza depuis le début des hostilités. Lire plus
  • La densité de population sans précédent à Rafah rend presque impossible la protection des civils en cas d’attaques terrestres. La congestion y a atteint un point tel que les routes sont bloquées par des tentes installées par les familles, à la recherche d’un espace plat et propre, selon le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA).

7 février 2024

  • Après des mois de bombardements, trois Gazaouis sur quatre sont désormais déplacés. Plus de la moitié sont des enfants et tous sont confrontés à de graves pénuries de nourriture, d’eau, d’abris et de médicaments, ont déclaré les agences humanitaires de l’ONU, alors que l’agence des Nations Unies d’aide aux réfugiés de Palestine (UNRWA) a averti que les attaques contre les écoles accueillant des personnes déplacées internes se poursuivaient. Lire plus

6 février 2024

  • Martin Griffiths, coordinateur des secours d’urgence, a indiqué que la population de Rafah a quintuplé, les familles s’entassant dans des abris ou dormant à la belle étoile, alors que les hostilités à Gaza sont sur le point d’entrer dans leur cinquième mois. Lire plus

2 février 2024

  • Des milliers de Palestiniens ont fui vers le sud, à Rafah, qui accueille déjà plus de la moitié de la population de Gaza, soit quelque 2,3 millions de personnes », a déclaré Jens Laerke, porte-parole du Bureau de coordination des affaires humanitaires des Nations Unies (OCHA), soulignant que « Rafah est désormais une cocotte-minute de désespoir et nous craignons pour la suite ». Lire plus
  • Plus de 70 % des infrastructures civiles – notamment les habitations, les hôpitaux, les écoles, les installations d’eau et d’assainissement – ont été détruites ou gravement endommagées.

31 janvier 2024

  • La reconstruction de Gaza, quand le conflit actuel sera terminé, prendra des décennies et coûtera des dizaines de milliards de dollars, a prévenu la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED). Lire plus
  • L’opération militaire en cours a déplacé 85% de la population de Gaza, interrompant les activités économiques et aggravant encore la pauvreté et le chômage. En décembre 2023, le taux de chômage atteignait 79,3%. 37 379 bâtiments, soit 18% de l’ensemble des structures de la bande de Gaza, ont été endommagés ou détruits par l’opération militaire.

30 janvier 2024

  • Les partenaires humanitaires de l’ONU observent une tendance croissante à une restriction et un refus d’accès au nord et au centre de Gaza. Des retards excessifs dans les convois d’aide humanitaire, avant ou aux points de contrôle israéliens, ainsi que des hostilités accrues dans le centre de Gaza expliquent cette situation.
  • Les menaces contre la sécurité du personnel et des zones humanitaires sont également fréquentes, ce qui empêche non seulement l’acheminement d’une aide urgente et vitale, mais pose également de graves risques pour les agents humanitaires.

29 janvier 2024

  • Les hostilités dans la bande de Gaza sont « particulièrement intenses » dans la ville  de Khan Younis, ont averti les agences humanitaires de l’ONU.
  • L’UNWRA, a indiqué que ses abris étaient surpeuplés, accueillant quatre fois plus de personnes que la capacité prévue et qu’« il n’y a tout simplement pas assez de nourriture ». Lire plus

26 janvier 2024

  • Le Bureau des droits de l’homme des Nations Unies a condamné les ordres d’évacuation massive donnés par l’armée israélienne aux habitants de Gaza. Lire plus

24 janvier 2024

  • Depuis le début du mois de janvier, le Programme alimentaire mondial (PAM) a fourni une aide alimentaire à 930 000 personnes dans la bande de Gaza.
  • Au moins neuf personnes ont été tuées et 75 blessées dans un tir direct contre un centre de formation géré par l’agence des Nations Unies venant en aide aux Palestiniens, l’UNRWA, et transformé en refuge. Lire plus
  • Les déplacements de population se poursuivent à Gaza, s’inquiète l’ONU. « La situation générale se détériore considérablement », a dit Adnan Abu Hasna, porte-parole de l’UNRWA. Il a indiqué que la ville de Rafah abritait désormais 1,3 million de personnes et qu’elle était « absolument incapable de faire face » à un tel afflux. « Il n’y a absolument aucun endroit sûr, mais nous pensons qu’en poussant davantage de résidents palestiniens vers la ville de Rafah, on pousse la situation vers l’explosion », a-t-il ajouté. Lire plus
  • L’OMS et ses partenaires ont mené une nouvelle mission à haut risque pour réapprovisionner en carburant l’hôpital Al-Shifa, au nord de Gaza, où des centaines de milliers de personnes sont toujours privées d’aide. Lire plus

23 janvier 2024

  • Les combats à Gaza s’étendent à des hôpitaux où il n’y a « aucun moyen d’entrer et de sortir ». Seuls 14 hôpitaux fonctionnent encore à Gaza – sept au nord et sept au sud – où les besoins en matière de santé sont énormes, a indiqué le porte-parole de l’Organisation mondiale de la Santé. Lire plus

22 janvier 2024

  • Plus de 25 000 personnes ont trouvé la mort à Gaza depuis le début de la guerre, selon les agences humanitaires de l’ONU. Lire plus

19 janvier 2024

  • 70% des personnes tuées à Gaza sont des femmes et des enfants, selon ONU-Femmes qui estime qu’au moins 3000 femmes sont devenues veuves et chefs de famille, avec un besoin urgent de protection et d’aide alimentaire, et qu’au moins 10 000 enfants ont perdu leur père. Lire plus
  • Les ressources en eau diminuent chaque jour à Gaza.
  • L’accumulation de déchets solides et fécaux, aggravée par les pluies et les inondations, constitue une menace pour la santé et l’environnement.
  • Le manque de toilettes et de services d’assainissement contraint les gens à déféquer en plein air, augmentant ainsi les risques d’épidémies.
  • La perturbation des activités de vaccination habituelles, ainsi que le manque de médicaments pour traiter les maladies transmissibles, augmentent encore le risque de propagation des maladies.

18 janvier 2024

  • Des médicaments pour les otages israéliens auraient été autorisés à entrer à Gaza pour la première fois, ainsi qu’une cargaison de fournitures de secours pour les Palestiniens, dans le cadre d’un accord négocié par le Qatar et la France. Lire plus

17 janvier 2024

  • Depuis deux jours, une seule des trois conduites d’eau reliant Israël à Gaza fonctionne, ont alerté des agences humanitaires onusiennes, appelant de toute urgence à davantage d’aide dans l’enclave palestinienne. Face à ces défis logistiques, l’Agence sanitaire mondiale de l’ONU (OMS) a constaté une augmentation des cas d’hépatite A dans les gouvernorats de Middle Area et de Rafah, les conditions actuelles d’approvisionnement en eau et d’assainissement constituant un risque élevé de propagation. Lire plus

11 janvier 2024

  • L’aide humanitaire n’entre qu’au compte-gouttes à Gaza depuis le début du nouvel an, selon l’OCHA. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a dû annuler six missions prévues dans le nord de Gaza depuis le 26 décembre. « L’obstacle à l’acheminement de l’aide humanitaire à la population de Gaza ne réside pas dans les capacités de l’ONU, de l’OMS ou de nos partenaires. L’obstacle, c’est l’accès », a déclaré le Dr Tedros, Directeur général de l’OMS. Lire plus
  • Au 8 janvier 2024, le nombre total d’employés de l’UNRWA tués depuis le début des hostilités est de 146.

10 janvier 2024

  • Un demi-million de Gazaouis ne savent pas où rentrer à la fin du conflit en raison des destructions, a indiqué le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA). Lire plus

9 janvier 2024

  • 1,9 million de gens soit près de 85% de la population totale de Gaza, sont des déplacés, dont certaines plusieurs fois, étant donné que des familles sont forcées de fuir à plusieurs reprises. Près de 1,4 million de déplacés sont hébergés dans 155 infrastructures de l’agence des Nations Unies chargée des réfugiés palestiniens, l’UNRWA, qui ont dépassé leur capacité d’accueil. Lire plus

4 janvier 2024

  • Pendant trois jours, l’ONU et ses partenaires humanitaires n’ont pas pu distribuer une aide vitale dans le nord de Gaza. « La situation sécuritaire, l’accès et le transport restent extrêmement difficiles, en particulier pour les hôpitaux des gouvernorats du nord », a indiqué OCHA.
  • L’UNRWA a annoncé un plan de réponse rapide avec l’UNICEF, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et d’autres partenaires, pour fournir près d’un million de doses de vaccins contre des maladies comme la rougeole, la pneumonie et la polio, dans la bande de Gaza. Lire plus

3 janvier 2024

  • Au moins 22 185 Palestiniens ont été tués à Gaza selon le ministère de la santé de Gaza. Environ 70% des personnes tuées seraient des femmes et des enfants.
  • L’armée israélienne a annoncé que depuis le début de son opération terrestre, 171 soldats ont été tués et 983 blessés à Gaza.
  • Les 2,4 millions d’habitants de la bande de Gaza – dont 85% ont été déplacés par les bombardements et les combats – sont confrontés à de graves pénuries de nourriture, d’eau, de carburant et de médicaments.
  • L’OCHA a mis en garde contre un risque croissant de grave insécurité alimentaire dans la bande de Gaza « dans un contexte de conflit intense et d’accès restreint ». Le Comité d’examen de la famine (CEF) a été activé en raison de preuves du dépassement de la phase 5 (seuil catastrophique) de l’insécurité alimentaire aiguë.
  • L’OCHA s’est inquiétée de la propagation de maladies à Gaza, qui se serait intensifiée, notamment en raison des récents déplacements massifs dans la partie sud de l’enclave. Lire plus

2 janvier 2024

  • L’OMS, a mis en garde contre un « risque imminent » d’épidémies de maladies transmissibles.
  • Les autorités sanitaires de Gaza ont réussi à redémarrer certains services hospitaliers dans le nord de Gaza, selon l’OCHA. Lire plus

29 décembre 2023

  • Au moins 100 000 personnes déplacées ont afflué vers Rafah ces derniers jours, selon les agences humanitaires de l’ONU. « Une population traumatisée et épuisée » est « entassée sur une parcelle de terre de plus en plus petite », a averti vendredi le chef des secours d’urgence de l’ONU, Martin Griffiths.
  • Malgré une résolution du Conseil de sécurité adoptée la semaine dernière appelant à une intensification des livraisons d’aide à l’enclave, l’accès aux personnes dans le besoin reste extrêmement insuffisant. Seuls 76 camions sont entrés à Gaza depuis l’Egypte via le terminal de Rafah jeudi, « bien en dessous de la moyenne quotidienne de 500 camions qui entraient chaque jour ouvrable avant le 7 octobre », a noté l’OCHA. Lire plus

21 décembre 2023

  • Plus d’un foyer sur quatre à Gaza est actuellement confronté à une faim extrême et il existe un risque de famine. Lire

20 décembre 2023

  • Les services d’eau et d’assainissement à Gaza sont sur le point de s’effondrer et des épidémies à grande échelle sont imminentes, a prévenu l’UNICEF. Lire plus
  • Le Programme alimentaire mondial (PAM) a acheminé le premier convoi d’aide à Gaza depuis la Jordanie. Lire plus
  • L’OCHA a indiqué que, pour le septième jour consécutif, la plus grande partie de la bande de Gaza est privée de services de télécommunications et d’Internet, ce qui affectent gravement les opérations et l’accès à l’information. Dans la partie sud, les services ont été partiellement rétablis.
  • Rafah est devenu la province la plus peuplée de Gaza, avec des centaines de milliers de déplacés coincés dans des espaces extrêmement bondés et vivant dans des conditions difficiles, selon l’OCHA. La densité de la population est évaluée désormais à 12 000 habitants par kilomètre carré, soit quatre fois plus qu’au début des opérations.
  • Les souffrances des déplacés sont aggravées par l’hiver et les pluies qui ont inondé les tentes et autres abris de fortune, la semaine dernière.
  • Le conflit a un impact énorme sur l’économie, selon les estimations de l’Organisation internationale du Travail (OIT) et le Bureau central palestinien de statistiques. Au moins 66% des emplois ont été perdus à Gaza depuis le 7 octobre, soit 192 000 emplois. Lire plus

16 décembre 2023

  • Le personnel de l’OMS a participé à une mission conjointe des Nations Unies à l’hôpital Al-Shifa afin de livrer des fournitures médicales et d’évaluer la situation dans l’établissement. L’hôpital Al-Shifa, autrefois le plus grand et le plus important de Gaza, fait face à une situation critique, selon l’OMS qui a indiqué qu’elle s’engageait à renforcer l’hôpital Al-Shifa dans les semaines à venir, afin qu’il puisse reprendre au moins ses fonctions de base, fournir des services de survie indispensables et desservir « un peuple assiégé pris dans un cycle de mort, de destruction, de faim et de maladie ». Lire plus
  • L’ONU a salué l’annonce de la réouverture du poste-frontière de Kerem Shalom pour permettre l’acheminement de l’aide humanitaire dans la bande de Gaza. Lire plus
  • Tout est mis en œuvre pour rétablir les services de télécommunications, une fermeture qui entrave les opérations humanitaires et l’accès à l’information.

14 décembre 2023

  • De fortes pluies se sont abattues sur Gaza, inondant de nombreuses zones et aggravant les difficultés des Palestiniens déplacés. Les pluies, associées à l’absence de gestion efficace des déchets, augmentent considérablement le risque de propagation de maladies.
  • La capacité de l’ONU à réceptionner l’aide est considérablement compromise par la pénurie de camions à Gaza, par le manque persistant de carburant, par les pannes de télécommunications et par le nombre croissant de membres du personnel incapables d’atteindre le point de passage de Rafah en toute sécurité, en raison de l’intensité des hostilités.
  • Les installations de l’UNRWA sont surpeuplées, des dizaines de milliers de personnes n’ont « absolument nulle part où aller », et de nombreuses personnes vivent en plein air, exposées aux conditions météorologiques difficiles, ou dans des abris de fortune. Lire plus

13 décembre 2023

  • Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) a indiqué que la propagation des maladies se serait intensifiée, compte tenu en particulier de la surpopulation dans des espaces réduits, ce qui ajoute à la pression d’un système de santé de plus en plus débordé et fait naître un risque plus élevé de voir des gens mourir.

12 décembre 2023

  • L’UNRWA a indiqué que plus 85% de la population de Gaza, soit presque 1,9 million de personnes, sont désormais des déplacés et certains plusieurs fois.  1,3 million de déplacés sont accueillis dans les installations de l’UNRWA.

11 décembre 2023

  • Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires a réitéré que la capacité de l’ONU à recevoir de l’aide avait été « considérablement réduite au cours des derniers jours », en raison d’une pénurie de camions à Gaza, de pannes de télécommunications et de l’impossibilité pour les travailleurs humanitaires d’atteindre le point de passage de Rafah, par lequel quelques articles de secours entrent en provenance d’Égypte, en raison des combats.
  • Le manque d’assainissement adéquat a conduit à une défécation « généralisée » à l’air libre, augmentant les craintes de propagation des maladies, selon OCHA.

5 décembre 2023

  • Près de 1,9 million de personnes, soit plus de 85% de la population de Gaza, ont été déplacées à travers la bande de Gaza depuis le 7 octobre, selon l’UNRWA.
  • Près de 1,2 million de personnes déplacées à l’intérieur de l’enclave ont trouvé refuge dans 156 installations de l’UNRWA.
  • 130 employés de l’UNRWA ont été tués depuis le 7 octobre.
  • Les autorités sanitaires de Gaza estiment qu’au moins 15 523 Palestiniens ont été tués à Gaza depuis le 7 octobre, dont 70 % seraient des femmes et des enfants.
  • L’OMS estime qu’au milieu du « désastre croissant » de Gaza, davantage de médicaments, de nourriture, d’eau et de carburant sont nécessaires. Lire plus
  • La nuit dernière, comme la veille, 100 camions chargés de fournitures humanitaire et environ 69 000 litres de carburant sont entrés à Gaza en provenance d’Égypte. Cette quantité est bien en deçà de la moyenne quotidienne de 170 camions et 110 000 litres de carburant qui entraient pendant la pause humanitaire, du 24 au 30 novembre.
  • À ce stade, Rafah est la seule province de Gaza où une distribution limitée d’aide a pu avoir lieu, et principalement de la farine et de l’eau. Dans la province voisine de Khan Younès, la distribution de l’aide est largement à l’arrêt, compte tenu de l’intensification des hostilités.
  • Lynn Hastings, la Coordonnatrice humanitaire pour le Territoire palestinien occupé, a attiré l’attention sur le scénario catastrophe de la fourniture de l’aide. Elle a noté en particulier que les abris n’ont aucune installation, que le système de santé est sur les genoux et qu’il y a un manque patent d’eau potable et d’assainissement adéquat, sans compter la mauvaise nutrition.

4 décembre 2023

  • Les agences humanitaires de l’ONU ont déclaré que les équipes d’aide n’avaient qu’une liberté de mouvement « extrêmement limitée » et que l’accès au nord était « désormais entièrement bloqué ». Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) a prévenu que la situation actuelle ne lui permet pas de répondre aux besoins de la population de Gaza.
  • Il y a de graves inquiétudes au sujet des maladies d’origine hydrique dues à la consommation d’eau provenant de sources dangereuses persistent, en particulier dans le nord, où l’usine de dessalement de l’eau et le pipeline en provenance d’Israël ont été fermés.
  • Le Programme alimentaire mondial (PAM) a prévenu que, huit semaines après le début du conflit, il existe un grand risque de famine pour l’ensemble de la population de Gaza, en particulier pour ceux qui souffrent de maladies chroniques, les personnes âgées, les enfants et les personnes handicapées.
  • Les autorités sanitaires de Gaza affirment que plus de 15 000 personnes ont été tuées depuis le 7 octobre. Lire plus

29 novembre 2023

  • Plus de 1,8 million de Gazaouis – soit environ 80% de la population de l’enclave – ont été déplacés selon l’UNRWA. Lire
  • Depuis l’entrée en vigueur de la trêve des combats, quelque 200 camions humanitaires ont pu entrer chaque jour dans l’enclave via l’Égypte.
  • L’UNRWA a indiqué que de l’aide humanitaire a pu être livrée à ses abris dans le nord de l’enclave palestinienne pour la première fois depuis le début du conflit.
  • La trêve a permis aux acteurs humanitaires, principalement les sociétés du Croissant-Rouge égyptien et palestinien, ainsi que les agences des Nations Unies, d’« améliorer » les livraisons d’aide tant attendues vers et à travers Gaza, selon le Bureau de coordination de l’aide humanitaire de l’ONU (OCHA).

28 novembre 2023

  • Le Programme alimentaire mondial (PAM) a livré des vivres désespérément nécessaires à plus de 120 000 personnes à Gaza pendant la pause initiale des combats, mais a réaffirmé que les fournitures qu’il a pu apporter sont terriblement insuffisantes pour répondre au niveau de faim constaté par le personnel dans les abris de l’ONU et les communautés. Lire

24 novembre 2023

  • Une pause humanitaire de quatre jours est entrée en vigueur le 24 novembre à 7h00. Cette pause a permis aux Nations Unies d’améliorer l’acheminement de l’aide à l’intérieur et à l’extérieur de la bande de Gaza.

22 novembre 2023

  • La détresse causée par les bombardements constants, les déplacements et la surpopulation massive dans les abris de l’UNRWA a eu un lourd impact psychologique sur les Gazaouis. Les besoins en matière de soins de santé mentale « montent en flèche », en particulier pour les plus vulnérables, selon OCHA. Lire plus
  • Près de 1 037 000 personnes déplacées à l’intérieur du pays sont actuellement hébergées dans 156 abris de l’UNRWA.
  • Le nombre de morts dans l’enclave est de 14 800, selon le bureau des médias du gouvernement de Gaza.

21 novembre 2023

  • L’ONU a mis en garde contre une hausse tragique du nombre de décès d’enfants.
  • Gaza abrite désormais des milliers de personnes blessées et gravement malades selon l’OMS.
  • Les pénuries d’eau suscitent l’inquiétude quant aux risques sanitaires. Il y a une forte augmentation des maladies telles que la diarrhée et les infections respiratoires. Lire plus
  • 40 camions transportant du matériel médical, ainsi que 180 médecins et infirmières, sont entrés à Gaza depuis l’Égypte.
  • 4506 enfants palestiniens ont été tués et environ 1500 sont portés disparus, selon le Ministère de la santé de Gaza.
  • Près de 930 000 personnes déplacées ont trouvé refuge dans 156 sites de l’UNRWA.
  • Une employée de l’OMS a été tuée avec son bébé de 6 mois, son mari et ses deux frères. 108 employés de l’UNRWA ont été tués à Gaza depuis le 7 octobre.

20 novembre 2023

  • 1,7 million de personnes (près de 80 % de la population) ont été déplacées à l’intérieur de la bande de Gaza.
  • Plus de 880 000 personnes ont trouvé refuge dans 154 installations de l’UNRWA.
  • 104 membres du personnel de l’UNRWA ont été tués. Lire plus

19 novembre 2023

  • 69 000 litres de carburant ont été acheminés à Gaza, depuis l’Égypte, a indiqué le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA). Les autorités israéliennes ont confirmé qu’elles commenceraient à autoriser l’entrée quotidienne d’environ 70 000 litres de carburant en provenance d’Égypte, ce qui est bien en deçà des exigences minimales pour les opérations humanitaires essentielles.
  • L’UNRWA et le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) ont distribué 19 500 litres de carburant aux installations d’eau et d’assainissement au sud de Wadi Gaza, leur permettant ainsi de faire fonctionner des générateurs. Ce carburant devrait durer environ 24 heures.
  • Au nord de Wadi Gaza, toutes les installations d’eau et d’assainissement seraient fermées, et aucune distribution d’eau en bouteille n’a eu lieu depuis le début des opérations terrestres israéliennes le 28 octobre, suscitant de graves inquiétudes concernant la déshydratation et les maladies d’origine hydrique.

16 novembre 2023

  • Le système alimentaire à Gaza s’effondre. Les pénuries de carburant ont provoqué un arrêt paralysant de la production de pain dans les 130 boulangeries de Gaza.
  • Le Programme alimentaire mondial (PAM) a fourni une aide alimentaire d’urgence à plus de 700 000 personnes déplacées à Gaza et prévoit d’augmenter son aide alimentaire pour atteindre plus d’un million de personnes dans les prochaines semaines. Lire plus

15 novembre 2023

  • 103 membres du personnel de l’UNRWA ont été tués à Gaza depuis le début des hostilités.
  • Les écoles de l’UNRWA accueillent près de 813 000 personnes dans des conditions désastreuses et un manque de nourriture, d’eau et d’assainissement adéquat. Jusqu’à 40% des personnes hébergées dans les refuges présentent déjà des maladies de peau.

14 novembre 2023

  • Tous les hôpitaux de la ville de Gaza et du nord de Gaza, sauf un, seraient hors service, en raison du manque d’électricité, de matériel médical et d’oxygène, de nourriture et d’eau selon le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA).
  • L’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA) a averti que ses opérations humanitaires, y compris la distribution de l’aide entrant par le passage de Rafah, devraient s’arrêter dans les prochaines 48 heures, à la suite de l’épuisement total de ses réserves de carburant.
  • Les organisations humanitaires sont confrontées à de graves pannes de communication, également liées à la pénurie de carburant.
  • La consommation d’eau provenant de sources insalubres suscite de sérieuses inquiétudes en matière de déshydratation et de maladies d’origine hydrique. Le Programme alimentaire mondial (PAM) a exprimé son inquiétude face aux risques de malnutrition et de famine.

13 novembre 2023

  • Près de 787 000 personnes déplacées ont trouvé refuge dans 154 installations de l’UNRWA.
  • Selon le ministère de la santé de Gaza, au 10 novembre, plus de 11 078 personnes ont été tuées dans la bande de Gaza depuis le 7 octobre ; deux tiers d’entre elles seraient des enfants et des femmes.

10 novembre 2023

  • Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) a indiqué que les gens continuent de fuir vers le sud.
  • Le volume de l’aide entrant à Gaza reste totalement insuffisant.
  • Les établissements de santé continuent de subir des dégâts et d’être affectés par le manque de carburant.
  • L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a annoncé qu’une douzaine d’enfants atteints d’un cancer ou de troubles sanguins ont été évacués, avec leurs accompagnateurs, depuis Gaza vers l’Égypte et la Jordanie afin qu’ils puissent poursuivre leur traitement en toute sécurité. D’autres enfants devraient être évacués pour recevoir un traitement contre le cancer dans le cadre de cette initiative.
  • UNRWA a confirmé que 101 membres de son personnel ont été tués au cours du mois dernier.

8 novembre 2023

  • Il est difficile de trouver de la nourriture et de l’eau dans le sud de Gaza, a indiqué le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA).
  • L’eau en provenance d’Égypte sous forme de bouteilles et de jerricans « ne répond qu’à 4% des besoins en eau des habitants par jour », a averti l’OCHA. Lire plus
  • Près de 730 000 personnes déplacées à l’intérieur de la bande de Gaza ont trouvé refuge dans 151 installations de l’UNRWA.
  • 99 membres du personnel de l’UNRWA ont été tués à Gaza depuis le 7 octobre. C’est le plus grand nombre de travailleurs humanitaires de l’ONU tués dans un conflit en si peu de temps.

7 novembre 2023

  • En moyenne, 160 enfants sont tués chaque jour à Gaza.
  • Le nombre total de morts a dépassé les 10 000, selon les chiffres du ministère de la Santé de Gaza.
  • 725 000 personnes ont trouvé refuge dans 149 installations de l’UNRWA.
  • 89 employés d’UNRWA ont été tués à Gaza depuis le 7 octobre.
  • L’OMS déplore la perte de 16 agents de santé qui ont été tués dans l’exercice de leurs fonctions. Lire plus
  • Aucune livraison de carburant ne peut entrer à Gaza.
  • Le Gouvernement égyptien a autorisé le déploiement d’une équipe humanitaire technique des Nations Unies pour appuyer le Croissant-Rouge égyptien s’agissant de la livraison de l’aide à Gaza. L’équipe de l’ONU sera basée à El-Arich.

6 novembre 2023

  • Les femmes et les nouveau-nés sont les premières victimes du conflit à Gaza selon l’UNICEF, l’UNRWA, le Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP) et l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). Les bombardements, les établissements de santé endommagés ou qui ne fonctionnent pas, les déplacements massifs de populations, la chute de l’approvisionnement en eau et en électricité ainsi que l’accès restreint aux denrées alimentaires et aux médicaments, perturbent gravement les services de santé de la mère, du nouveau-né et de l’enfant. Lire plus
  • Gaza est toujours soumise à une panne totale d’électricité.
  • Plus de 60% des emplois ont été perdus à Gaza depuis le début du conflit entre Israël et le Hamas, estime l’Organisation internationale du Travail (OIT), soulignant que les hostilités en cours causent d’énormes dommages aux emplois et aux entreprises, avec des répercussions qui se feront sentir pendant de nombreuses années à venir. Lire plus

4 novembre 2023

  • Plus de 2,2 millions de personnes n’ont plus accès à un approvisionnement fiable et sûr en eau ainsi qu’à des moyens d’assainissement adéquats.
  • 253 écoles ont été endommagées dans la bande de Gaza. Lire plus
  • Une école de l’UNRWA située dans le camp de Jabalia, au nord de Gaza, a été directement touchée par des frappes. Quinze personnes réfugiées dans l’école ont été tuées et 70 autres ont été blessées. Lire plus
  • 79 employés d’UNRWA ont été tués à Gaza depuis le 7 octobre.
  • 1400 Israéliens et près de 9000 Palestiniens ont été tués.
  • Plus de 1,5 million de personnes ont été déplacées.

2 novembre 2023

  • Selon le ministère de la Santé dirigé par le Hamas, 8805 Palestiniens ont été tués depuis le 7 octobre.
  • Actuellement, 14 des 35 hôpitaux de Gaza ne fonctionnent pas.
  • L’entrée à Gaza de carburant indispensable aux hôpitaux, aux ambulances et aux usines de désalinisation d’eau reste interdite par les autorités israéliennes. Lire plus
  • L’UNRWA a indiqué que 690 000 déplacés sont hébergés dans 149 endroits de la bande de Gaza. 160 000 le sont dans 57 abris dans le nord de Gaza et dans la ville de Gaza. Toutefois, l’UNRWA ne peut plus fournir de services aux déplacés dans ces zones.

1er novembre 2023

  • Un convoi humanitaire composé de 59 camions transportant de l’eau, de la nourriture et des médicaments est entré à Gaza mardi . Toutefois, l’entrée de carburant, « désespérément nécessaire au fonctionnement des équipements de secours », reste interdite, a indiqué a indiqué le Bureau de coordination des affaires humanitaires de l’ONU (OCHA). Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a souligné que le volume de l’aide entrant n’était pas proportionnel au nombre de civils gazaouis coincés dans l’enclave palestinienne. Lire plus
  • Le chef de l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour la Palestine, l’UNRWA, Philippe Lazzarini, s’est rendu mercredi à Gaza, où il a rencontré des communautés palestiniennes et des employés de son agence. Il a déclaré qu’il était là pour montrer son appréciation envers le personnel de l’UNRWA à Gaza, ajoutant que l’agence avait perdu 72 collègues à ce jour. Lire plus

31 octobre 2023

  • L’UNRWA a indiqué que 64 de ses employés ont été tués à Gaza depuis le début des hostilités. « Il s’agit du nombre le plus élevé de travailleurs humanitaires tués dans un conflit dans le monde en si peu de temps » selon l’UNRWA.

29 octobre 2023

  • L’UNRWA a mis en garde contre un écroulement de « l’ordre public » au lendemain du pillage d’entrepôts et de centres de distribution d’aide alimentaire de l’agence. Lire plus
  • Trente-trois camions d’aide humanitaire sont entrés à Gaza dimanche. Il s’agit du convoi le plus important à pénétrer dans l’enclave palestinienne assiégée depuis la reprise limitée de l’acheminement de l’aide humanitaire, le 21 octobre, a précisé le Bureau de coordination des affaires humanitaires de l’ONU (OCHA). Lire plus
  • Plus de 1,4 million de personnes sont déplacées à l’intérieur de la bande de Gaza.
    L’UNRWA accueille plus de 670 000 d’entre elles dans 150 abris d’urgence. Tous ces abris ont de loin dépassé leur capacité normale.
  • Les télécommunications à Gaza, y compris les lignes cellulaires et les services Internet, ont été largement rétablies dans la matinée du 29 octobre, après avoir été coupées dans la soirée du 27 octobre.

27 octobre 2023

  • Huit camions transportant de la nourriture, des médicaments et de l’eau devraient entrer dans la bande de Gaza vendredi. L’aide humanitaire arrive au compte-gouttes, selon l’ONU, qui réclame notamment la livraison de carburant pour faire fonctionner les hôpitaux. Lire plus
  • L’UNRWA déplore la mort de 53 de ses employés à Gaza depuis le 7 octobre.

26 octobre 2023

  • Des cas de varicelle, de gale et de diarrhée, dus aux mauvaises conditions sanitaires et à la consommation d’eau provenant de sources non sécurisées, ont été détectés à Gaza selon le Bureau des Affaires humanitaires de l’ONU. Lire plus
  • Les stocks de nourriture s’épuisent. Le Programme alimentaire mondial (PAM) estime que les réserves actuelles d’aliments essentiels à Gaza sont suffisantes pour environ 12 jours. Toutefois, dans les magasins, les stocks disponibles ne devraient durer que cinq jours.
  • L’UNRWA accueille près de 630 000 personnes déplacées qui sont hébergées dans 150 abris d’urgence.
  • Le carburant, nécessaire pour faire fonctionner les générateurs de secours, reste interdit par les autorités israéliennes. En conséquence, l’UNRWA, le plus grand fournisseur d’aide humanitaire à Gaza, a presque épuisé ses réserves de carburant et a commencé à réduire considérablement ses opérations.

25 octobre 2023

  • L’UNRWA, qui est le plus grand fournisseur d’aide humanitaire à Gaza, a averti que si le carburant n’était pas autorisé à entrer, elle serait contrainte d’arrêter toutes ses opérations à partir de mercredi soir. Lire plus

24 octobre 2023

  • Plus d’un tiers des hôpitaux de Gaza (12 sur 35) et près de deux tiers des cliniques de soins de santé primaires (46 sur 72) ont fermé leurs portes en raison des dommages causés par les hostilités ou du manque de carburant. Le 24 octobre, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a livré 51 palettes de médicaments vitaux, de matériel chirurgical et d’autres fournitures à l’hôpital Shifa, le plus grand centre médical de Gaza, situé dans la ville de Gaza. Cet hôpital est l’un des sept hôpitaux qui ont bénéficié des fournitures médicales autorisées à entrer dans la bande de Gaza par le point de passage de Rafah entre le 21 et le 23 octobre.
  • Selon le ministère de la Santé de Gaza, 4651 personnes ont été tuées depuis le 7 octobre, dont 40 % d’enfants, 22 % de femmes et 4 % de personnes âgées. A ceux-ci s’ajoutent 91 Palestiniens tués en Cisjordanie et 1734 blessés depuis le 7 octobre.
  • Le nombre d’employés de l’UNRWA tués dans la bande de Gaza depuis le 7 octobre est de 39 personnes, essentiellement des enseignants.
  • Un quatrième convoi d’aide humanitaire, composé de huit camions du Croissant-Rouge égyptien, est arrivé mardi soir à Gaza via le poste frontière de Rafah.

23 octobre 2023

  • L’ONU estime à environ 1,4 million le nombre de personnes déplacées à l’intérieur de la bande de Gaza, dont près de 600 000 sont hébergées dans 150 abris d’urgence désignés par l’UNRWA. Lire plus
  • Plus de 625 000 élèves à Gaza sont privés d’école, 206 écoles ont été endommagées, dont au moins 8 sont utilisées comme abris d’urgence selon le Bureau de coordination des affaires humanitaires de l’ONU.
  • Pour le quatorzième jour consécutif, Gaza est dans l’obscurité totale.

21 octobre 2023

  • Plus de 1,6 million de personnes à Gaza ont un besoin urgent d’aide humanitaire. L’aide qui est entrée à Gaza samedi « n’est qu’un petit début et est loin d’être suffisante » selon cinq agences des Nations Unies. Lire plus
  • Les hôpitaux de Gaza ont atteint le point de rupture en raison de la pénurie et l’épuisement des médicaments et des fournitures médicales. De l’aide médicale a été acheminée dans la bande de Gaza « mais les besoins sont bien plus importants » a indiqué l’OMS.
  • Trois camions transportant 60 tonnes de nourriture d’urgence – dont du thon en conserve, de la farine de blé, des pâtes, des haricots en conserve et du concentré de tomates en conserve – étaient parmi le premier convoi d’aide humanitaire à entrer à Gaza. Le Programme alimentaire mondial (PAM) dispose de 930 tonnes supplémentaires de produits alimentaires d’urgence à la frontière de Rafah ou à proximité, qui sont prêtes à être acheminées dès que l’accès sera à nouveau autorisé.
  • Plus de 44 000 bouteilles d’eau potable ont été acheminées à Gaza, ce qui ne suffit que pour 22 000 personnes pour une seule journée, a déclaré l’UNICEF.
  • L’UNRWA a confirmé que deux employés ont été tués à Gaza, ce qui porte à 16 le nombre total de victimes depuis le 7 octobre.

19 octobre 2023

  • Les travailleurs humanitaires sont prêts à livrer une aide vitale à Gaza suite aux informations faisant état d’un accord négocié par les États-Unis pour que 20 camions d’aide entrent dans l’enclave palestinienne depuis l’Égypte. Plus de 100 camions, soit environ 3000 tonnes de fournitures, attendent attendent de pouvoir entrer du côté égyptien du point de passage. Lire plus
  • Pour le neuvième jour consécutif, Gaza est plongée dans l’obscurité. Les hôpitaux sont au bord de l’effondrement et opèrent avec une capacité minimale.
  • Le Programme alimentaire mondial (PAM) a effectué des distributions quotidiennes de nourriture et d’argent liquide à 522 000 Palestiniens depuis le début de la crise. Les stocks de nourriture dans le commerce commencent à s’épuiser.

18 octobre 2023

  • Les États-Unis ont annoncé une aide humanitaire de 100 millions de dollars au peuple palestinien de Gaza et de Cisjordanie.
  • Plus de 1300 Israéliens et plus de 3000 Palestiniens ont trouvé la mort depuis le 7 octobre.

17 octobre 2023

  • Des centaines de personnes ont été tuées mardi soir dans une frappe menée contre l’hôpital Al Ahli Arab, dans le nord de la Bande de Gaza. Lire plus
  • Gaza subit une coupure totale d’électricité pour le septième jour consécutif.
  • L’OMS a réussi à livrer du carburant stocké localement au plus grand hôpital de Gaza (Shifa), permettant ainsi le fonctionnement des générateurs pendant quelques jours supplémentaires.
  • La consommation moyenne d’eau pour tous les besoins (boisson, cuisine et hygiène) est estimée à trois litres par jour et par personne à Gaza. La consommation d’eau provenant de sources insalubres est en augmentation.
  • 3000 tonnes de fournitures humanitaires sont stationnées en Égypte en attendant de pouvoir traverser le point de passage de Rafah pour être acheminées vers Gaza. Lire plus
  • Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM) a indiqué disposer de nourriture pour 244 000 personnes près de la frontière avec Gaza. « Nous avons besoin d’un accès durable. La situation là-bas est catastrophique et nos stocks à Gaza s’épuisent. Chaque jour qui passe enfonce de plus en plus de personnes dans la faim » a indiqué le PAM. Lire plus

16 octobre 2023

  • La bande de Gaza plonge dans une grave crise humanitaire, notamment en raison du manque d’eau, ce qui suscite de vives inquiétudes quant à la propagation de maladies d’origine hydrique, dont le choléra. Lire plus

15 octobre 2023

  • Plus d’un million de personnes ont fui le nord de la bande de Gaza.
  • Environ 400 000 personnes se sont abritées dans les installations de l’UNRWA à Gaza, dépassant largement la capacité de l’Office à les aider et les protéger.
  • Gaza vit sans électricité, des services vitaux, dont la santé, l’eau et l’assainissement, sont au bord de l’effondrement.

14 octobre 2023

  • Un avion transportant 78 mètres cubes de fournitures médicales en provenance du centre logistique de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) à Dubaï a atterri à l’aéroport d’Al-Arish en Égypte. Les fournitures seront livrées à Gaza pour répondre aux besoins sanitaires critiques dès que l’accès humanitaire via le terminal de Rafah sera établi. Lire plus

13 octobre 2023

  • Le nombre de personnes contraintes de fuir leurs domiciles dans la bande de Gaza a augmenté de 25% au cours des dernières 24 heures, pour atteindre plus de 423 000, a fait savoir le Bureau de coordination des affaires humanitaires de l’ONU (OCHA).
  • L’UNRWA, qui opère notamment des écoles dans la bande de Gaza, accueille près des deux tiers de ces déplacés dans 102 de ses établissements. L’ONU estime que plus de 153 000 personnes déplacées se trouvent chez des parents et des voisins, ainsi que dans d’autres installations publiques.

12 octobre 2023

  • Au sixième jour de guerre entre le Hamas et Israël, le conflit a déjà fait plus de 1200 morts en Israël, la plupart des civils. OCHA recense dans la bande de Gaza 1100 personnes tuées, dont de nombreux civils, par des raids aériens israéliens.
  • Plus de 330 000 personnes ont été déplacées à l’intérieur de la bande de Gaza, en raison des inquiétudes concernant leur protection et de la destruction de leurs maisons. Environ 220 000 sont accueillies dans 92 écoles UNRWA, l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés palestiniens.
  • Les dégâts causés aux installations d’eau, d’assainissement et d’hygiène ont compromis les services fournis à plus de 400 000 personnes à Gaza. La centrale électrique de Gaza est la seule source d’électricité et pourrait manquer de carburant d’ici quelques jours.

11 octobre 2023

  • Onze employés de l’agence des Nations Unies pour les réfugiés palestiniens (UNRWA) et 30 élèves des écoles gérées par cette agence ont été tués dans la bande de Gaza depuis samedi. Lire plus

10 octobre 2023

Organisation mondiale de la Santé – OMS

  • Le Directeur général de OMS a rencontré le 9 octobre le Président égyptien qui a accédé à une demande de l’OMS visant à faciliter l’acheminement de fournitures sanitaires et humanitaires de l’OMS vers Gaza via le point de passage de Rafah. Ces couloirs humanitaires doivent être protégés.
  • Les stocks que l’OMS avait prépositionnés dans la bande de Gaza avant l’escalade sont épuisés. La riposte sanitaire qui permettra de sauver des vies dépend désormais de l’acheminement de nouvelles fournitures et de carburant vers les établissements de santé le plus rapidement possible.
  • L’Organisation est également gravement préoccupée par la santé et le bien-être des otages israéliens et a demandé leur libération en toute sécurité.

Programme alimentaire mondial – PAM

  • Le PAM a lancé une opération d’urgence afin de fournir une aide alimentaire essentielle à plus de 800 000 personnes à Gaza et en Cisjordanie qui se trouvent dans une situation désespérée et n’ont pas accès à la nourriture, à l’eau et aux produits de première nécessité. Lire plus

Coordinatrice humanitaire de l’ONU pour les Territoires palestiniens occupés – Lynn Hastings

  • Au moins 200 000 des 2,2 millions d’habitants de Gaza ont été déplacés après avoir fui par crainte pour leur vie ou parce que leurs maisons ont été détruites par des frappes aériennes. Lire plus

Agence des Nations Unies pour les réfugiés Palestiniens – UNRWA

  • Près de 137 500 personnes déplacées à l’intérieur de leur propre pays sont hébergées dans 83 écoles de l’agence des Nations Unies pour les réfugiés palestiniens (UNRWA) dans toutes les zones de la bande de Gaza. Alors que les frappes aériennes se poursuivent, de plus en plus de personnes déplacées cherchent refuge dans les écoles de l’UNRWA. Les 83 écoles ne sont pas toutes classées comme « abris d’urgence » et ne sont donc pas équipées pour accueillir les personnes déplacées.
  • Selon le ministère palestinien de la santé :  560 personnes ont été tuées, dont au moins 90 enfants, et 2900 blessées. Deux membres du personnel de l’UNRWA ont été tués ainsi que cinq étudiants de l’UNRWA.
  • Selon des sources israéliennes, au moins 900 personnes ont été tuées en Israël.

9 octobre 2023

Programme alimentaire mondial – PAM

  • Le PAM et l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés Palestiniens (UNRWA) ont distribué des aliments prêts à consommer à 73 000 personnes.

Agence des Nations Unies pour les réfugiés Palestiniens – UNRWA

  • A Gaza, un bâtiment abritant le siège de l’agence des Nations Unies pour les réfugiés palestiniens (UNRWA) a subi d’importants dégâts à la suite de frappes aériennes à proximité. Tout le personnel international de l’ONU présent à Gaza s’est réfugié dans un autre bâtiment du même complexe.
abri-unwra-gaza-octobre-2023
Ecole d’UNWRA dans la bande de Gaza où la population a trouvé refuge © UNRWA

ARTICLES

UNRWA : les faits contre la désinformation

Face à des pratiques de désinformation qui se sont aggravées depuis octobre 2023, l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés palestiniens (UNRWA) répond aux...

Gaza : des experts de l’ONU condamnent l’assassinat de journalistes et les entraves aux médias

L'opération militaire israélienne à Gaza, à la suite de l'odieux attentat du 7 octobre perpétré par le Hamas, est devenue le conflit le plus...

Gaza : pourquoi il faut continuer à soutenir l’UNRWA

Une dizaine de pays, dont les Etats-Unis et la France, ont suspendu leurs contributions à l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés palestiniens (UNRWA),...

Plainte pour « génocide » à Gaza : la justice internationale rend un 1er verdict

La Cour internationale de Justice (CIJ) a rendu un verdict le 26 janvier sur le premier volet de la plainte déposée le 29 décembre...

Notre Lettre d'information hebdomadaire

L'actualité onusienne en Europe. L'ONU et la Belgique, la France, le Luxembourg, Monaco, l’Union européenne.